Archives d’Auteur: dsinterim

Arrestations à Ferguson

Selon la presse, 31 personnes ont été arrêtées lors des manifestations dans la nuit de lundi à mardi à Ferguson (Missouri). La population de cette ville ouvrière et noire proteste quotidiennement après l’assassinat de Mickael Brown, adolescent noir de 18 ans, abattu de six balles par un flic.

Parmi les personnes arrêtées lundi, Hedy Epstein, âgée de 90 ans. Hedy Epstein, Juive née en Allemagne, a échappé au génocide en fuyant vers l’Angleterre. La grande majorité de sa famille n’aura pas cette chance et sera déportée et exterminée à Auschwitz. "Je manifeste depuis que je suis adolescente. Je ne pensais pas que je ferais encore ça à 90 ans", s’est-elle émue lors de son arrestation auprès d’un journaliste de The Nation. "Nous devons nous indigner aujourd’hui pour que les gens n’aient pas à le faire lorsqu’ils auront 90 ans", a-t-elle poursuivi. Interpellée avec sept autres militants, elle participait à une manifestation organisée devant le bureau du gouverneur du Missouri. Chef d’inculpation ? "Refus de dispersion".

Rassemblement contre les massacres de l’EI en Irak

Ce samedi 16 août, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées place du 8 septembre à Besançon sous le mot d’ordre "Stop au génocide, stop à l’obscurantisme" pour dénoncer les atrocités commises par l’Etat Islamique (ex EIIL) en Irak comme les massacres de chrétiens et de yézidis. Organisé par l’Association Culturelle et Sportive Kurde à Besançon, le rassemblement a mobilisé de nombreuses personnes kurdes et yézidies de l’agglomération.

IMG0059A

De nombreuses interventions en kurde et en français ont dénoncé les atrocités commises par les bandes intégristes fanatiques de l’EI depuis qu’elles occupent Mossoul et sa région. Si les yézidis étaient nombreux, les interventions ont aussi dénoncé les massacres des chrétiens, des chiites, turkèmes, ainsi que contre la majorité des sunnites que l’EI ne représente en rien.

Lire la suite

Enfin l’Apartheid chinois, le Hukou, est ébréché

Texte envoyé par un camarade :

Une des plus monstrueuses inégalités de droits en Chine est mise au centre de réformes par le pouvoir qui commence à sentir le vent du boulet des conséquences :

noname

La réforme du Hukou.

Ce système qui fait de l’énorme masse de prolétaires migrants des chinois sans droits, au statut infra-légal, parce qu’ils sont originaires des campagnes, connait une première brèche.

Lire la suite

Halte aux expulsions de gens du voyage en Franche-Comté !

Communiqué de l’Association Espoir et Fraternité Tsigane de Besançon, 25 juillet 2014 :

A Besançon, douze familles de gens du voyage ont dues quitter ce vendredi 25 juillet le terrain où elles s’étaient installées dans le quartier des Hauts-de-Chazal. Si ces familles vivaient dans un terrain vague, la société immobilière Seb, propriétaire des lieux, est intervenue auprès de la Préfecture pour obtenir un arrêté d’expulsion. La raison, clairement affichée par cette société immobilière, était que la présence de gens du voyage dans les environs d’immeubles où des appartements sont en vente risquait de faire fuir d’éventuels clients. Et voilà comment au nom de la loi du marché, des familles ont été obligées de quitter le terrain. Voulant éviter une expulsion traumatisante pour les enfants par les CRS, les familles ont décidé de partir d’elles-mêmes pour aller s’installer non loin du Mac Donald à Chateaufarine.

tzig

Il convient de préciser que le Grand Besançon refuse l’accès de ces douze familles sur l’Aire d’Accueil pour gens du voyage de la Malcombe… sous prétexte que, vivant dans la pauvreté, ces familles ont des dettes suite à une précédente installation à la Malcombe. Or, il convient de rappeler que le prix d’un emplacement sur ce terrain tourne au minimum à 15 euros par jour, soit 450 euros par mois et qu’à ce jour les gens du voyage n’ont toujours aucun droit aux ALP ou à une autre aide au logement. Quelle famille, qu’elle vive en caravane ou en HLM, touchée par le chômage et la pauvreté, pourrait aujourd’hui dépenser 450 euros par mois pour se loger sans avoir droit aux APL ?

Lire la suite

Grève au bureau de poste de Planoise

Ma Commune, 20 juillet 2014 :

Le syndicat Sud PTT indique dans un communiqué que le personnel des deux bureaux de poste de Planoise sera en grève ce lundi 21 juillet.

