Archives quotidiennes : 27/08/2016

Appel à la grève dans les collèges à la rentrée

Le Parisien, 27 août 2016 :

Les banderoles vont ressortir en même temps que les cartables : un appel national à la grève dans les collèges est annoncé dès la première semaine de classe, le 8 septembre, à l’appel de plusieurs syndicats de professeurs, dont le premier d’entre eux, le Snes-FSU. Ils continuent à exiger un « moratoire » sur la réforme du collège, qui entre en vigueur en cette rentrée.

Alors que la dernière année scolaire a été émaillée de grèves et de manifestations à répétition contre le projet de la rue de Grenelle, « il n’est pas question de tirer un trait et d’appliquer comme si de rien n’était » le projet honni, a affirmé hier Frédérique Rollet, la porte-parole du Snes-FSU, lors d’une conférence de presse. Evoquant un « sentiment de gâchis » pour cette dernière rentrée du quinquennat de François Hollande, le Snes appelle les enseignants à « entrer en résistance pédagogique », dans les salles de classe, contre les enseignements interdisciplinaires et l’accompagnement personnalisé prévus dans la réforme.

Publicités

Quand les politiciens fouillent dans les poubelles de l’extrême-droite

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Après les débats absurdes sur le burkini, on apprend que deux femmes ont été verbalisées pour avoir porté le hidjab sur une plage à Nice et à Cannes.

burki

On peut penser ce qu’on veut de tel ou tel habit, les autorités politiques n’ont pas à imposer d’interdiction vestimentaire sur la voie publique qui ne soient nécessaires pour des raisons de sécurité ou d’hygiène (par exemple, on peut justifier de l’obligation de porter un casque en moto), encore moins lorsqu’il s’agit d’une discrimination évidente contre une catégorie de la population en raison de son appartenance religieuse. Si le décret municipal de Nice indique que « l’accès aux plages et à la baignade sont interdits à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes moeurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime », il ne concerne dans les faits que des femmes de confession musulmane. Le port de la soutane et des uniformes de bonnes sœurs ne sont par exemple pas interdits dans les rues, les campagnes ni même sur les plages de Nice et de Cannes. A Cannes d’ailleurs, l’intervention policière contre une jeune femme parce qu’elle portait le voile, a libéré la parole raciste et des vacanciers ont crié « ici on est catholiques » à l’encontre de cette dame, ce qui, pour le moins, n’est pas respectueux de la laïcité !

Lire la suite