Archives de Tag: Vendôme

Manifestations jeudi contre la loi Travail dans le Loir-et-Cher

La Nouvelle République, 1 juin 2016 :

La CGT, Force ouvrière, la FSU et Solidaires 41 appellent à nouveau à la grève et à manifester, jeudi 2 juin, pour demander le retrait de la loi Travail. Dans un communiqué commun, les antennes loir-et-chériennes de ces organisations syndicales dénoncent « la violence des propos tenus par le gouvernement, le mépris à l’égard du mouvement social et son entêtement à vouloir passer en force par le 49-3. »

horsdequestionv2

En Loir-et-Cher, des manifestations sont programmées à 10 h 30 à Romorantin (devant la sous-préfecture) et Vendôme (rond-point de l’Europe), puis à 14 h à Blois au carrefour de l’Europe (parking place Lorjou).

Lire la suite

Rendez-vous du 17 mars dans le Loir-et-Cher

La Nouvelle République, 16 mars 2016 :

L’Union locale CGT de Vendôme appelle les travailleurs, chômeurs, retraités à se rassembler pour accompagner la manifestation des jeunes contre la loi El Khomri, jeudi 17 mars, à 11 h 30, à Blois. Formation d’une caravane de voitures, au départ de Vendôme, à 10 h 30, devant la Bourse du travail.

9mSTRASBOURG3

« Grève des heures supp’ » chez HMY

La Nouvelle République, 24 juin 2014 :

Depuis vendredi, un appel à la « grève des heures supp’ » est lancé par l’intersyndicale du groupe HMY qui compte trois sites, à Vendôme, Escalatens (82) et Auxerre (89).

La société qui fabrique des rayonnages pour les magasins emploie 350 personnes à Vendôme. « Un gel des salaires a été annoncé lors des négociations annuelles. On ne peut accepter que les heures supplémentaires soient simplement accumulées, sans valorisation, alors que certains services comptent déjà 19 semaines (sur 25) à 38 heures depuis janvier 2014 », explique Mickaël Drouault, délégué CGT du site de Vendôme. L’intersyndicale demande aux salariés de n’effectuer que leurs 35 heures hebdomadaires et de débrayer ensuite sur le temps d’heures supplémentaires.

Les salariés Honeywell Secan en grève

La Nouvelle République, 10 juillet 2013 :

Vendôme (Loir-et-Cher) : Hier matin, 25 des 45 salariés de Honeywell Secan étaient en grève pour s’opposer à une modification de l’aménagement du temps de travail.

Peu à peu, la direction veut nous imposer nos dates de congés annuels avec un pourcentage d’effectifs présents pendant l’été sans cesse en augmentation, soulignait hier Michaël Fournier, délégué syndical CGT, seul syndicat représenté chez Honeywell Secan, implantée boulevard de l’Industrie à Vendôme. Une entreprise spécialisée dans la réparation d’échangeurs thermiques, en fait la climatisation d’avions comme Boeing et Airbus ou des appareils militaires.

Hier, de 9 h à 11 h et de 13 h à 14 h 30, comme mardi de 10 h à 12 h, vingt-cinq des quarante-cinq salariés étaient en grève avec une forte participation en production, soit vingt-cinq agents sur trente.

Lire la suite

Thalès : les grévistes bloquent l’usine

La Nouvelle République, 9 février 2012 :

Châtellerault (Vienne) : Troisième jour de grève aujourd’hui pour les salariés de Thalès, au Sanital. Hier, la direction leur a proposé un marché. Ils ont refusé.

C’est toujours conflictuel à Thalès Sanital. Hier, les grévistes, mécontents des propositions d’augmentation salariale (NAO) qu’ils jugent trop faibles, ont décidé de reconduire le mouvement et de maintenir le blocage de l’usine.

Lire la suite