Archives de Tag: Villebon-sur-Yvette

Le climat social se durcit dans la grande distribution

Cette fois, c’est Auchan qui a tiré le signal d’alarme. Fin mai, dans une note interne, le distributeur nordiste a fait passer un message musclé à ses équipes françaises : « Gel immédiat de tous les investissements, suspension de tout nouveau projet de drive, abandon des extensions de magasin. » « C’est un électrochoc », assène Pascal Saeyvoet, délégué syndical central FO du groupe de la famille Mulliez.

Mouvement de grève chez les salariés d’Auchan Petite-Forêt (Nord), le 19 avril. | MAXPPP/VOIX DU NORD/Bruno Fava

Mouvement de grève chez les salariés d’Auchan Petite-Forêt (Nord), le 19 avril. | MAXPPP/VOIX DU NORD/Bruno Fava

Auchan n’est pas l’exception. Vendredi 6 juin, les salariés des 26 entrepôts Lidl, leader du hard discount en France, ont observé une journée de grève nationale pour protester contre « les conditions de travail » et un projet d’ouverture le dimanche matin.

Semaine après semaine, le climat se durcit dans la grande distribution française. Début mai, l’annonce de la vente des 865 magasins Dia par sa maison mère espagnole a fait l’effet d’une déflagration. Quelque 7 500 emplois sont concernés, et le dossier est suivi de près par Bercy. Quelques jours plus tard, les salariés des entrepôts d’Intermarché se mettaient en grève, inquiets d’un plan de regroupement de sites qui menacerait des centaines de postes.

IMPITOYABLE GUERRE DES PRIX Lire la suite

Villebon-sur-Yvette : Les fillettes Rroms iront à l’école

Essonne Infos, 9 septembre 2013 :

Suite à la mobilisation des acteurs locaux, le maire de Villebon-sur-Yvette a finalement accepté d’intégrer Maria Valentina et Rebecca dans une école de la ville.

L’avenir du campement Rom de Villebon passerait presque au second plan : les deux fillettes de 6 et 8 ans vont enfin être scolarisées. Alors que le maire Dominique Fontenaille refusait jusque là d’accepter leur inscription aux Casseaux, en écho au potentiel démantèlement du camp aménagé à l’intérieur de l’usine Galland, il est venu ce week-end prévenir les parents qu’il changeait d’avis.

Lire la suite

Des enfants roms privés d’école à Villebon-sur-Yvette (91)

France Bleue, 6 septembre 2013 :

Deux fillettes n’ont pas pu faire leur rentrée à l’école des Casseaux mardi dernier. Raison invoquée par la mairie : leur camp risque d’être démantelé à la fin du mois de septembre. Le collectif qui les soutient dénonce une « double peine » et une décision contraire au voeu du ministre de l’Education Vincent Peillon.

Graziella et Rebecca habitent depuis quelques mois dans l’usine Galland, à Villebon-sur-Yvette. Une ancienne usine de fabrication de plastique squattée par quelques 200 Roms, dont une quarantaine d’enfants.

Lire la suite

L’école pour tous sauf exception

Essonne Info, 5 septembre 2013 :

Deux petites filles roms n’ont pas pu commencer l’année scolaire à Villebon-sur-Yvette, car la mairie anticipe déjà l’expulsion de leurs familles d’une usine désaffectée.

La rentrée scolaire est un moment – pas toujours facile – auquel chaque enfant en France a droit, la loi stipulant que la scolarité y soit gratuite et obligatoire. Une fois validées les formalités administratives – justificatifs d’identité, de domicile, et de vaccinations à jour -, l’élève fraîchement inscrit n’a plus qu’à entrer en classe.

Pourtant la municipalité de Villebon-sur-Yvette ne semble pas de cet avis : deux petites filles d’origine Rom, Maria-Valentina (6 ans) et Rebecca (8 ans), se sont vues refuser l’accès à l’école Les Casseaux en fin de semaine dernière par la mairie.

Lire la suite

Villebon-sur-Yvette : Lutte des travailleurs de CEPL

Le Parisien, 17 décembre 2011 :

Les salariés de l’entrepôt à Villebon-sur-Yvette (91) qui livre les magasins Marionnaud sont en grève depuis mercredi. En pleines courses de Noël, les boutiques risquent la rupture de stock.

Ils n’ont qu’une bâche, bricolée avec les moyens du bord, pour se protéger et un brasero pour se réchauffer. Depuis mercredi, jour et nuit, les 75 salariés de la Compagnie européenne de prestations logistiques (CEPL) à Villebon-sur-Yvette, dans la zone d’activités de Courtabœuf, sont en grève. Ils bloquent les entrepôts où sont stockés les parfums et autres produits destinés aux magasins de l’enseigne Marionnaud. « Dans quatre mois, on n’a plus de boulot, alors oui, on est déterminés! » lance un gréviste qui a passé la nuit sur le site. « La plupart des salariés ont au moins cinq ans d’ancienneté, certains, vingt-cinq ans. Et 80% d’entre nous ont des enfants », précise un autre. D’ores et déjà, la grève est reconduite pour ce week-end. D’où le risque de pénurie dans les boutiques Marionnaud, alors que ce week-end est le plus gros de l’année en termes de chiffre d’affaires.

Lire la suite