Archives de Tag: Virginie

Etats-Unis : La colère contre les symboles confédérés s’intensifie

La presse américaine relate une intensification de ce qu’elle appelle « vandalisme » contre les monuments à la gloire de l’armée confédérée ou d’autres dirigeants racistes dans le Sud des Etats-Unis.

Richmond (Virginie)

Richmond (Virginie)

Ainsi, le 26 juin, à Richmond (Virginie), le monument à la gloire de Jefferson Davis (président des Etats confédérés lors de la guerre de sécession), a été recouvert par le slogan « Black Lives matter » (la vie des Noirs compte) et par la lettre « L » pour loser. Lire la suite

Etats-Unis : 20 personnes tuées par la police en cinq jours

Dans un article publié le 6 juillet par Daily Kos, on apprend que 20 personnes ont été tuées par la police aux Etats-Unis du 1 au 5 juillet 2015.

Ce décompte sanglant comprend cinq morts en Californie, deux au Texas, en Floride et Oregon, et un en Caroline du Nord, au Tennessee, au Nevada, en Oklahoma, en Virginie, en Virginie-Occidentale et dans le Massachusetts.

Voir un recensement des meurtres policiers aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les salariés d’Ikea dénoncent un management « digne des plantations »

Le Monde, 1 août 2011 :

Danville, Virginie, sur la côte Est des Etats-Unis. C’est dans cette petite ville de 43 000 habitants que tourne la seule usine Ikea du pays. En 2008, elle avait été accueillie avec espoir dans cette région rurale, minée par le déclin de l’industrie textile et du tabac. « Les habitants ne pouvaient croire en leur bonheur », rapporte le Los Angeles Times. L’Etat et le gouvernement local partageaient le même enthousiasme, offrant 12 millions de dollars (8,3 millions d’euros) pour inciter l’entreprise à s’implanter dans cette zone déshéritée et à y créer de l’emploi. Trois ans plus tard, 335 ouvriers y travaillent, selon le quotidien américain. Ils ont rapidement déchanté.

En témoigne le vote de ces employés, peu commun dans une entreprise privée américaine. Le 27 juillet, ils ont décidé par 221 voix contre 69 de se faire représenter par un syndicat – l’International association of machinists and aerospace workers – appartenant à l’une des principales fédérations américaines (l’American Federation of labor and congress of industrial organizations). Et ce, malgré la campagne menée par le cabinet juridique Jackson Lewis LLP, réputé pour ses stratégies anti-syndicales dans les entreprises qui l’emploient. La direction aurait même organisé des réunions dans l’usine pour dissuader les ouvriers de franchir ce cap.

Lire la suite