Besançon : La rentrée des expulsions

Ma Commune, 31 août 2016 :

Après la famille kosovare Feraj, c’est au tour de la famille géorgienne Chkheidze d’être menacée d’expulsion. Ce mercredi 31 août 2016, la police est intervenue à Planoise dans un hôtel hébergeant cette famille afin de la déplacer en République Tchèque. Mais l’un des enfants de ce ménage est atteint d’une grave maladie génétique qui avait cessée de progresser depuis son arrivée en France.

Ce mercredi 31 août 2016, les forces de l’ordre se sont rendus au matin à l’hôtel Amarante à Planoise pour expulser la famille géorgienne Chkheidze du territoire français. Cet établissement, habilité par l’état, héberge huit familles, demandeuses d’asile. Seulement voilà, les recours du couple Chkheidze et de leur fille ont été épuisés selon la législation (accord de Dublin), c’est pourquoi la police est venue afin de procéder à une expulsion.

Une fille malade

Ketevani, leur jeune fille de 12 ans est atteinte d’une maladie génétique, la phénylcétonurie. Découverte dès la maternité, cette maladie entraîne un retard mental. Mais depuis leur arrivée en France en décembre 2015, l’état de l’adolescente s’était amélioré et ses symptômes s’étaient stabilisés.

La famille a obtenu un visa par l’ambassade de République tchèque. Ces derniers devraient donc être expulsés vers ce pays qu’ils ne connaissent pas.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s