L’usine FVM Technologies bloquée depuis hier matin à Villers-la-Montagne

Le Républicain Lorrain, 13 septembre 2016 :

L’usine FVM Technologies de Villers-la-Montagne est bloquée depuis hier matin, 6h. La quasi-totalité des employés (plus de 200) est en grève pour réclamer des garanties à l’unique client, Renault.

La situation se tend à FVM Technologies, Villers-la-Montagne. L’usine, qui produit des carters d’huile pour automobiles, est en pleine période de redressement judiciaire. Et pointe aujourd’hui du doigt son unique client, Renault, « dont on ne sait pas s’il va nous lâcher, puisqu’on entend qu’il chercherait à trouver des solutions d’approvisionnement en Turquie », expliquent les représentants FO-CGT-CFE-CGC. « On demande donc depuis cet hiver un rendez-vous, pour avoir des engagements concrets, qu’on n’obtient pas. Ils sont là quand il s’agit de prendre l’argent du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi Ndlr), c’est-à-dire nos impôts, mais pas pour nous rassurer quant à notre futur. On commence à être à bout. »

Lire la suite

Publicités

À Paris, des sans-papiers sur le chantier de la grève

L’Humanité, 12 septembre 2016 :

Vingt-cinq Maliens employés par un sous-traitant du BTP ont cessé le travail mercredi. Ils exigent des papiers et leurs fiches de paie. Un grave accident a déclenché leur lutte.

Avenue de Breteuil, dans le chic 7e arrondissement parisien, à quelques kilomètres à pied de la tour Eiffel et de l’esplanade des Invalides. Au no 47, des drapeaux CGT sont suspendus sur le grillage d’un bâtiment. « Traite des êtres humains, travail dissimulé, exploitation, ça suffit ! » peut-on lire sur une banderole. En grève, vingt-cinq travailleurs maliens occupent nuit et jour, depuis mercredi matin, la cour d’entrée du chantier de l’entreprise de bâtiment sous-traitante MT Bat-Immeubles. Avec le soutien de la CGT, ils réclament un contrat de travail, des fiches de paie rétroactives et une régularisation de leur situation.

Lire la suite

Manifestations contre l’extrême-droite en Allemagne

Hanovre : Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi face à un rassemblement des racistes de l’AFD. Moins d’une trentaine de sympathisants de l’AFD (extrême-droite) pour un meeting en plein air au centre-ville, en présence de la secrétaire national Frauke Petry. Protégés par d’importantes forces policières, les politiciens d’extrême-droite ont tenu leur meeting sous les huées, les slogans et les sifflets de la population.

antifahanovre

Göttingen : 1500 personnes (selon les organisateurs) ont manifesté ce samedi dans les rues de Göttingen contre le racisme et l’extrême-droite sous le mot d’ordre « Ganz Göttingen hasst die NPD ». Il s’agissait d’une contre-manifestation pour dénoncer une marche des néo-nazis du NPD. Les néo-nazis étaient une centaine. A noter que la gare a été bloquée un moment pour empêcher l’arrivée de néo-nazis d’autres régions d’Allemagne. La veille, une manifestation antifasciste avait déjà rassemblé plusieurs centaines de personnes. A noter que l’association d’aide aux réfugiés en mer Méditerranée Sea-Watch avait lancé une action « 20 euros pour aider les réfugiés pour chaque minute de présence des néo-nazis » et a ainsi collecté 1000 euros.

Lire la suite

Des milliers de travailleurs de toute la Suisse à Berne pour une AVS forte

RTS, 10 septembre 2016 :

Des milliers de travailleurs ont manifesté samedi à Berne pour une AVS forte et contre le démantèlement des rentes, à l’appel de l’Alliance pour une AVS forte à l’origine de l’initiative AVSplus soumise au vote le 25 septembre.

L’organisateur, « Alliance pour une AVS forte », annonce plus de 20’000 personnes, alors que l’ats, sur place, en dénombre « plusieurs milliers ».

Lire la suite

Explosion meurtrière dans une usine du Bangladesh

Le Parisien, 10 septembre 2016 :

Au moins 15 personnes ont été tuées samedi et 70 blessées dans un énorme incendie provoqué par l’explosion d’une chaudière dans une usine d’emballage au nord de Dacca au Bangladesh, selon un bilan de la police et des services hospitaliers.

dacc

Une centaine d’ouvriers travaillaient au moment de la déflagration dans ce bâtiment de quatre étages de Tongi, une ville industrielle à quelques kilomètres au nord de la capitale bangladaise. «Le bilan a augmenté à 15 morts et au moins 70 blessés», a déclaré Parvez Mia, un médecin de l’hôpital public de Tongi. «La plupart présentaient des brûlures. Nous avons envoyé ceux qui sont dans un état critique dans les hôpitaux de Dacca», a-t-il dit.

Lire la suite

Grève des employés municipaux à Ahvaz

Depuis le 3 septembre, les employés municipaux d’Ahvaz (Province du Khuzestan) sont en grève. Les travailleurs réclament le versement de quatre mois de salaires en retard.

Lire la suite

Belfort : Mobilisation contre les licenciements à Alstom !

L’annonce de la fin de la production à Alstom Belfort et la suppression de 400 emplois dans cette usine est une attaque contre toute la population laborieuse du Territoire de Belfort. Un emploi supprimé dans une usine c’est environ trois emplois supprimés dans les entreprises de sous-traitance et les emplois induits (commerces, services, etc.).

Manifestation à Belfort le 12 septembre, 19 h, devant la mairie de Belfort avec les travailleuses et travailleurs de l’usine Alstom. Et le 15 septembre, à 10 heures Maison du Peuple, dans le cadre de la journée de grève nationale contre la loi travail et la politique anti-ouvrière du gouvernement.

Lire la suite