Archives de Tag: Thiais

Thiais : la CGT perturbe la visite de la ministre du Travail

Le Parisien, 8 septembre 2016 :

La CGT n’a pas dit son dernier mot. Ce jeudi, devant le magasin Tati, du centre commercial Belle-Epine, de Thiais, une quarantaine de militants attendait de pied ferme la ministre du Travail, Myriam El-Khomri, pour demander l’abrogation de la loi Travail. « Ce n’est pas au patronat de faire la loi », hurle la foule, menée par Benjamin Amar, responsable de la politique revendicative de la CGT Val-de-Marne.

« On va lui donner la médaille de la casse sociale », reprend-il en référence à la ministre, venue remettre la médaille du Travail à un responsable du magasin Tati. Après plus de deux heures d’attente sur le bitume, elle apparaît enfin, longe le bâtiment et disparaît en quelques secondes. Le rideau de fer se baisse, protégé par une rangée de policiers. Fin de l’action. « On n’a pas dit notre dernier mot, c’est que le début », promet Benjamin Amar, décidé.

Publicités

Thiais : Répondre aux provocations des sympathisants d’Erdogan

Communiqué du Comité Besançon Solidarité Kurdistan, 19 janvier 2016 :

Avant le rassemblement à Besançon du samedi 16 janvier contre la répression en Turquie, Monsieur Ghazli, adjoint au maire à la sécurité de la commune de Thiais (94) s’est permis d’appeler à l’interdiction de notre rassemblement.
Elu sur une liste d’union UDI-UMP, cet élu défend des positions nationalistes turques, n’hésitant pas à flirter avec le racisme à l’encontre des populations arménienne et kurde.

100_2880

Alors que les fanatiques de Daesh ont une nouvelle fois fait couler le sang à Bamako, Jakarta et enlevé 400 civils à Deir Ezzor, notre solidarité va plus que jamais aux forces qui ont pu repousser ces ennemis de l’humanité en particulier l’YPG / YPJ. Or, ce sont ces mêmes forces que le régime d’Erdogan tente d’éradiquer dans les villes kurdes de Turquie, faisant au passage subir à l’ensemble de la population civile le poids de l’occupation militaire. Notre solidarité va également à toute la population de Turquie, au-delà des origines nationales, qui fait face à la dictature de l’AKP.

Lire la suite

Echos de la grève chez Ikéa

AFP, 27 octobre 2012 :

Plusieurs magasins du géant suédois de l’ameublement Ikea ont vu leur fonctionnement perturbé samedi par un mouvement de grève de salariés qui dénoncent la baisse de leur prime d’intéressement et la dégradation de leurs conditions de travail, a-t-on appris auprès de la direction et de syndicats.

Manifestation des salariés d’Ikéa sur la zone Atlantis à Saint-Herblain (banlieue de Nantes) le 27 octobre

« L’intégralité des magasins sont ouverts, mais quelques uns offrent des services restreints », a dit un porte-parole de la direction du groupe qui emploie environ 9.000 personnes en France.

C’était notamment le cas à Thiais (Val-de-Marne) ou Plaisir (Yvelines), deux des magasins déjà affectés le samedi précédent par une grève.

Les salariés se plaignent en particulier de la baisse de la prime d’intéressement en 2012 alors que le chiffre d’affaires est resté en hausse.

Lire la suite