« Le personnel revendique une amélioration de ses conditions de travail », nous explique t-on. « La transformation récente du bureau en «ESCI» occasionne une fatigue accrue des agents, que la Poste ne prend pas en compte : nouveau matériel, nouvelle disposition des postes de travail, déplacements d’un bout à l’autre du bureau, station debout en permanence. »

Lire la suite

Résumé des 169ème et 170ème jours de grève des postiers du 92

Résumé des 169ème et 170ème jours de grève des postiers du 92 (mercredi 16 juillet et jeudi 17 juillet 2014)

Les représentants des grévistes et de la direction signent un protocole de fin de conflit : il sera soumis à l’AG des grévistes vendredi matin !

ptt92-18

Mercredi 16 juillet

Hier mardi, les grévistes se sont regroupés à Nanterre, sur le site qui regroupe dans les mêmes bâtiments le bureau de distribution et la direction départmentale courrier. Les grévistes ont pu vérifier que le directeur de la plaque Rueil-Nanterre respectait bien sa parole : suite à la défaite de la DOTC au tribunal, les deux prochains mercredi ne seront pas sécables à Nanterre. Ce n’est pas un hasard : la direction ne veut pas mettre le feu aux poudres dans un nouvel établissement au moment où des pourparlers décisifs ont lieu. Mais elle se laisse la possibilité de faire appel du jugement du TGI de Paris qui lui ordonne pourtant de ré-injecter une tournée à Nanterre et de ne plus appliquer la sécabilité le mercredi (respect du protocole de fin de conflit de 2012).

Lire la suite

Beaucourt : fin de la grève des ex-Altia

Est Républicain, 18 juillet 2014 :

Après une semaine de grève, les salariés d’ex-Altia Stamping à Beaucourt (Territoire de Belfort) ont repris le travail ce matin.

Après une semaine de grève, les salariés d’ex-Altia Stamping à Beaucourt (Territoire de Belfort) ont repris le travail ce matin.

Lire la suite

LOIRE. Rescapée d’une grave chute, elle pourrait être licenciée

Valérie Bouquet-Chirouze avait été grièvement blessée le 6 octobre 2011, avec deux autres collègues de la Loire, lors d’une manifestation à Lyon. Une grille d’aération a cédé sous le poids des trois femmes qui ont été victimes de nombreuses fractures. Elles protestaient contre le démantèlement de la convention collectives au sein de la fédération des établissements hospitaliers.

photo-d-archive-joel-philippon

Valérie, agent d’accueil à la clinique mutualiste de Saint-Etienne, est demeurée plusieurs jours dans le coma et se remet encore de ses blessures. Alors qu’elle lutte chaque jour pour retrouver son autonomie, elle vient de recevoir une lettre de licenciement. La CGT se dit « stupéfaite de cette procédure ». Rémi Bouvier, directeur général de la Mutualité française Loire, explique que cette « décision douloureuse » a été prise pour que le CDD en remplacement de Valérie puisse accéder à un CDI. Et aussi parce que l’établissement n’est « pas en mesure de trouver un emploi protégé » à son ancienne salariée. Valérie, 46 ans, a fait beaucoup de progrès, notamment pour retrouver la parole, mais elle se déplace toujours en fauteuil roulant. Elle trouve l’annonce de ce licenciement « brutale ».

http://www.leprogres.fr/loire/2014/07/16/rescapee-d-une-grave-chute-elle-pourrait-etre-licenciee

Le personnel du Festival d’Avignon se prononce pour la grève samedi

Le Monde, 11 juillet 2014 :

Après une brève accalmie, l’espoir d’une sortie de crise dans l’épineux dossier des intermittents du spectacle reste ténu. Malgré une forte abstention, le personnel du Festival d’Avignon a voté en faveur de la grève samedi 12 juillet, à l’appel de la CGT-Spectacle et des coordinations d’intermittents et précaires. Ces derniers avaient encouragé, vendredi matin, à maintenir la pression sur le gouvernement et sur les partenaires sociaux.

Sur 622 inscrits, 286 salariés ont pris part au vote, soit 46 %, selon le collectif du Festival « In ». « Il s’agit d’un vote consultatif, qui donne l’orientation générale du festival, mais qui doit être confirmé spectacle par spectacle », a expliqué Denis, un des porte-parole du collectif.

Lire la suite

Beaucourt : Grève illimitée à Altia Stamping

L’Est Républicain, 11 juillet 2014 :

« Nous ne sommes pas des kamikazes – déclare Sonia Hantz (CGT), secrétaire du comité d’entreprise d’ex-Altia Stamping à Beaucourt, usine d’emboutissage de pièces pour l’automobile appelée à disparaître dans les 18 mois – nous demandons simplement que les engagements pris soient respectés. Or, ils ne le sont plus depuis jeudi soir ».

Vendredi matin, les salariés sont appelés à se réunir en assemblée générale à Beaucourt. Ils sont informés que « La réunion prévue ce vendredi avec la direction du groupe FSD SNOP n’aura pas lieu. Il devait être question lors de cette réunion de l’intégration chez FSD SNOP à Technoland Étupes de 80 salariés de Beaucourt. La réunion est renvoyée après le rendu du jugement du tribunal de commerce de Paris prévu le 28 juillet prochain. Nous en avons été informés jeudi soir » – précise Sonia Hantz.

Lire la suite