Archives quotidiennes : 06/09/2016

Taïwan : Mobilisation de masse pour défendre les retraites

Alors que le gouvernement cherche à imposer des coupes budgétaires dans les pensions de retraites, des dizaines et des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Taipei ce samedi après-midi pour défendre les retraites.

taipehh

On comptait 117.000 manifestants selon la police, 250.000 selon les organisateurs… bref une mobilisation de masse dans cette île de 23 millions d’habitants.

Publicités

Oloron : nouvelle journée de grève des enseignants du lycée Supervielle

La République des Pyrénées, 5 septembre 2016 :

Les enseignants du lycée Supervielle organisent une nouvelle journée de grève ce mardi 6 septembre, leurs revendications n’ayant pas été entendues par les membres de l’inspection académique.

Après celle du vendredi 2 septembre, les professeurs du lycée Supervielle vont organiser une nouvelle journée de grève, ce mardi 6 septembre. Les enseignants oloronais s’opposent à la fermeture de la sixième classe de seconde, annoncée deux jours avant la rentrée par l’inspection académique. Ils ont été reçus lundi soir à Pau par le Directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen) Pierre Barrière, qui n’a pas répondu favorablement à leur demande.

Lire la suite

Mouvement de grève chez SFR

Le Monde, 6 septembre 2016 :

Branle-bas de combat chez SFR. Mardi 6 septembre, une partie des salariés de l’opérateur télécom français ont prévu de faire grève. Des rassemblements ont été programmés devant le siège du groupe, en Seine-Saint-Denis, et dans des boutiques à Marseille, Lyon, Lens, Nantes, Rennes ou Nice. Motif de la protestation : l’annonce en juillet d’un plan de réduction des effectifs, qui prévoit en 2017 la suppression d’un tiers des effectifs du groupe, soit 5 000 des 15 000 postes de l’entreprise.

Grève pour la rentrée au lycée Corot de Savigny-sur-Orge

Essonne Info, 6 septembre 2016 :

Dans certaines communes, comme à Saulx-les-Chartreux, parents d’élèves et élus se battent depuis ce jeudi pour obtenir la création de classes supplémentaires. Les existantes étant pour la plupart surchargées dans une école maternelle et dans celle élémentaire.

Cette question de surcharge des classes touche aussi l’un des lycées de l’Essonne. Il s’agit du lycée Corot de Savigny-sur-Orge. Ici, les classes de STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) dépassent le seuil des 35 élèves. « Nous sommes à chaque fois à 36 élèves par classe, lance l’un des enseignants du lycée. Des effectifs pareils sont mauvais pour la qualité de l’enseignement de ces jeunes, d’autant plus qu’il s’agit des élèves qui sont les plus en difficulté. Nous refusons la dégradation des conditions d’enseignement ».

Lire la suite