Notre lutte contre la loi travail est internationale !

La lutte que nous menons depuis le 9 mars en France contre la loi travail est observée avec attention par des travailleuses et travailleurs du monde entier. Les attaques anti-ouvrière du gouvernement et du MEDEF sont similaires à celles que subit la classe ouvrière dans la plupart des pays d’Europe et même du monde. Le meilleur exemple est la Belgique où là aussi le gouvernement veut imposer une loi travail… et les commentateurs de LCI n’avaient pas tord, parlant des grèves en Belgique le 31 mai, d’indiquer qu’il s’agit d’un « effet de contagion des mouvements sociaux français ».

solidaritat

Qu’il s’agisse des CC.OO en Espagne, de la CGTP au Portugal, de Unite! en Grande-Bretagne, nombreux sont les syndicats qui ont, en Europe, affirmé leur solidarité avec les grèves et manifestations en France contre la loi El Khomri. Alors qu‘en Italie ou en Allemagne des actions ont été menées en soutien à la lutte contre la loi travail, des camarades d’Iran ou du Kurdistan d’Irak ont également témoigné de leur solidarité.

La lutte de la classe ouvrière s’est toujours jouée à l’échelle internationale. Dès 1847, Marx et Engels terminaient leur « Manifeste du Parti Communiste » par ces mots : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ». Une victoire en France contre le gouvernement et le MEDEF renforcerait partout dans le monde la confiance de la classe ouvrière en ses propres forces pour défendre ses intérêts face aux attaques de la bourgeoisie.

Message des métallos du Canada :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s