Fin de la garde à vue des deux camarades dockers

Hier, 31 août, les deux dockers CGT qui ont été arrêtés à l’aube à leurs domiciles et placés en garde-à-vue, ont été libérés vers 19 h 15. Cette arrestation à l’aube de deux militants ouvriers n’en reste pas moins scandaleuse et nécessite la solidarité totale contre la répression.

repress.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s