Mobilisation contre l’extrême-droite néo-nazie à Göttingen

Ce samedi 13 août, les néo-nazis du NPD avaient prévu un rassemblement à Göttingen (Basse-Saxe) dans le cadre des élections municipales de 2016. Dès le vendredi 12, la mobilisation contre les racistes a commencé avec une fête, « Göttingen rockt gegen rechts », sur la place de la gare, fête à laquelle ont participé plusieurs centaines de personnes

Gottinger000Gottinger001

Le NPD ayant prévu son rassemblement le lendemain matin sur la place de la gare, une centaine de personnes se sont installées avec des tentes pour y passer la nuit et empêcher le meeting des néo-nazis.

Gottinger01Gottinger3Gottinger4Gottinger5

A 9 h 30, la police a déjà appelé à deux reprises de quitter la place de la gare… les manifestants antifascistes se contenteront de reculer de quatre mètres alors que de plus en plus d’antiracistes arrivent pour manifester contre l’extrême-droite. Selon la presse locale, on compte 100 personnes à 6 heures, 300 personnes à 10 heures et plus de 500 personnes vers 11 heures.

Gottinger8

De leur côté, les néo-nazis arrivent à la gare pour atteindre 45 personnes (dont deux femmes) à 11 heures 30. La place de la gare étant toujours occupée par les antifascistes qui refusent, malgré les appels de la police, d’évacuer les lieux, les néo-nazis finiront par devoir tenir leur rassemblement dans un petit coin à l’extrême-droite du parking, sous les huées et les slogans des antiracistes. A 13 heures 30, les néo-nazis quittent Göttingen sous les sifflets et les cris «  »Haut ab! » (cassez-vous !).

Gottinger6Gottinger7Gottinger9Gottinger10

Vers 15 h, c’est à Adelebsen (village de 6500 habitants situé à une quinzaine de kilomètres de Göttingen, que les néo-nazis se regroupent pour une marche. Ils sont une trentaine. Une quarantaine d’antifascistes les sifflent au départ, et à deux reprises des tentatives de blocage de la marche du NPD seront évacuées par la police. Une trentaine d’antifascistes s’étaient également regroupés devant l’ancienne synagogue afin de la protéger en cas d’attaques de l’extrême-droite. A Hann. Münden (anciennement Hannoversch Münden, petite ville située à une trentaine de kilomètres de Göttingen), 130 personnes ont marché contre le racisme, la haine et l’extrême-droite. Le NDP y avait prévu aussi un rassemblement mais a fini par l’annuler.

Hann

Marche contre l’extrême-droite à Hann. Münden

Publicités

Une réponse à “Mobilisation contre l’extrême-droite néo-nazie à Göttingen

  1. A reblogué ceci sur Boycott.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s