Guinée : Débrayage dans le secteur bancaire

Africa Guinée, 21 août 2016 :

Les activités économiques vont certainement être paralysées ce Lundi 22 Août 2016. Les banques privées devraient connaître un ralentissement de leurs activités ce lundi à cause d’un bras de fer qui oppose les patrons de banques à deux organisations syndicales du secteur bancaire.

La réunion qui s’est tenue ce Samedi 20 Août 2016 entre les responsables de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances, l’Association des Professionnels de Banques, et les patrons de banques primaires, s’est quasiment soldée par un échec. Les responsables syndicaux dénoncent des « abus » dont seraient victimes certains employés de banque.

‘’Nous avons négocié toute la journée d’hier (samedi, ndlr) avec une intervention au haut niveau, c’est-à-dire au niveau du Gouverneur de la Banque Centrale. Nous avons réuni le conseil d’Administration, l’APB, le Gouvernement, la FESABAG, nous sommes parvenus à un communiqué de presse pour dire d’arrêter toutes procédures contre les syndicalistes et contre les autres travailleurs (…). Nous demandons qu’ils s’investissent dans le cadre des accords signés. Comme les patrons, toutes les entités se sont mises dans la logique de résoudre les problèmes. Maintenant, de notre côté, nous avons suspendu nos assemblées du lundi jusqu’à nouvel ordre. Ce n’est pas un débrayage en tant que tel, mais de longues assemblées générales peuvent durer jusqu’à 13 heures. En ma qualité de secrétaire général de la FESABAG, je suis obligé de sillonner les 22 structures de banques. Donc qui dit assemblée générale, dit pas de travail jusqu’à 13 heures ’’ a expliqué le numéro un de la FESABAG au micro d’un journaliste de notre rédaction.

Pour M Sow Abdoulaye, un communiqué conjoint a d’ailleurs été rédigé au cours du conclave. Selon le banquier, ce document est paraphé par gouverneur de la BCRG la FESABAG et les autres.

« A l’issue des échanges et dans le souci de préserver un climat social apaisé dans les institutions bancaires de la place, il a été convenu ce qui suit : de suspendre la tenue des Assemblées générales extraordinaires du lundi 22 août 2016 dans les banques, assurances et institutions de micro finance. De suspendre également toute procédure disciplinaire engagée à l’encontre des deux employés de NSIA, objet du premier point de ladite circulaire », peut-on lire sur ce document.

Tout de même, le syndicaliste a rappelé aux dirigeants que si rien n’est envisagé contre le licenciement et le traitement jugé dégradant des employés de banques, ce ne sera plus un débrayage, mais un dépôt de préavis de grève.

‘’ Le harcèlement existe également au niveau de NSIA où les travailleurs et les syndicalistes sont persécutés. Quand vous avez un contrat à durée déterminée (CDD), soit vous acceptez tout, soit, on met fin à votre contrat… Nous avons des syndicalistes de haut niveau qui sont aujourd’hui aux archives. Et ils (les cadres de la direction de NSIA Banque, NDRL) vont jusqu’à envisager leur licenciement sur aucune base”. Ce que nous ne pouvons accepter (…). Le respect des conventions collectives que nous signons avec les patrons et le harcèlement de certains collaborateurs. Donc l’un dans l’autre nous avons estimé qu’il faille communiquer avec l’ensemble des travailleurs pour que chacun prenne conscience de la chose pour qu’on se mette en ordre de bataille pour combattre’ A-t-il prévenu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s