Archives quotidiennes : 17/03/2016

Mobilisation et répression à Strasbourg

Après un rassemblement de 300 personnes ce matin à Haguenau, ce sont 1700 lycéens et étudiants qui ont manifesté cet après-midi à Strasbourg pour le retrait de la loi El Khomri.

Lorsque les manifestants ont tenté de bloquer les marches d’accès à la faculté de droit pour obtenir un amphi pour une AG, les forces de répression sont violemment intervenues. Cinq personnes dont deux lycéennes ont été blessées. L’une d’elle saignait à la tête. Quatre ont été hospitalisés.

Lire la suite

Montpellier : loi El Khomri, 1000 personnes dans la rue

Midi Libre, 17 mars 2016 :

Les étudiants avaient appelé à manifester contre la loi Travail. Résultat : environ 1 000 personnes dans les rues de Montpellier pour demander le retrait pur et simple du texte.

Loi Travail – Mobilisation continue en Normandie

Plusieurs lycées bloqués depuis petit matin et une manifestation dynamique avec plus de 1500 personnes, lycéens,  étudiants, travailleuses et travailleurs, privéEs d’emploi… qui demandaient clairement le retrait du projet de loi El Khomri. Tel est le bilan de cette journée de mobilisation à Caen.

image

Malgré une manifestation pacifique sans débordement, les forces de l’ordre étaient présentes en nombre et  particulièrement énervée. Ce qui commence à devenir une habitude dernièrement. Deux personnes, dont un mineur, ont été arrêtées.

Lire la suite

Manifestation à Pau contre le projet de la loi travail

Sud Ouest , 17 mars 2016 :

Les organisations syndicales et de jeunesse appelaient à manifester place Clemenceau à partir de 11 heures, ce jeudi.

Une semaine après la mobilisation qui avait réuni quelque 2 000 personnes à Pau, les opposants au projet de la loi travail ont à nouveau fait entendre leurs voix.

Lire la suite

Des dizaines de milliers de jeunes mobilisés contre la loi Travail

Le Républicain Lorrain, 17 mars 2016 :

Après le blocage de quelques dizaines de lycées et campus, plusieurs milliers de lycéens et étudiants sont descendus dans la rue jeudi pour réclamer le retrait de la loi Travail. Leur nombre a été estimé à 69 000 par les autorités. Hormis Paris où la police a compté entre 8 800 et 9 200 manifestants, les villes les plus mobilisées ont été Lyon (3 000), Toulouse (2 500), Bordeaux (2 200), Grenoble (1 300). L’Unef, principale organisation étudiante, évoque 150 000 manifestants dans toute la France, dont 35 000 à Paris, 12 000 à Rennes, 10 000 à Lyon ou 6 000 à Toulouse.

Le ministère de l’Education nationale a décompté 115 lycées bloqués en France, totalement ou partiellement, sur 2 500 lycées publics. Les organisations lycéennes évoquent une mobilisation «largement» supérieure à celle du 9 mars, parlant de 120 à 200 établissements bloqués. Côté universités, plusieurs sites étaient fermés: certains campus parisiens (Sorbonne, Tolbiac, Saint-Denis), Lumière-Lyon II et le campus Victoire à Bordeaux.

Paris : Violences policières à l’Université Tolbiac

Libération, 17 mars 2016 :

19 h 10 : Un point sur la situation à Tolbiac, université parisienne : après avoir brièvement occupé en fin de journée un amphithéâtre de la faculté pour y faire une AG, des étudiants ont été évacués par les forces de l’ordre et «certains se sont faits taper dessus», assure l’un d’eux.

19 h 31 : Notre journaliste Sylvain Mouillard, sur place à Tolbiac, rapporte qu’il y avait des visages en sang, des gens traînés par terre, lors des charges policières contre les étudiants. Les gens qui voulaient sortir du site devaient le faire à visage découvert et étaient filmés par la police. A 19 heures, plusieurs centaines de personnes étaient toujours présentes aux abords de l’université.

Lire la suite

Besançon : La jeunesse dans la rue contre la loi El Khomri

Ce jeudi 17 mars, environ 400 personnes se sont retrouvées à la faculté des lettres de Besançon pour manifester pour le retrait de la loi travail. Si une grande majorité des manifestants étaient des étudiants et lycéens, on trouvait également des délégations syndicales de boîtes, comme des salariés du CHU, du commerce, du Conseil Régional, de l’AFPA, etc.

100_3170100_3172

Lire la suite