Archives de Tag: violences contre les femmes

«Le but de Daesh était de ne laisser aucune fille vierge»

Libération, 3 décembre 2014 :

A Dohouk, au Kurdistan irakien, «Libération» a rencontré deux femmes yézidies qui ont fui la captivité et les abominations des hommes de l’Etat islamique.

«Les hommes du califat ? Ce ne sont pas des êtres humains, ce sont des bêtes !» s’écrie Adar (1) en tordant nerveusement ses doigts sur sa robe de velours noir. La petite maison délabrée de Dohouk, au Kurdistan irakien où elle est réfugiée, donne sur une cour de terre battue, avec quelques poules déplumées, où les gamins jouent pieds nus, le visage couvert de mouches. C’est au moins un toit sur leur tête, avec l’hiver mordant qui est déjà là. Et surtout, c’est la liberté.

Lire la suite

Publicités

Stop aux attaques à l’acide contre les femmes !

Organisation de la Jeunesse Communiste (Organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) :

Stop aux attaques à l’acide contre les femmes !

Des milliers d’hommes et de femmes sont descendus dans les rues d’Ispahan pour manifester contre les attaques à l’acide sur de jeunes femmes qui ont ainsi été défigurées. Ces attaques ont été commises par des hommes en moto, jetant l’acide sur le visage de femmes conduisant des voitures la fenêtre ouverte. Ces agressions ont déjà tué une femme et gravement blessé au moins huit autres femmes.

stopacid

Révoltée et horrifiée par ces agressions, la population s’est rassemblée devant le bureau judiciaire. Scandant des slogans comme « Stop à la violence contre les femmes » et « Liberté et sécurité sont des droits pour les femmes iraniennes », femmes et hommes se sont rassemblés rue Nikbakht à Ispahan. En soutien à la population d’Ispahan, des habitants de Téhéran ont manifesté devant le parlement iranien (Majlis) scandant « Ispahan ne veut pas Daesh, stop aux attaques à l’acide ! »

Lire la suite

La dernière lettre de Reyhaneh à sa mère Shole Pakravan

La lettre poignante, écrite en avril mais diffusée seulement ce week-end, a été écrite par Reyhaneh Jabbari, 26 ans, à sa mère Sholeh Pakravan, qui avait demandé aux juges d’être pendue à la place de sa fille pour le meurtre de Morteza Abdolali Sarbandi, un ancien agent de renseignement.

Sans titre

Dans cette dernière lettre à sa mère, Reyhaneh lui demande de s’assurer que tous ses organes soient donnés après sa mort.

Les militants ont déclaré que Pakravan avait été autorisée à voir sa fille pour la dernière fois pendant seulement une heure la semaine de son exécution et qu’elle avait été informée de sa mort imminente par une note, quelques heures avant.

Lire la suite

Vidéos : Manifestation à Ispahan contre les attaques à l’acide

Mercredi 22 octobre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant le tribunal pour exiger des mesures pour protéger les femmes alors qu’au moins six jeunes femmes ont été hospitalisées suite à des attaques à l’acide par des fanatiques religieux. Parmi les slogans : « Honte aux dirigeants de la prière du vendredi ! », « A bas les extrémistes religieux ! ».

Lire la suite

Violences physiques et sexuelles, l’histoire choquante des employées de maison au Qatar

Amnesty International, 23 avril 2014 :

Dans son rapport rendu public mercredi 23 avril, Amnesty International dénonce l’absence de protection des employées de maison migrantes victimes d’exploitation, notamment de travail forcé et de violences physiques et sexuelles.

Intitulé My sleep is my break”: Exploitation of domestic workers in Qatar, ce rapport dépeint un sombre tableau de la situation des femmes qui sont recrutées pour travailler au Qatar sur la base de fausses promesses quant à leurs salaires et à leurs conditions de travail. Elles se retrouvent à trimer de très nombreuses heures, sept jours sur sept et certaines femmes endurent des violences physiques et sexuelles épouvantables.

Lire la suite

Tunisie : sept ans de prison pour deux policiers accusés de viol

Tunisie: les policiers jugés pour le viol d’une jeune femme nient les faits