Archives de Tag: Rueil-Malmaison

Les salariés de l’enfance des Hauts-de-Seine en grève pour plus de moyens

Le Parisien, 20 juin 2016 :

Ils ont décidé de manifester leur mécontentement devant le conseil départemental des Hauts-de-Seine à Nanterre. Ce mardi, à partir de 14 heures, des salariés du pôle solidarité — protection maternelle et infantile, foyers de l’enfance, aide à l’enfance… — vont répondre à un appel à la grève.

En cause, selon les syndicats : des « réductions drastiques du budget par le département ». « Deux foyers pour adolescents vont fermer à la fin de l’année à Rueil-Malmaison et au Plessis-Robinson, des CDD à qui on avait promis une embauche sont toujours précaires… Ca ne va plus », gronde un représentant de la CFDT.

Publicités

Action du 6 juin au Carrefour Market de Rueil-Malmaison

Vidéo de l’action du 6 juin 2015 au magasin Carrefour Market de Rueil Malmaison (92) dans le cadre des week-ends de la colère débuté depuis le 6 février pour les salaires :

Rueil : le conflit se poursuit dans les Carrefour Market

Le Parisien, 7 juin 2015 :

La pression ne retombe pas dans les enseignes Carrefour Market, où des salariés ont encore manifesté ce samedi devant la supérette de Rueil-Malmaison.

reuil

La lutte continue chez Linde Gas

Le Parisien, 20 avril 2015 :

Journée décisive aujourd’hui pour les salariés de la société Linde Gas, spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de gaz industriels et médicaux. Les négociations vont commercer dès le début de la matinée entre la direction et les partenaires sociaux au siège du groupe à Saint-Priest (Rhône) concernant le projet de réorganisation instauré au niveau national, qui prévoit 65 suppressions de postes.

linde

Le site de Rueil-Malmaison devrait fermer, entraînant la suppression de 23 emplois. Et des salariés sont aussi menacés à l’usine de Porcheville (Yvelines), où un piquet de grève monté vendredi a été maintenu tout ce week-end (photo). En revanche, l’implantation de Montereau (Seine-et-Marne) devrait être épargnée. Le projet comprend également le transfert de certaines activités en Espagne.

Hauts-de-Seine : fin de la grève à la Poste, après 170 jours de bras de fer

Le Parisien, 18 juillet 2014 :

Les facteurs mobilisés dans les Hauts-de-Seine mettent un terme à leur grève après un bras de fer qui aura duré 170 jours avec leur direction. «C’est la grève la plus longue dans l’histoire de la Poste et nous sommes heureux qu’elle se termine sur une victoire, affirme Gaël Quirante, secrétaire départemental SUD. Toutes nos revendications ont été acceptées par la direction.»

Sur les contrats d’insertion non renouvelés, la Poste a accepté d’en titulariser trois, selon le syndicat SUD. La direction aurait aussi accepté d’attribuer une «prime de roulement» à tous les facteurs remplaçants qui n’ont pas de secteur défini. «Les projets de restructuration et de suppressions d’emplois sont repoussés à dans 8 à 12 mois,» se réjouit Gaël Quirante.

Lire la suite

Résumé des 169ème et 170ème jours de grève des postiers du 92

Résumé des 169ème et 170ème jours de grève des postiers du 92 (mercredi 16 juillet et jeudi 17 juillet 2014)

Les représentants des grévistes et de la direction signent un protocole de fin de conflit : il sera soumis à l’AG des grévistes vendredi matin !

ptt92-18

Mercredi 16 juillet

Hier mardi, les grévistes se sont regroupés à Nanterre, sur le site qui regroupe dans les mêmes bâtiments le bureau de distribution et la direction départmentale courrier. Les grévistes ont pu vérifier que le directeur de la plaque Rueil-Nanterre respectait bien sa parole : suite à la défaite de la DOTC au tribunal, les deux prochains mercredi ne seront pas sécables à Nanterre. Ce n’est pas un hasard : la direction ne veut pas mettre le feu aux poudres dans un nouvel établissement au moment où des pourparlers décisifs ont lieu. Mais elle se laisse la possibilité de faire appel du jugement du TGI de Paris qui lui ordonne pourtant de ré-injecter une tournée à Nanterre et de ne plus appliquer la sécabilité le mercredi (respect du protocole de fin de conflit de 2012).

Lire la suite

Résumé des 136ème à 141ème jours de grève des postiers du 92

Résumé du 136ème jour de grève des postiers du 92 (jeudi 12 juin 2014)

Un groupe de grévistes s’est rendu pour le deuxième jour consécutif à Paris 5-6. Hier, une pétition avait circulé. Aujourd’hui, ce sont entre 50 et 60 collègues qui se sont rendus en délégation de masse auprès de leur directeur. Celui-ci était tétanisé, il s’est enfermé à double tour dans son bureau, ce qui n’a pas particulièrement plu aux collègues.

seb 11

Une prise de parole avait lieu pendant ce temps à Nanterre. L’écoute a été de nouveau attentive et les discussions individuelles nombreuses qui se sont déroulées dans la foulée ont débouché sur l’idée de se réunir entre Nanterriens le lendemain après le TG. Les grévistes ne se sont pas fixés comme objectif, pour l’instant, de regrouper tout le bureau ni de pousser les facteurs de Nanterre en grève majoritaire, mais de commencer à regrouper les collègues qui ont envie de discuter et de réagir, au moment où la direction locale multiplie le recours aux heures supp, à la sécable inopinée pour combler le sous-effectf.

Lire la suite