Archives de Tag: Nuremberg

Mobilisation en Bavière pour l’emploi chez Siemens

Ce 20 juillet, alors que la direction fait planer des menaces de fermetures d’usines Siemens en Bavière, que 733 suppressions d’emplois ont été annoncé sur le site de Nuremberg et 700 en Basse-Bavière par exemple, plus 4600 travailleuses et travailleurs ont participé à différentes actions à travers le Land à l’appel de l’IG Metall et des Comités d’Entreprise de plusieurs usines.

Pont de la solidarité à Nuremberg

A Ruhstorf (Basse-Bavière), 1.100 salariés ont manifesté. A Nuremberg (Moyenne-Franconie), plus de 2000 ouvrières et ouvriers des sites Simens de Nuremberg, Fürth et Erlangen se sont retrouvés sur le pont Simens rebaptisé « Pont de la Solidarité ». A Bad Neustadt (Basse-Franconie), ce sont plus de 1500 personnes qui ont participé à un rassemblement pour le maintien des emplois et de la production en Bavière.

Lire la suite

Nuremberg : Echec du rassemblement néo-nazi

Ce n’est que mercredi que le parti néo-nazi « Die Rechte » a fait connaître son projet d’organiser un rassemblement ce dimanche 10 juillet dans le quartier de Reichelsdorf à Nuremberg.

Les néo-nazis étaient en tout 13 à se regrouper. Face à eux, ce sont 130 personnes à l’appel du syndicat Verdi et de la Nürnberger Bündnis Nazistopp qui ont manifesté contre le racisme et l’extrême-droite. Les discours des néo-nazis ont été recouverts par des slogans comme « „Haut ab – niemand in Nürnberg will euch!“ (« Dégagez ! Personne ne veut de vous à Nuremberg ! »). Finalement, les néo-nazis qui avaient prévu de tenir leur rassemblement jusqu’à 20 heures sont partis dès 15 heures.

Lire la suite

Lutte pour l’emploi chez Siemens en Bavière

Le 9 mars, la direction de Siemens a annoncé un vaste plan de suppressions d’emplois dans les usines de Bavière afin de délocaliser la production dans des pays d’Europe de l’Est. Ce sont près de 2000 emplois qui sont ainsi menacés dans les usines de Ruhstorf bei Passau, Bad Neustadt et Nuremberg. Le 10 mars, dans la matinée, les ouvriers de l’usine de Bad Neustadt ont spontanément débrayé et 1500 ouvriers se sont ainsi retrouvés pour manifester.

SiemensBN0 Lire la suite

Nuremberg : Mobilisation à Langwasser contre les néo-nazis

Ce samedi 27 février, dix néo-nazis de Die Rechte et du NPD avaient prévu une tournée de propagande à travers le quartier de Langwasser à Nuremberg, propagande tournée essentiellement contre les réfugiés. A chaque fois que les racistes ont installé leur stand de propagande, 150 manifestants les ont copieusement hués et sifflés, lançant des slogans comme « nazis raus ! » (nazis dehors) et se sont positionnés ensuite devant le foyer pour réfugiés pour le protéger en cas de provocation raciste. Les résidents du foyer de réfugiés ont salué par des applaudissements les manifestants antiracistes et antifascistes.

Nurbg1 Lire la suite

Manifestations contre le racisme et l’extrême-droite en Allemagne

Le week-end des 13 et 14 février, une fois encore, plusieurs initiatives ont eu lieu à travers l’Allemagne pour ne pas laisser la rue à l’extrême-droite et aux racistes. Quelques exemples.

Dresde : 180 personnes ont manifesté dimanche à travers le quartier de Neustadt contre la violence d’extrême-droite. Le 10 février en effet, quatre militants antifascistes ont été agressés par un groupe de néo-nazis dans ce quartier. Le but de la manifestation était de montrer que ces violences ne seraient pas tolérées.

antifaDresde

Duderstadt : 200 personnes se sont rassemblées dans cette petite ville de Basse-Saxe (21.000 habitants) alors qu’une quarantaine de xénophobes appelaient à la haine contre les réfugiés. Il est à noter que des paysans de la région sont venus avec des tracteurs manifester contre l’extrême-droite et le racisme. Sur un des tracteurs on pouvait par exemple lire « chez nous, seuls les champs sont bruns »

antifaDudelVoir une vidéo

Lire la suite

Grève des travailleuses et travailleurs de Real en Bavière

Baisse des primes, augmentation du temps de travail et suppressions de jours de congés, c’est ce que la direction de la chaîne de supermarchés Real (groupe Métro) veut imposer aux travailleuses et aux travailleurs. Selon le syndicat Verdi, ce projet patronal signifierait une baisse de 8.000 € par an pour une vendeuse à temps plein gagnant actuellement 32.000 €.

La grève à Nuremberg

La grève à Nuremberg

Ce vendredi, les travailleuses et travailleurs de Real se sont donc mobilisés et ont cessé le travail dans 22 magasins à travers la Bavière comme à Passau, Straubing, Ratisbonne, Kempten, Rosenheim, Nuremberg et Munich.

Lire la suite

Nuremberg ne veut pas de l’extrême-droite

Les néo-nazis du parti « Die Rechte » avaient organisé ce samedi 7 novembre un rassemblement à Nuremberg (Moyenne-Franconie, Bavière) contre les réfugiés. Ils étaient 30. Face aux racistes, 400 habitantes et habitants de Nuremberg sont venus leur crier qu’ici comme ailleurs on ne veut pas de l’extrême-droite et des racistes.

Nuremb0 Lire la suite