Archives quotidiennes : 03/08/2016

Les travailleurs de Sonatrach à Hassi R’mel boycottent le restaurant

Algérie Patriotique, 1 août 2016 :

Mettant leur menace à exécution, les travailleurs de la division Production de Sonatrach à Hassi R’mel ont effectivement boycotté le restaurant comme décidé dans un appel diffusé vendredi dernier, en signe de protestation contre la décision de la dernière tripartite relative à la suppression du droit à la retraite anticipée. «Le droit à la retraite anticipée étant un acquis, et ayant cotisé pendant plusieurs années à la Cnas, la mobilisation de tous est plus que nécessaire», soutiennent les travailleurs protestataires.

Selon les échos qui nous sont parvenus de Hassi R’mel, 90% des travailleurs ont répondu au mot d’ordre du boycott de la restauration. Les travailleurs sur les modules de traitement de gaz et les stations de compression et qui déjeunent sur les lieux de leur travail, ont refusé de faire descendre les repas des camions. Regroupés autour de la Coordination pour la défense du droit à la retraite anticipée (CDDRA), les travailleurs sont déterminés à aller jusqu’à satisfaction de leur revendication, et menacent de lancer une grève de la faim dans le cas où le syndicat ne les suivrait pas dans leur action de protestation.

Lire la suite

Publicités

Manifestation devant la mairie de Montreuil pour des familles de Rroms expulsées

Le Monde, 3 août 2016 :

Quand les Roms de Montreuil collaient les affiches du candidat Patrice Bessac (PCF), au second tour des élections municipales de mars 2014, ils ne se doutaient pas que, deux ans plus tard, ils seraient expulsés sans solution de relogement. Jeudi 28 juillet, 40 personnes, dont 19 enfants, ont été expulsées d’un hangar insalubre. Les Montreuillois se sont mobilisés, mardi 2 août, et se sont rassemblés avec les 13 familles, devant la mairie, soutenus par l’ancienne maire Dominique Voynet (EELV) et l’association Rom Réussite.

Ce campement bénéficiait d’un bail précaire depuis 2010 renouvelé tous les ans sous la mandature de Dominique Voynet. Ce bail n’avait pas vocation à être une solution pérenne, puisque le terrain dont la mairie est propriétaire doit être transformé en écoquartier. Au printemps 2015, le nouveau conseil municipal s’est inquiété de « la dégradation des conditions de vie des familles ». Les états des lieux ont abouti à la conclusion que les bâtiments étaient impropres à l’habitation et dangereux pour les habitants et le voisinage. Un incendie s’est déclenché le 30 septembre 2015 à la suite duquel la mairie a publié un arrêté demandant aux familles de quitter les lieux. La décision a été contesté en justice puis confirmée en appel début 2016. Le recours à la force publique n’est intervenu que le 28 juillet, pendant les vacances, pour ne pas gêner la scolarisation des enfants, assure la mairie.

Lire la suite

Evacuation violente de réfugiés à Paris

France Info, 1 août 2016 :

Les forces de l’ordre ont dispersé dimanche soir une centaine de migrants près de la station de métro Stalingrad, dans le 19e arrondissement de la capitale. Les riverains décrivent des actes de violence qui auraient fait plusieurs blessés.

« Nous étions tous assis, en train de finir de manger. Aux environs de 22h30, 15 cars de CRS sont arrivés », raconte Marine Maluenda, 28 ans. Comédienne, cette jeune femme aide chaque jour les réfugiés présents dans le 19e arrondissement parisien. Dans la soirée du dimanche 31 juillet, elle se trouve avenue de Flandre, près de la station de métro Stalingrad, quand soudain, la police intervient pour déloger les migrants rassemblés là.

Lire la suite

En mémoire du génocide des Rroms et Sintis face aux menaces racistes d’aujourd’hui

Ce 2 août 2016, en mémoire de la « Zigeuner Nacht » du 2 au 3 août 1944 où près de 3000 personnes, hommes, femmes et enfants ont été massacrés, simplement parce qu’elles étaient nées Rroms ou Sintis, dans les chambres à gaz lors de la liquidation du « camp tzigane » d’Auschwitz, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Auschwitz en mémoire des victimes du génocide des Rroms et des Sintis par le régime nazi. Des commémorations ont également eu lieu à Berlin, Würtzbourg, Vienne, Lodz et ailleurs. A Würtzbourg, la cérémonie s’est tenue, en présence notamment de représentants des communautés musulmane et juive de la ville, pour rappeler que « si nous ne sommes pas responsables de ce qui a été commis à l’époque, nous sommes responsables de faire en sorte que cela ne se reproduisent pas ».

mahnmal_sinti_und_roma

Würtzbourg

Ce mercredi, une stèle doit être inaugurée à  Chełmno en mémoire des 4.300 Rroms et Sintis d’Autriche qui ont été assassinés dans ce camp d’extermination en janvier 1942. A Berlin, il a été rappelé, alors que s’ouvrent les jeux de 2016, qu’avant ceux de 1936 la ville de Berlin a été « aryanisée » et qu’ainsi 900 Rroms, Sintis et Yéniches berlinois envoyés en camps de concentration… et que le passé ramène au présent. « La haine contre ceux qui sont considérés être différents de ceux sensés être Allemands augmente rapidement, de même que la violence contre les migrants, les réfugiés, les demandeurs d’asile et celles et ceux qui vivent autrement » et les mots prononcés en 1958 par l’écrivain Erich Kästner ont été rappelés : « Les événements qui se sont déroulés de 1933 à 1945 auraient dû être combattus au plus tard en 1928. Après, il était trop tard. On ne peut pas attendre que la lutte pour la liberté soit appelée trahison de la patrie. On ne peut pas attendre que la boule de neige devienne une avalanche. On doit écraser la boule de neige. Personne ne peut retenir l’avalanche ».

Lire la suite