Chine : Apple impose des conditions draconiennes aux ouvriers de la sous-traitance

Développez.com, 29 août 2016 :

Comme bon nombre de constructeurs basés aux États-Unis, Apple confie l’assemblage de ses produits à des entreprises qui détiennent des usines dans des pays comme la Chine où la main-d’œuvre est abondante et à moindre coût. Mais la pression exercée par Apple sur les entreprises qui assemblent ses produits aurait pour conséquence de dégrader les conditions de travail des ouvriers de ces entreprises. C’est la conclusion tirée dans un rapport du China Labor Watch (CLW), une ONG basée à New York, dont la mission est de défendre les droits des travailleurs en Chine. Le CLW a mené une enquête au sein d’une usine de Pegatron basée en Chine. Pegatron est une entreprise taiwanaise et l’un des principaux fournisseurs d’Apple avec la plupart de ses travailleurs en Chine continentale, pour la fabrication d’iPhone. Le rapport du CLW est basé sur des entretiens avec les travailleurs de Pegatron et une étude comparative de plus de 2000 copies de bulletins de salaire recueillies en 2015 et 2016.

Dans son rapport, le CLW explique que « depuis que Tim Cook est devenu PDG d’Apple, la société a exigé des fournisseurs non seulement d’augmenter leur productivité, mais également de diminuer les coûts à un taux compris entre 5 % à 10 % chaque année. » Le China Labor Watch estime que cette mesure a été prise par la firme de Cupertino pour transmettre aux entreprises chargées d’assembler ses produits les effets de la baisse de ses bénéfices. « Pour atténuer l’impact [de la baisse des bénéfices d’Apple], Pegatron a pris des mesures illicites pour exploiter les travailleurs », et ce, dans le but de rencontrer les exigences d’Apple. Il en résulte que « les conditions de travail sont terribles, et les travailleurs sont soumis à un traitement horrible », a-t-il dit dans son rapport.

La CLW note que les ouvriers en Chine ne profitent que marginalement des profits générés par l’entreprise la plus rentable au monde. En 2015, Apple a réalisé 233,7 milliards $ de chiffre d’affaires avec un bénéfice net de 53,4 milliards, soit 22,85 % du total de ses revenus. En Chine, son chiffre d’affaires était de 58,17 milliards $ (25,12 % de son chiffre d’affaires mondial) et ses bénéfices s’élevaient à 13,4 milliards $. Cependant, le total des salaires de base versés à ses 1,6 million d’ouvriers était d’environ 6,2 milliards $, soit moins de la moitié des bénéfices réalisés par la firme de Tim Cook en Chine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s