Archives quotidiennes : 03/09/2016

Photos de la grève du 2 septembre en Inde

Des dizaines et de dizaines de millions de travailleuses et de travailleurs étaient en grève ce 2 septembre pour les salaires, contre les privatisations et contre la politique anti-ouvrière du gouvernement.

Quelques photos :

Ahmedabad :

Workers from various trade unions shout slogans during a nationwide strike in Ahmedabad

Amritsar :

2septAmritsar

Lire la suite

Publicités

Nouveaux rendez-vous à Besançon contre les expulsions

En trois jours, ce sont trois familles bisontines qui ont été expulsées (deux vers le Kosovo et une, géorgienne, vers la République Tchèque) par la Préfecture du Doubs. Fin juillet déjà, une famille a été expulsée vers le Kosovo. Selon les propos tenus par le secrétaire général de la Préfecture du Doubs, ce sont 80 familles qui risquent d’être expulsées dans les semaines qui viennent !

100_3702

Dans la semaine du 29 août au 3 septembre, trois rassemblements, regroupant à chaque fois plus de 100 personnes, ont été organisés pour dénoncer les expulsions. D’autres actions sont prévues :
– Rassemblement le jeudi 8 septembre, 17 h 30, Place Pasteur à Besançon
– Manifestation le mercredi 21 septembre, 17 h 30, Place Pasteur à Besançon

Journée de grève en Inde

Ce 2 septembre des millions de travailleurs et de travailleuses ont cessé le travail à travers toute l’Inde pour une hausse du salaire minimum à 10 euros par jour et des pensions de retraite, contre les privatisations, pour un contrôle des prix, une protection sociale pour les travailleurs du secteur informel, etc. On compte plus de 150 millions de grévistes à travers le pays. 70.000 infirmières des hôpitaux publics se sont également mises en grève illimitée pour les salaires.

Quelques vidéos :

Bhongir :

Lire la suite

Inde : Des millions de grévistes pour réclamer une hausse du salaire minimum

RFI, 2 septembre 2016 :

Plus de 150 millions de travailleurs étaient appelés à la grève ce 2 septembre en Inde pour demander le doublement du salaire minimum. Lors des négociations de ces derniers jours, le gouvernement central l’a augmenté à 5 euros par jour de travail. Encore trop peu, selon les syndicats, qui réclament près de 10 euros par jour, surtout que ce tarif peut encore varier selon les Etats.

Naved Hussein travaille depuis vingt-et-un ans comme serveur dans un restaurant de Connaught Place, un centre touristique haut de gamme de New Delhi, la capitale indienne. Mais il est payé à peine plus que le salaire minimum : 11 600 roupies, soit 155 euros par mois.

Lire la suite