Archives quotidiennes : 25/03/2016

Fin des bouches cousues pour les Iraniens de Calais

Libération, 25 mars 2016 :

Après vingt-quatre jours de grève de la faim, ces réfugiés satisfaits de la décision du gouvernement «d’abandonner le projet de démantèlement de la zone nord de la jungle», affirment avoir arrêté leur mouvement par respect pour ceux qui les soutiennent.

Après vingt-quatre jours bouche cousue, neuf Iraniens de la «jungle» de Calais viennent de mettre fin à leur grève de la faim. Mokhtar, enseignant, Esmaïl, cadre dans la pétrochimie, Mohammad, mécanicien dans l’aéronautique, Hamed, vendeur de voitures, Davoud, agent immobilier et tatoueur, Sassan et Hossein, étudiants, Réza, prof de body-building, et Mohammad Réza, joaillier, installés dans l’ancienne cabane des No Border réclamaient, entre autres, «l’arrêt de la démolition de la jungle», mais aussi «la sécurité», «un représentant des Nations unies pour parler avec nous».

Lire la suite

Grève et manifestation à Gap le 31 mars

D’Ici Actu, 25 mars 2016 :

La mobilisation contre la loi El Khomri continue. Les organisations syndicales – CGT, FO, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, l’Unef, l’UNL (lycéens) et la FIDL (lycéens) réclament le retrait pur et simple du texte. Un appel à faire grève le 31 mars a été lancé.

affichegreve_ico_01.jpg

CGT 05, FO 05, FSU 05, SOLIDAIRES 05 , dans le cadre de cette journée de grève appelle à un rassemblement; à 10h30, place Ladoucette à Gap.

Lanester : Les salariés de Groupama en grève

Ouest France, 25 mars 2016 :

A l’appel de la CFDT, 250 salariés de Groupama ont débrayé, vendredi, au parc des expos de Lanester. Les revendications portent sur les conditions de travail.

lanester.les-salaries-de-groupama-en-greve

La convention annuelle des salariés Groupama Loire-Bretagne se tenait vendredi, au parc des expositions de Lanester.

Lire la suite

Toulouse : cinquante salariés de Téléperformance en grève contre la pause-pipi demandée par courriel

France 3 Midi-Pyrénées, 25 mars 2016 :

Malgré le retour en arrière de la direction concernant ce logiciel qui obligeait les salariés à demander par courriel l’autorisation d’aller aux toilettes, la Cgt a maintenu son appel à la grève ce vendredi.

Sur les 200 salariés de Téléperformance, une cinquantaine a débrayé vendredi de 14 à 17h pour protester contre « le logiciel de flicage » en cours de déploiement.

Lire la suite

31 Mars : Toutes et tous en grève et dans la rue ! RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI !

Tract CGT ADDSEA d’appel au 31 mars 2016 :

31 Mars : Toutes et tous en grève et dans la rue !
RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI !

Les mobilisations depuis le 9 mars ont mis la pression sur le gouvernement, contraint à modifier certains articles de son projet de loi. Ce rétropédalage du gouvernement est à mettre à l’actif de la mobilisation, des salariés, des chômeurs, des retraités et surtout des jeunes.

100_3177

Mais nous devons exiger le retrait pur et simple de ce projet de loi !

Cela fait 4 ans que Hollande est au pouvoir et que ce gouvernement dit « de gauche » mène une politique anti-ouvrière. Quatre ans que le grand patronat est choyé, quand le chômage et la précarité explosent.

Lire la suite

Rassemblement à Besançon pour dénoncer la répression du mouvement social

Plus de 200 personnes se sont rassemblées malgré la pluie devant la Préfecture du Doubs à Besançon ce vendredi 25 mars à 13h pour dénoncer l’arrestation musclée d’un jeune militant de l’AMEB Solidaire Etudiant hier, ainsi que celles de deux militants syndicaux lors du rassemblement qui a suivit devant la Préfecture de Police, dont le secrétaire général de l’Union Départementale de la CGT du Doubs.

20160325_133843

Plus généralement, c’est contre l’ensemble des violences policières dont ont été victimes des manifestantes et manifestants lors des journées de mobilisation contre la Loi travail  que les personnes présentes (CGT, Solidaire, FSU, NPA, AP, PC, FA, Front de Gauche, Lutte Ouvrière, ICO…) ont dénoncées aux cris de « police partout, justice nulle part » et « Etat d’urgence Etat policier, on nous empêchera pas de manifester ».

Lire la suite

Lycéens et étudiants manifestent à Lille

La voix du Nord, 24 mars 2016 :

Un millier de personnes, principalement des étudiants et lycéens, se sont réunies ce jeudi pour manifester contre le projet de loi Travail. Cette fois, ils ont défilé principalement dans le quartier de Wazemmes.

« Un retrait du texte dans son intégralité, et sans discussion. » Retour des opposants à la loi El Khomeri, hier en début d’après-midi, place de la République à Lille. Un millier de personnes sont réunies, surtout des étudiants et quelques lycéens. Beaucoup en sont déjà à leur troisième action contre le projet du ministre du Travail, et toujours aussi déterminés. « Rien n’a chang é, souligne Lucie Madeira, présidente de l’Unef Lille. Ce texte, c’est toujours travailler plus pour gagner moins, et la possibilité de licencier plus facilement les salariés. Et les jeunes sont d’autant plus concernés qu’ils vont entrer sur le marché du travail. »

Lire la suite

Manifestation du 24 mars à Marseille

La Marseillaise, 25 mars 2016 :

Partis à 10 heures de la gare Saint Charles, les étudiants ont parcouru la ville. A l’issue de la manifestation, les étudiants ont bloqué l’autoroute. Une altercations’en est suivi avec un bus Car13. Et les CRS sont intervenus. Une lycéenne de l’établissement St-Charles a été plaquée au sol ce jeudi 24 mars. La FSU  » exige sa libération  » et a demandé au gouvernement  » de prendre toutes les mesures nécessaires pour que cesse ce genre violences « .

24mMarseille Lire la suite

Après le 24 mars

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Après le 9 et le 17 mars, nous étions encore des dizaines et des dizaines de milliers dans les rues ce jeudi 24 mars pour le retrait de la loi El Khomri. Plus que le nombre, ce qui est à noter c’est la détermination des manifestations et le fait que dans les petites villes, de plus en plus, la jeunesse se mobilise. Elément important aussi, la mobilisation des dockers, à Rouen ou au Havre, qui se sont mis en grève et ont manifester aux côtés de la jeunesse pour le retrait de la loi Travail.

Une fois encore, le gouvernement a répondu aux manifestations par les provocations et les violences policières, que ce soit à Nantes, à Paris ou à Besançon. La lutte pour défendre les droits qu’il nous reste, menacés par la loi Travail, face à l’arbitraire patronal devient aussi une lutte pour défendre nos droits démocratiques de manifester et de s’exprimer dans les rues.

Lire la suite

Répression à Besançon ce 24 mars

Reportage de Radio Bip sur la violente intervention policière ce 24 mars devant le commissariat de Besançon suite à l’interpellation d’un étudiant. Deux manifestants, dont le secrétaire de l’UD CGT, ont été arrêtés. Rassemblement ce vendredi 25 mars à 13 h devant la Préfecture à Besançon pour dénoncer la répression.