Assa Abloy (ex-Vachette) : situation de plus en plus tendue

L’Est Eclair, 24 juillet 2014 :

Pour le troisième jour de grève contre la délocalisation de deux chaînes d’assemblage, le conflit se tend devant les grilles d’Assa Abloy. Les ex-Vachette ont en effet décidé hier de durcir le mouvement de grève après que les syndicalistes, reçus par la direction en fin de matinée n’aient reçu aucune réponse à leurs questions quant à la stratégie de l’entreprise.

Ce matin, alors que la grève s’organise avec la musique et le barbecue installé sur place, un huissier de justice a été mandatée par la direction. Maître Gobet reste donc assis, sur un muret en face des grévistes à prendre le pouls de la situation. Parallèlement la police municipale de Sainte-Savine est passée ce matin aider quelques camions de fournisseurs à gagner l’intérieur du site. La police municipale s’est ensuite rendue sur place pour vérifier que la route n’était pas coupée. Ce qui n’était pas le cas.

En comité d’entreprise, cette après-midi, les représentants syndicaux vont à nouveau poser les mêmes questions. En espérant cette fois des réponses.

WaterSaver Faucet (Chicago) : « Stop au harcèlement aux toilettes ! »

Radin.com, 24 juilletv 2014 :

Incroyable mais vrai : une entreprise américaine (WaterSaver Faucet, à Chicago) veut tout contrôler, jusqu’aux pauses pipi de ses salariés. Pour ce faire, elle a fait installer des pointeuses électroniques dans les toilettes. Devinez la suite…

6 minutes de pause-pipi : Jusqu’où peut aller le « flicage » des salariés ?

Afin de limiter le temps de pauses pipi jugées « excessives » de ses salariés et, coûtant donc trop cher à l’entreprise, la Direction de WaterSaver Faucet, a décidé d’installer des pointeuses électroniques dans ses toilettes.

Lire la suite

Luttes ouvrières au Cambodge

Revue de presse de l’EDA du 7 juin au 24 juillet 2014 :

Le 26 mai, l’usine Ocean Garnment, qui produit des vêtements, en particulier pour Gap, ferme ses portes par manque de commandes. Les ouvriers demandent que leur soit versé la moitié de leur salaire mensuel. Après de multiples manifestations, après avoir notamment bloqué le boulevard d’accès à l’aéroport, un accord est conclu par l’entremise du ministère du Travail : Ocean Garnment versera 100 dollars aux ouvriers qui ont travaillé depuis plus de six mois, et 50 aux autres (CD du 17.07.14).

Les employés de l’usine T&K en grève depuis le 4 juin, pour demander une allocation de 50 cens par jour pour le repas de midi, reprennent le travail le 10 juin. « 90 % des employés ont peur de perdre leur emploi. Les patrons ont brisé leur volonté de faire grève », constate leur responsable syndical (CD du 11.06.14).

Lire la suite

Irak : les jihadistes de l’EI ont ordonné des mutilations génitales sur les femmes

AFP, 26 juillet 2014 :

Les jihadistes de l’EI (Etat islamique) ont ordonné que toutes les femmes âgées de 11 à 46 ans en Irak subissent des mutilations génitales, selon l’ONU.

«C’est une fatwa de l’EI, nous venons d’en être informés», a déclaré depuis l’Irak Mme Jacqueline Badcock, numéro 2 de l’ONU en Irak, lors d’une videoconférence organisée à Genève.

Mme Badcock a ajouté n’avoir pas de chiffre précis concernant le nombre de femmes concernées.

Lire la suite

Tel Aviv : Artistes contre la guerre

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées Place Rabin à Tel Aviv le 22 juillet pour un rassemblement contre la guerre dans la Bande de Gaza, rassemblement organisé par des Artistes contre la Guerre.

Les noms des victimes des bombardements ont été lus, tandis que les manifestants brandissaient des pancartes et banderoles où on pouvait lire : "Assez de l’occupation", "Assez de meurtres", "Stop à la guerre", "Derrière les discours des politiciens, il y a des cadavres", "Il n’y a pas de différence entre le sang israélien et le sang palestinien, nous sommes tous humains", etc.

Lire la suite

Chalon-sur-Saône : Vers une grève massive

Le Journal de Saône-et-Loire, 24 juillet 2014 :

73,47 %. C’est le pourcentage de votants qui, hier, se sont déclarés favorables à une grève. Assemblée générale. Chaque jour, une nouvelle assemblée générale devrait décider de la suite des événements. Réunis hier après-midi en assemblée générale, salle Sembat, les intermittents du spectacle se sont prononcés à une large majorité pour la grève, aujourd’hui.

La mort dans l’âme, artistes, techniciens et même bénévoles ont largement voté pour la grève, aujourd’hui, sur le festival. Sur les 343 votants de cette consultation, 252 ont dit oui (soit 73,47 %), 65 non, et 26 bulletins blancs ou nuls ont été recensés. Concrètement, cela signifie que la grande majorité des spectacles programmés aujourd’hui n’aura pas lieu. Mais personne ne souhaitant revivre la douloureuse grève de 2003 (au cours de laquelle des compagnies avaient fini par se déchirer), ceux qui souhaitent jouer, ou jouer différemment, ne seront pas empêchés de le faire. Parmi les artistes présents hier, a par exemple été évoquée la possibilité de jouer un spectacle, mais muet, avec sur la bouche un scotch en forme de croix, ce symbole de la lutte contre la nouvelle convention chômage.

Lire la suite

Plusieurs grévistes de mai menacés de sanction à la Poste de Fleury-les-Aubrais

La République du Centre, 24 juillet 2014 :

Deux salariés du bureau de la place de l’Abbé-Pasty sont convoqués le 31 juillet pour un entretien avant sanction disciplinaire. Plusieurs fonctionnaires sont également visés.

Si elle a abandonné les poursuites pour délit d’entrave qu’elle avait lancées devant le tribunal d’Orléans, La Poste n’a pas renoncé à punir ses salariés indisciplinés.

Lire la suite