Les néo-nazis chassés de Liverpool

Samedi 15 août, les néo-nazis de la « National Action » avaient prévu une « marche de l’homme blanc » à Liverpool, marche raciste qui promettait d’être un des plus grands rassemblements de l’extrême-droite néo-fasciste en Grande-Bretagne, avec des délégations de France, d’Allemagne et de Russie. Avant la marche, la National Action avait même envoyé une lettre de menace au maire de Liverpool indiquant que si la marche raciste n’avait pas lieu, il y aurait des émeutes qui mettront « la ville en flamme » en particulier dans les quartiers « ethniquement enrichis ».

Liverpool0

La population de Liverpool, ville ouvrière, n’entendait pas laisser les néo-nazis marcher tranquillement dans les rues. Avant même le début de la marche raciste, des néo-nazis ont été pris à partie dans la gare et n’ont dû leur salut qu’à la présence policière. En tout, 150 personnes ont participé à la marche néo-nazie, marche qui a pu commencé mais a du se terminer vite face à la mobilisation et à la colère de la population de Liverpool. Les contre-manifestants scandaient des slogans comme « Nazis scums out of our streets » (« Ordures nazies hors de nos rues »), jetaient des bananes sur les racistes, et ont empêché la marche.

Liverpool1liverpool01liverpool6liverpool5liverpool4liverpool3liverpool2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s