Archives de Tag: Wurtzbourg

En mémoire du génocide des Rroms et Sintis face aux menaces racistes d’aujourd’hui

Ce 2 août 2016, en mémoire de la « Zigeuner Nacht » du 2 au 3 août 1944 où près de 3000 personnes, hommes, femmes et enfants ont été massacrés, simplement parce qu’elles étaient nées Rroms ou Sintis, dans les chambres à gaz lors de la liquidation du « camp tzigane » d’Auschwitz, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Auschwitz en mémoire des victimes du génocide des Rroms et des Sintis par le régime nazi. Des commémorations ont également eu lieu à Berlin, Würtzbourg, Vienne, Lodz et ailleurs. A Würtzbourg, la cérémonie s’est tenue, en présence notamment de représentants des communautés musulmane et juive de la ville, pour rappeler que « si nous ne sommes pas responsables de ce qui a été commis à l’époque, nous sommes responsables de faire en sorte que cela ne se reproduisent pas ».

mahnmal_sinti_und_roma

Würtzbourg

Ce mercredi, une stèle doit être inaugurée à  Chełmno en mémoire des 4.300 Rroms et Sintis d’Autriche qui ont été assassinés dans ce camp d’extermination en janvier 1942. A Berlin, il a été rappelé, alors que s’ouvrent les jeux de 2016, qu’avant ceux de 1936 la ville de Berlin a été « aryanisée » et qu’ainsi 900 Rroms, Sintis et Yéniches berlinois envoyés en camps de concentration… et que le passé ramène au présent. « La haine contre ceux qui sont considérés être différents de ceux sensés être Allemands augmente rapidement, de même que la violence contre les migrants, les réfugiés, les demandeurs d’asile et celles et ceux qui vivent autrement » et les mots prononcés en 1958 par l’écrivain Erich Kästner ont été rappelés : « Les événements qui se sont déroulés de 1933 à 1945 auraient dû être combattus au plus tard en 1928. Après, il était trop tard. On ne peut pas attendre que la lutte pour la liberté soit appelée trahison de la patrie. On ne peut pas attendre que la boule de neige devienne une avalanche. On doit écraser la boule de neige. Personne ne peut retenir l’avalanche ».

Lire la suite

Nouvelles manifestations contre le racisme en Allemagne

Alors que la population d’Allemagne se mobilise pour offrir un accueil chaleureux aux réfugiés dans les gares, que des fêtes de bienvenue aux réfugiés sont organisées un peu partout (comme hier à Bitterfeld où la fête a rassemblé 1200 personnes), des manifestations ont également lieu pour affirmer la solidarité avec les réfugiés, revendiquer le droit à l’asile et au séjour pour toutes et tous et dénoncer les thèses racistes de l’extrême-droite.

Wurtzbourg : Manifestation de 1200 personnes le 5 septembre contre le racisme et en solidarité avec les réfugiés

Lire la suite

Cologne se mobilise contre le racisme

Les xénophobes de Pediga avaient décidé de manifester ce lundi 5 janvier à Cologne contre les travailleurs immigrés, leurs enfants et petits-enfants d’origine moyen-orientale, nord-africaine ou balkanique. Les racistes étaient 250 au grand maximum. Par contre, plus de 2.000 personnes ont manifesté contre le racisme et la xénophobie. Et finalement, les racistes ont finalement renoncer à leur marche à travers la ville et se sont contentés de leur rassemblement statique.

Cologne, 5 janvier

Cologne, 5 janvier

Cologne, 5 janvier

Cologne, 5 janvier

Lire la suite

Mobilisation contre le racisme en Allemagne

Depuis plusieurs semaines, racistes, néo-nazis et hooligans d’extrême-droite, regroupés au sein de „Pegida“, manifestent à Dresde contre une prétendue « islamisation » de l’Allemagne et de l’Europe, et plus généralement contre les immigrés, leurs enfants et petits-enfants d’origine nord-africaine ou moyen-orientale.

Manifestation contre le racisme à Bonn

Manifestation contre le racisme à Bonn

Dans de nombreuses villes d’Allemagne, la population s’est mobilisée contre ces marches de l’extrême-droite raciste. Ainsi, le 8 décembre, ce sont 1500 personnes qui se sont mobilisées à Düsseldorf et ont manifesté contre le racisme face à une marche de 500 militants d’extrême-droite venant de tous les réseaux néo-nazis et xénophobes de la région. A Bonn, le 22 décembre, ce sont 2500 personnes qui se sont opposées à une manifestation de 250 racistes. La mobilisation des antiracistes a permis de bloquer la marche des xénophobes.

