Les employés de la Résidence Memphré débrayent

Le Journal de Montréal, 2 septembre 2014 :

MAGOG – Les 35 travailleurs de la Résidence Memphré à Magog, en Estrie, sont en grève depuis mardi matin. Syndiqués CSN, ils tentent depuis le printemps dernier de négocier une première convention collective.

Si les clauses normatives sont pratiquement toutes réglées, c’est sur le salaire que les négociations achoppent avec l’employeur.

Lire la suite

Ben Guerdane: Ouvriers en grève de la faim

Mosaïque FM, 3 septembre 2014 :

19 ouvriers à Ben Guerdane entament depuis trois jours une grève de la faim sauvage suite à la fermeture d’une usine de câblage dans la région et le refus de leur recrutement par une autre entreprise active dans le même domaine.

Le correspondant de Mosaïque FM dans la région a assuré que l’état de santé de deux grévistes s’est détérioré.

Les travailleurs de la municipalité de Bissau décrètent une grève de trois jours

APA, 3 septembre 2014 :

Les travailleurs de la mairie de Bissau ont entamé ce mardi une grève de trois jours, exigeant le paiement de trois mois d’arriérés de salaire et des améliorations des conditions de travail.

Selon le président du syndicat de la mairie de Bissau, Luís Simões Intchama, le gouvernement a appelé à la suspension de la grève, en raison de la croissante propagation du virus Ebola dans la sous-région.

« La grève ne sera suspendue qu’après le paiement intégral des arriérées», a déclaré M.Simões Intchama.

Etats-Unis : les employés des fast-food repartent en grève

RTBF, 2 septembre 2014 :

La campagne «Fight for 15 $ US» bats son plein aux USA. Les employés des chaines de restaurants comme McDonald’s, KFC ou Burger King, qui étaient déjà parti en grève ces précédents mois ont annoncé remettre le couvert ce 4 septembre. Les travailleurs et les syndicats exigent une augmentation salariale et espèrent que le revenu minimum soit fixé à 15 dollars de l’heure.

C’est l’actualité socio-économique du moment de l’autre côté de l’Atlantique. L’industrie tout entière du fast-food est concernée par ces manifestations. Les syndicats et les employés combattent ensemble pour la même revendication : imposer le salaire de 15 dollars de l’heure comme la norme pour ce genre de travail.

Lire la suite

A Paris, des écoles touchées par une grève des animateurs

Le Monde, 2 septembre 2014 :

Quelques écoles primaires du 20e arrondissement de la capitale ont été touchées, mardi 2 septembre, par un appel à la grève lancé par le Syndicat unitaire des personnels des administrations parisiennes affilié à la Fédération syndicale (Supap-FSU), un syndicat — minoritaire — d’animateurs.

Ils réclament la titularisation de plusieurs centaines d’animateurs chargés des activités périscolaires, les mardis et jeudis après-midi, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. « La grève est disparate, très localisée, mais elle concerne au moins la moitié des écoles dans le 20e arrondissement », annonce Mathias Herodin, membre du syndicat.

Les 500 plus fortunés de France se sont enrichis de 25 % en un an

Le Monde.fr avec AFP, 31 août 2014 :

Les 500 premières fortunes de France ne connaissent pas la crise et ont même vu leur richesse globale augmenter de près d’un quart en un an, rapporte l’hebdomadaire Challenges à paraître jeudi 11 juillet.

Leur richesse cumulée s’établit désormais à 330 milliards d’euros et n’a jamais été aussi élevée depuis 1996, année où Challenges a lancé le classement des "500".

Elle a quadruplé en une décennie et représente 16 % du produit intérieur brut du pays.

Lire la suite

Forte mobilisation des cheminots en Allemagne

7 sur 7, 2 septembre 2014 :

Les cheminots allemands ont débrayé lundi soir entre 18h et 21h. Neuf trains sur dix étaient à l’arrêt ou accusaient du retard, selon le syndicat des conducteurs de train GDL.

Des perturbations pourraient encore avoir lieu mardi matin, a précisé un porte-parole de la société des chemins de fer allemande Deutsche Bahn. La direction de la compagnie ferroviaire est en pleine négociation avec le syndicat, qui réclame une augmentation des salaires et une réduction du temps de travail par semaine.

Lire la suite