Archives de Tag: Voujeaucourt

Luttes ouvrières dans le Pays de Montbéliard

L’Est Républicain, 22 juin 2015 :

Il y a bien entendu les extrémités. La fermeture annoncée du site d’Eiffage sur Technoland Étupes (une trentaine d’emplois) en est le parfait exemple. D’autant que la décision du groupe répond plus à une gestion par anticipation. S’ajoute à cela, sur la même zone, la disparition chez Gefco, là encore récemment officialisée, de 65 emplois sur un effectif d’un peu plus de deux cents personnes. En cause : la restructuration à l’œuvre au sein de l’ex-filiale logistique de PSA Peugeot-Citroën aujourd’hui détenue à 75 % par les Chemins de fer russes.

Autant de perspectives à même de mobiliser, bien entendu. Mais le climat social se mesure aussi à l’aune de ces mouvements qui se multiplient dans des sociétés où la menace sur l’emploi n’est pas aussi prégnante, voire absente au vu des résultats. C’est ainsi du côté de la CTPM, la société de transport de bus du pays de Montbéliard, filiale de Kéolis, que l’on embrayait les premiers au printemps dans un mouvement de grève. Lequel s’est terminé sur un accord de revalorisation des salaires de 1,16 % en 2015.

Lire la suite

Voujeaucourt : mouvement de grève à la déchetterie

France 3 Franche-Comté, 28 novembre 2013 :

Un mouvement de grève a eu lieu ce jeudi matin à la déchetterie de Voujeaucourt.

Selon la gendarmerie, un mouvement de grève a été observé ce matin par environ 60 employés de Pays de  Montbéliard Agglomération (éboueurs et employés de déchetterie) devant la déchetterie de Voujeaucourt.

Lire la suite

Lutte des travailleurs de Monts Jura pour les salaires

L’Est Républicain, 21 avril 2012 :

TROIS VENDREDIS de grève successifs n’ont pas eu raison de la résistance des employés de Monts Jura Autocars, qui envisagent de remettre ça bientôt pour faire plier leur direction. Le mouvement, qui s’est désormais étendu à toute la Franche-Comté, avec « 100 % de grévistes dans le Jura à Dole et Lons-le-Saunier, 80 % à Besançon et Montbéliard, un peu moins à Vesoul et Pontarlier et environ 30 % au Russey », selon les syndicalistes, est reporté à « après les vacances ».
« On envisage des actions plus dures… »

Le transport scolaire est en effet un des gros pans de l’activité des Monts Jura. Jeudi après-midi, une nouvelle rencontre entre direction et représentants du personnel n’a, de nouveau, pas abouti. Aux employés, qui réclament 2,5 % d’augmentation, il est proposé 1 %. Mais, surtout, « on souhaite une meilleure organisation des conditions de travail » souligne avec insistance Pascal Faivre-Picon, le délégué CGT.

Lire la suite