Archives de Tag: Vervins

Veolia : La grève prend fin, pas la colère

L’Union, 22 juin 2012 :

Les pneus ont brûlé pendant trois jours, devant les sites Véolia d’Hirson et de Vervins. Hier, une vingtaine de grévistes a repris le travail. Pas dans la joie…

Une goutte… d’eau.

0,5 % d’augmentation des salaires, soit 240 à 360 euros nets par an, en fonction de la rémunération, ce n’est pas suffisant, pour Maxime Lesain, délégué du personnel CGT chez Véolia, à Vervins, seul syndicat. « C’est une toute petite avancée, alors que nous demandions une prime annuelle de 500 euros. Nous pensons aux petits salaires. Chez Véolia, désormais, que l’on ait 20 ans d’ancienneté ou que l’on commence à travailler, l’ouvrier gagnera la même chose. Ou presque. »

C’est le « son de cloche » de la CGT. Et dans les faits ? Les salaires versés le sont de 21 000 à 25 000 euros par an, et d’une à vingt années d’ancienneté.

Lire la suite

Publicités

Au troisième jour de grève, échos de la lutte des travailleurs de Veolia

La direction ne lâchant rien sur les revendications des salariés, la grève est reconduite chez Veolia Eau. Quelques échos de la lutte des travailleurs de Veolia à travers le pays ce 20 juin :

Agen : Pétarades, borne à incendie ouverte place de la Mairie d’Agen, sono poussée au maximum de sa puissance : tels étaient les signes extérieurs de la grogne des salariés de Véolia Eau Générale des eaux, mobilisés hier par un préavis de grève déposé lundi par les syndicats CGT et FO, suivis par l’UNSA, la CGC et par la CFDT et concernant entre autres les salaires.

À Agen, la quasi-totalité du personnel-une centaine de personnes- a observé l’appel à la mobilisation. Après un rassemblement sur le site de l’avenue de Colmar, un cortège a rallié le centre-ville, en direction de la place de l’hôtel de ville, après un passage à la fédération des eaux et avant une halte à la communauté d’agglomération d’Agen.

Lire la suite