Archives de Tag: Wuppertal

Bienvenue aux réfugiés en Allemagne

La population d’Allemagne continue de se mobiliser pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés. Lundi 7 par exemple, plusieurs dizaines d’habitants de Brême ont applaudis et accueillis les réfugiés à 4 heures du matin à la gare centrale.

Brême

Brême

En fin d’après-midi, ce sont 400 habitantes et habitants de Wuppertal qui se sont mobilisés pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés devant leur lieu d’hébergement.

Lire la suite

Publicités

Nouvelles manifestations contre le racisme en Allemagne

Alors que la population d’Allemagne se mobilise pour offrir un accueil chaleureux aux réfugiés dans les gares, que des fêtes de bienvenue aux réfugiés sont organisées un peu partout (comme hier à Bitterfeld où la fête a rassemblé 1200 personnes), des manifestations ont également lieu pour affirmer la solidarité avec les réfugiés, revendiquer le droit à l’asile et au séjour pour toutes et tous et dénoncer les thèses racistes de l’extrême-droite.

Wurtzbourg : Manifestation de 1200 personnes le 5 septembre contre le racisme et en solidarité avec les réfugiés

Lire la suite

Manifestations dans le monde après le massacre de Suruç

Un peu partout dans le monde, des manifestations et des rassemblements ont été organisés après le massacre de Suruç. A Duisburg, la manifestation a rassemblé un millier de personnes. A La Haye, des affrontements ont opposés manifestants et forces de répression devant l’ambassade de Turquie et quelques pierres ont brisé des fenêtres de l’ambassade.

– Bâle (Suisse) :

Tr-BASEL

– Berlin (Allemagne) :

t-Berlin Lire la suite

Allemagne : Dur d’être un politicien raciste

Samedi soir, de retour de Berlin où se jouait un match de foot, des supporters du FC Köln, l’équipe de Cologne, ont croisé dans le wagon-restaurant Bernd Lucke, secrétaire général de l’AfD (Alternative für Deutschland, parti d’extrême-droite). Dès que le politicien raciste s’est installé avec sa femme dans le wagon, les supporters l’ont reconnu et ont commencé à crier « On ne veut pas de nazis dans le train ».  Si Lucke a tenté de dire qu’il était là pour des raisons privées et sans lien avec la politique, et qu’il fallait donc le laisser tranquille, un supporter lui a répondu que vu la politique qu’il défendait, il devait s’attendre à ce qu’on ne le laisse jamais tranquille.

Après avoir demandé l’intervention d’un salarié du wagon-restaurant et appelé la police, Lucke a finit par descendre du train à Wuppertal sous les applaudissements des supporters, contents de voir dégager ce dirigeant d’extrême-droite. Si on ne sait pas si c’était effectivement là qu’il devait descendre ou s’il est sorti sous pression des supporters, cet « incident », rapporté par la presse allemande, montre à quel point une grande partie de la population d’Allemagne rejette le racisme et ceux qui tentent de propager cette idéologie nauséabonde.

Lire la suite

Vidéos : Grèves d’avertissement pour les salaires en Allemagne

Cette semaine plus de 110.000 salariés de la fonction publique (cheminots, conducteurs de bus, travailleurs communaux, éboueurs, infirmières, etc.) ont observé des grèves d’avertissement en Allemagne pour 100 euros et 3,5% d’augmentation de salaire.

Quelques vidéos de rassemblements et manifestations :

– Bad Hersfeld : manifestation le 19 mars

– Brême : manifestation et grève le 18 mars

Lire la suite

Initiatives antifascistes et antiracistes en Allemagne le 27 janvier

A l’occasion du 27 janvier, anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, plusieurs initiatives ont été organisées à travers l’Allemagne tant pour commémorer la mémoire des victimes du régime de terreur nazi que pour dénoncer la montée du racisme et des violences néo-nazies.

Quelques exemples d’initiatives antifascistes et antiracistes en Allemagne ce 27 janvier :

Aix-la-Chapelle, 27 janvier 2014

Aix-la-Chapelle, 27 janvier 2014

A Aix-la-Chapelle, des antifascistes ont déployé une banderoles au centre-ville où l’on pouvait lire « 27.01.2014 : 69 ans de la libération d’Auschwitz. Plus jamais de fascisme ». En plus du souvenir des victimes du nazisme, les antifascistes de la ville voulaient dénoncer les groupes néo-nazis qui depuis des années multiplient les agressions à Aix-la-Chapelle et dans les environs.

Lire la suite