Fermeture Caterpillar Gosselies : Le site de Grenoble fera grève jeudi en solidarité

Belga, 9 septembre 2016 :

Le site Caterpillar de Grenoble en France sera en grève le 15 septembre prochain en solidarité avec les travailleurs du site de Gosselies (Charleroi), a confirmé vendredi Cathy Verhaeghe, déléguée principale Setca. Le personnel de Gosselies manifestera lui dans le centre de Charleroi le 16 septembre.

Depuis l’annonce de la fermeture du site Caterpillar de Gosselies, les deux sites ont parfois été présentés comme concurrents. Vendredi dernier, le groupe annonçait en effet son intention de fermer Gosselies et de déplacer certaines de ses productions vers Grenoble. En cours de semaine, les syndicats carolos ont toutefois nuancé ces glissements en précisant que Grenoble allait aussi perdre certaines productions.

Guinée-Bissau: Grève de dix jours des travailleurs de la Radio nationale

French China, 9 septembre 2016 :

Les travailleurs de la Radio nationale de Guinée-Bissau ont entamé vendredi une grève de dix jours pour exiger, entre autres, le paiement de salaires en retard, a-t-on appris de source syndicale.

« Cette grève est irréversible, tant que le gouvernement ne paiera pas de salaires et primes en retard », a affirmé le président du syndicat de la radio, Cussa Cissé.

Lire la suite

Mairie de Ziguinchor : Les agents en grève pour réclamer 14 mois d’arriérés de salaires

Sen 360, 9 septembre 2016 :

Les agents municipaux de la mairie de Ziguinchor ont bloqué ce vendredi matin l’entrée de l’hôtel de ville pour à réclamer quatorze mois d’arriérés de salaires, rapporte Sud fm.

A trois jours de la célébration de la fête de Tabaski, c’est toujours la grande colère dans les entreprises. Certains travailleurs peinent encore, à entrer dans leurs fonds. C’est le cas à la mairie de Ziguinchor, où les travailleurs sont «sur les dents».

Lire la suite

Grève générale et désobéissance civile gagnent la région oromo en Ethiopie

VOA, 9 septembre 2016 :

Burayu devrait déborder d’activité en raison de son marché au bétail à la veille du Nouvel An éthiopien dimanche. Mais cette petite bourgade éthiopienne a des allures de ville morte, ses commerçants ayant décidé de répondre à l’appel d’une grève générale.

Pour protester contre la répression du mouvement antigouvernemental qui affecte la région oromo, dans le centre et l’ouest du pays, la plupart des commerçants de cette localité, située à une dizaine de kilomètres d’Addis Abeba, ont tiré les rideaux.

En temps normal, Burayu fourmillerait de vie avant le Nouvel An éthiopien et l’Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, prévue lundi. « Je n’ai jamais vu la ville comme cela », commente un épicier de son échoppe, l’une des seules ouvertes de sa rue.

Lire la suite

Etats-Unis : Grève dans les prisons contre l’esclavage moderne

L’Express, 9 septembre 2016 :

Dénonçant une forme moderne d’esclavage, les prisonniers américains, contraints à l’exécution de travaux au cours de leur détention, observent ce vendredi une grève. Le mouvement est suivi dans 24 Etats.

D’après ses organisateurs, ce devrait être « la plus importante grève en prison de toute l’histoire » carcérale américaine. Ce vendredi, les prisonniers incarcérés dans 24 Etats sont appelés à cesser le travail qu’ils sont contraints d’exécuter. A l’appel d’un comité des travailleurs incarcérés (Incarcerated Workers Organizing Committee, Iwoc), ils protestent contre la très faible rémunération de leurs activités.

Lire la suite

Thiais : la CGT perturbe la visite de la ministre du Travail

Le Parisien, 8 septembre 2016 :

La CGT n’a pas dit son dernier mot. Ce jeudi, devant le magasin Tati, du centre commercial Belle-Epine, de Thiais, une quarantaine de militants attendait de pied ferme la ministre du Travail, Myriam El-Khomri, pour demander l’abrogation de la loi Travail. « Ce n’est pas au patronat de faire la loi », hurle la foule, menée par Benjamin Amar, responsable de la politique revendicative de la CGT Val-de-Marne.

« On va lui donner la médaille de la casse sociale », reprend-il en référence à la ministre, venue remettre la médaille du Travail à un responsable du magasin Tati. Après plus de deux heures d’attente sur le bitume, elle apparaît enfin, longe le bâtiment et disparaît en quelques secondes. Le rideau de fer se baisse, protégé par une rangée de policiers. Fin de l’action. « On n’a pas dit notre dernier mot, c’est que le début », promet Benjamin Amar, décidé.

Les facteurs gaillacois en grève

La Dépêche, 9 septembre 2016 :

Les facteurs ont manifesté hier leur mécontentement, devant l’agence postale de Gaillac. À l’appel de la CGT, ce mouvement de grève a été largement suivi par le personnel de distribution du courrier. Sur le piquet de grève, les facteurs informent les usagers des raisons de leur mouvement. «Pendant tout l’été, des tournées n’ont pas été effectuées. Les habitants n’ont eu leur courrier qu’un jour sur deux alors que l’engagement de la Poste est de distribuer 6 jours sur 7, s’insurge Géraldine Ramos, déléguée syndicale CGT. Les horaires de distribution sont décalés et les tournées se rallongent sans que l’on paye les heures supplémentaires. Nous voulons alerter la population sur la difficulté d’assurer notre mission de service publique.»

Précarité accentuée

Car côté négociation, l’organisation syndicale n’a rien obtenu selon elle , lors de la rencontre la veille avec la direction locale.

Lire la suite