Archives de Tag: Valeo

Grève en cours à Valéo, à Reims, 85 emplois menacés

L’Union, 19 juillet 2016 :

Une cinquantaine d’employés de Valéo ont entamé un mouvement de gréve dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 juillet pour protester contre un plan de restructuration qui menacerait à terme 85 emplois.

Des drapeaux de la CGT, CFTC et FO flottent devant le site Valéo, à Reims. Depuis minuit, une cinquantaine d’employés tiennent le pilier de gréve. « Le plan de restructuration prévoit 85 emplois en moins sur deux ans, indique Pascal Valladon, secrétaire de la section FO de l’entreprise. Les négociations n’avancent pas. ll y a même eu des régressions sur le montant des indemnités de licenciement ! »

Lire la suite

Publicités

Manifestation du 8 octobre à Châtellerault

Centre Presse, 7 octobre 2015 :

Dans un communiqué offensif, l’union locale (UL) de la CGT Nord-Vienne appelle à une manifestation interprofessionnelle demain, 10h30 devant l’usine de Valéo à Châtellerault. Un point de départ symbolique du cortège après l’annonce retentissante début septembre de la suppression de 50 postes (au sein du centre de recherche et développement de l’établissement).

8octMontp

Le secrétaire de la CGT Châtellerault, Alain Delaveau, déplore: « Dans la Vienne les chiffres du chômage ne cessent d’augmenter: c’est +2,9% d’inscrits à Pôle Emploi en catégorie A sur 1 an. C’est 32.343 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues dans le département de la Vienne, fin août 2015. Notre région est en tête de peloton pour tester le nouveau dispositif de contrôle et, potentiellement, de sanctions. »

Lire la suite

Grève des salariés de Valeo à Amiens

France 3 Picardie, 17 février 2015 :

C’est le second jour de grève des salariés de Valeo, sur la zone industrielle nord d’Amiens. Ils réclament une augmentation de salaire dans le carde des négociations annuelles.

Les salariés de l’équipementier automobile Valeo sont en grève à Amiens depuis lundi 16 février. Le principal accès à l’usine est pour l’instant bloqué.

Lire la suite

Grèves dans la métallurgie en Allemagne

Le Figaro, 29 janvier 2015 :

Plusieurs milliers de salariés allemands de l’industrie, principalement de l’automobile, étaient en grève jeudi matin, alors que des négociations salariales dans le secteur géant de la métallurgie patinent.

Rien qu’en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, région industrielle de l’ouest du pays, 3.000 salariés dans 15 entreprises se sont mis pendant la nuit en grève dite d’avertissement – débrayages de quelques heures, étape préalable à des grèves dures illimitées -, a indiqué la section régionale du syndicat IG Metall. Deux usines de Ford à Cologne ont par exemple été touchées pendant une heure dans la nuit, ou encore un site de l’équipementier Gestamp à Bielefeld.

Lire la suite

Châtellerault : Poursuite de la grève chez Valeo

La Nouvelle République, 1er mars 2014 :

Le mouvement de grève entamé en milieu de semaine à l’usine Valeo de Châtellerault, à l’appel des syndicats CGT et CFDT, s’est poursuivi hier toute la journée. Le conflit porte sur les négociations salariales annuelles. Les syndicats réclament une augmentation mensuelle de 50 €, ce que, selon eux, la direction refuse jusqu’à présent de leur octroyer.

Les salariés présents devant l’entrée du site ont levé le piquet de grève mis en place la veille après qu’une assignation en justice portant sur le blocage de l’entrée de l’usine leur soit parvenue. Selon la CGT, le mouvement de grève doit être reconduit lundi.

Valeo bloquée à Angers : Des salariés grévistes convoqués au tribunal

Ouest-France, 26 février 2014 :

Dix-huit salariés de l’usine de l’équipementier automobile sont assignés devant la justice pour qu’ils lèvent le blocus de l’entrée du site.

Ambiance tendue, ce mercredi 26 février, chez Valeo en pleine négociation salariale. Depuis lundi, le site de production de phares pour l’industrie automobile (1 000 salariés), situé boulevard de l’Industrie, à Angers, est totalement bloqué jour et nuit par une centaine d’ouvriers. « On demande 100 euros d’augmentation sur le salaire de base alors que la direction ne nous propose que 20 euros de prime supplémentaire », explique un représentant syndical CGT.

Lire la suite

Goodyear : manifestation à Amiens contre le plan social

France Bleue, 5 décembre 2013 :

La CGT Goodyear appelait jeudi matin à une manifestation devant le dépôt de pneus en zone industrielle nord à Amiens. Le syndicat majoritaire souhaitait que les ouvriers d’autres usines en France menacées par un plan social se joignent au mouvement. Près de 250 personnes se sont rassemblées à la mi-journée. Des salariés de Bridgestone à Béthune, de Sanofi à Vitry-sur-Seine étaient sur place ainsi que des ouvriers amiénois de l’équipementier automobile Valéo et du fabricant de sèche-linge Whirlpool.

Une banderole où il est inscrit « Sauver Goodyear, c’est maintenant » a été posée contre le grillage du dépôt, près duquel des pneus brûlaient. « C’est la troisième semaine qu’on bloque notre dépôt, parce que notre direction nous dit que les pneus qu’on fait ne servent à rien », a expliqué Franck Jurek, représentant CGT.

Lire la suite