Lire la suite

Manifestation des réfugiés à Wurtzbourg

Vendredi 20 juin, 300 réfugiés et leurs soutiens ont manifesté à Wurtzbourg, en Franconie, dans le nord de la Bavière contre les expulsions. Comme ailleurs en Bavière et même dans toute l’Allemagne, les demandeurs d’asile demandent, outre un titre de séjour, la fin des discriminations dont ils sont victimes, comme l’abolition de la Residenzpficht, l’accès à l’emploi et à la formation, la fin de l’obligation de vivre dans les foyers, etc. Le lendemain, 21 juin, ce sont 400 réfugiés qui ont manifesté à Munich, capitale de la Bavière.

Wurtz1

Lire la suite

Manifestation des réfugiés à Munich

Samedi 21 juin, 400 réfugiés ont manifesté dans les rues de Munich (Bavière). La manifestation s’est tenue pour marquer le premier anniversaire de la grève de la faim sèche d’une semaine de cinquante demandeurs d’asile au Rindermarkt. Lors de la manifestation, les réfugiés de toute la Bavière ont rappelé leurs revendications : fin des expulsions, droit au séjour, abolition de la Residenzpflich, accès à l’emploi et à la formation, etc.

Munch1

Munch2

Lire la suite

Nouvelles de la marche des réfugiés à travers la Bavière

Le 20 août, les réfugiés ont commencé leur marche à travers la Bavière en direction de Munich. Deux groupes sont partis, l’un depuis Bayreuth (Haute-Franconie) et l’autre depuis Wurtzbourg (Basse-Franconie), deux villes situées dans le nord de la Bavière.

Vidéos de la marche :

Manifestation à Bayreuth le 20 août :

20 août, marche de marche Bayreuth à Creußen : Contrôle policier

Lire la suite

Marche des réfugiés à travers la Bavière

Le 20 août, les réfugiés ont commencé leur marche à travers la Bavière en direction de Munich. Deux groupes sont partis, l’un depuis Bayreuth (Haute-Franconie) et l’autre depuis Wurtzbourg (Basse-Franconie), deux villes situées dans le nord de la Bavière.

Devant le camp de réfugiés de Bayreuth le 20 août

Devant le camp de réfugiés de Bayreuth le 20 août

Les forces de police sont intervenues lors des deux rassemblements pour intimider les réfugiés et vérifier les passeports. 9 personnes ont ainsi été interpellées à Wurtzbourg et était toujours détenues dans la soirée du 20 août. Une d’entre elles a depuis été ramenée par la police dans son camp de réfugiés à Nuremberg. Des pressions ont été faites au commissariat pour forcer les réfugiés interpellés à signer des documents qu’ils ne comprenaient pas et pour les dissuader à continuer la marche par des menaces. A Bayreuth, une personne a été interpellée lors du contrôle d’identité et a été libérée en fin d’après-midi.

Lire la suite

20 août : Début de la marche des réfugiés vers Munich

Bavière : Le 20 août, les demandeurs d’asile commenceront une marche, l’une à partir de Bayreuth et l’autre à partir de Wurtzbourg,  jusqu’à Munich pour le droit au séjour et l’obtention de l’asile en Allemagne.

ken

Deux manifestations sont prévues pour le début des marches ce 20 août :

  • Bayreuth, 12 heures, Neues Rathaus
  • Wurtzbourg, 13 heures, Vierröhrenbrunnen

Les demandeurs d’asile partiront ensuite de ces deux villes vers Munich.

Lire la suite

1er Mai de revendications ouvrières et de lutte antifasciste en Allemagne

1er Mai à Munich

Située entre les grèves des travailleurs de Lufhansa et celles des ouvriers de la métallurgie, la journée du 1er Mai a été l’occasion en Allemagne de manifester contre les bas salaires. Ainsi à Berlin, entre 10.000 et 12.000 personnes se sont rassemblées Porte de Brandebourg à l’appel de la DGB. Des manifestations syndicales similaires ont eu lieu dans toute l’Allemagne rassemblant par exemple 10.000 personnes à Wurtzbourg, 2.500 personnes à Nuremberg, 6.000 personnes à Stuttgart, etc. Pour la Bavière par exemple, ce sont 118 rassemblements et manifestations qui ont été organisées, rassemblant en tout  95.000 manifestants. A l’échelle fédérale, la DGB a compté 439 manifestations et rassemblement, mobilisant au total 425.600 travailleurs.

Manifestation du 1er Mai à Nuremberg

Manifestation du 1er Mai à Nuremberg

Lire la suite