Archives de Tag: Viol collectif

Kenya: manifestation à la veille du procès pour une affaire de viol

24947150_00_d-1024x681_f-1_c-517x359 AFP– 23 JUIN 2014

Des centaines de manifestants ont défilé lundi dans l’ouest du Kenya, à la veille du procès d’un des violeurs présumés d’une jeune fille, initialement relâchés par la police qui leur avait seulement ordonné de tondre le gazon du commissariat.

L’affaire a suscité un immense scandale dans le pays et eu un large écho à l’étranger.

« Nous sommes venus demander justice pour nos filles », a expliqué à l’AFP Jennifer Lucheli, 45 ans et mère de cinq enfants, qui a manifesté dans la petite localité de Busia, près de la frontière ougandaise. Lire la suite

Publicités

Une jeune Pakistanaise s’immole après l’acquittement de ses violeurs

«Elle était convaincue que jamais justice ne serait faite», a déploré la Commission pakistanaise des droits de l’homme, un organisme indépendant.

Victime-d-un-viol-collectif-une-Pakistanaise-s-immole_visuel_article2

Une jeune Pakistanaise affirmant avoir subi un viol collectif a succombé vendredi à ses blessures après s’être immolée par le feu dans un village du centre du pays en réaction à l’acquittement de ses agresseurs présumés, ont indiqué les autorités.

Des chaînes privées pakistanaises diffusent depuis jeudi les images d’Amina Bibi, âgée de 18 ans selon la police, qui s’est aspergée d’essence pour se transformer en torche humaine devant le commissariat de police du hameau de Bet Mir Hazar, près de Muzaffargarh, dans la province agricole du Pendjab. Lire la suite

Le viol, arme de destruction massive en Syrie

C’est le crime le plus tu, perpétré actuellement en Syrie. Un crime massif, organisé par le régime et réalisé dans les conditions les plus barbares. Un crime fondé sur l’un des tabous les mieux ancrés dans la société traditionnelle syrienne et sur le silence des victimes, convaincues de risquer le rejet par leur propre famille, voire une condamnation à mort.

L’œuvre de l'artiste syrien Khalil Tounès, "Hama 30" (2011, encre sur papier, 40 x 50 cm). | COURTESY KHALIL YOUNES

L’œuvre de l’artiste syrien Khalil Tounès, « Hama 30 » (2011, encre sur papier, 40 x 50 cm). | COURTESY KHALIL YOUNES

Lire les témoignages :

Oum Mohamed, 45 ans, sélectionnée au hasard

Salma, réfugiée dans le camp de Zaatari

Lilian, 28 ans, ancienne étudiante, actuellement à Amman

Oum Zahir, exilée à Amman depuis 30 ans, recueille des victimes de viol

C’est un crime qui anéantit les femmes, détruit les familles et disloque les communautés. Un crime que les hordes de réfugiés fuyant la Syrie pour les pays alentour désignent comme la cause principale de leur départ, mais que les enquêteurs de l’ONU et toutes les ONG peinent à documenter tant le sujet est douloureux. Lire la suite

Inde : une autre victime de viol à New Delhi

La Parisienne, 15 janv. 2014,

Les viols en réunion se multiplient en Inde. Mardi soir, c’est une une Danoise qui a été victime d’une agression sexuelle dans le centre de New Delhi. Cette femme de 51 ans a été agressée alors qu’elle tentait de regagner son hôtel dans un quartier apprécié des routards dans le centre de la capitale indienne. Elle a voulu demander son chemin à un groupe d’au moins six hommes, près de la gare de New Delhi, alors qu’elle rentrait d’une visite d’un musée. Ceux-çi l’ont emmenée dans un endroit isolé avant de la violer sous la menace d’un couteau, précise l’agence PressTrust of India, citant des sources policières. Lire la suite

Viol collectif en Inde: le père demande une enquête fédérale

Calcutta — Le père d’une adolescente qui aurait été victime d’un viol collectif et brûlée vive dans l’est de l’Inde demande aux autorités fédérales d’ouvrir une enquête sur cette affaire qui a ravivé la colère du public face à la violence sexuelle qui sévit au pays.

Des centaines de personnes manifestent depuis vendredi pour dénoncer l'inaction du gouvernement pour protéger les victimes de viol. Une jeune fille a été brûlée vive le 23 décembre après avoir été menacée de représailles. Elle a succombé à ses blessures mercredi dernier.

Des centaines de personnes manifestent depuis vendredi pour dénoncer l’inaction du gouvernement pour protéger les victimes de viol. Une jeune fille a été brûlée vive le 23 décembre après avoir été menacée de représailles. Elle a succombé à ses blessures mercredi dernier.

Des centaines de personnes ont manifesté vendredi à Calcutta, accusant les autorités de l’État du Bengale-Occidental d’avoir échoué à protéger la victime.

La jeune femme âgée de 16 ans avait déposé une plainte auprès des policiers à la fin octobre, alléguant qu’elle avait été victime de viols collectifs deux jours de suite. Lire la suite

Viol collectif au Kenya : les auteurs condamnés à… tondre la pelouse

Les défenseurs kényans des droits de l’homme sont vent debout contre les autorités locales qui ont condamné en juin dernier les six auteurs d’un viol collectif perpétré sur une adolescente de 16 ans à une très faible peine d’intérêt général. Ils ont simplement été obligés de tondre la pelouse d’un commissariat avant d’être relâchés. 

3266051_6602-crying-girl-1-460x230_650x300

Cette peine apparaît en effet bien dérisoire comparée au calvaire qu’a subi la jeune Kényane, aujourd’hui paralysée et souffrant d’une fistule obstétricale. La scène s’était déroulée dans le village de Tingolo, dans l’ouest du pays, près de la frontière ougandaise, alors que l’adolescente rentrait des funérailles de son grand-père. Elle avait été jetée dans une fosse de six mètres de profondeur servant de latrines après avoir été abusée sexuellement par chacun des six hommes. Lire la suite