Archives de Tag: travailleurs domestiques

Maltraitance des travailleurs domestiques au Mali : 59% sont adressés verbalement et 38% le sont physiquement

Mali actu, 11 août 2016 :

Selon des études réalisées par GRADEM en 2009 et 2014 au Mali, 30% des travailleurs domestiques ont moins de 15 ans et 87% d’entre eux se réveillent avant 6 heures. Les mêmes études indiquent que 59% des domestiques sont agressés verbalement, tandis que 38% le sont physiquement. Les régions de Ségou, Koulikoro et Mopti occupent la tête du peloton des localités pourvoyeuses de travailleurs domestiques. Toutes choses qui prouvent à suffisance que la situation de ce groupe, c’est à dire les enfants, n’est pas du tout positive au Mali. C’est surtout cela qui a contexté la tenue de cette journée d’échanges dont l’objectif est d’amener les décideurs à prendre conscience de la gravité de la situation.

Au cours des échanges, les aide-ménagères, à travers mademoiselle Sokona Traoré, ont lancé un cri de cœur à l’endroit des législateurs maliens qui y étaient en grand nombre.

Lire la suite

Publicités

Femmes éthiopiennes dans les prisons du Koweit

Une vidéo amateur prise par des militants pour les droits des migrants montre les conditions de détention d’un groupe de femmes éthiopiennes dans la prison al-Nai’m.

Plus de 10 femmes sont enfermées dans une seule cellule. Ces femmes, qui ont généralement travaillé comme travailleuses domestiques, témoignent avoir été battues et violentées.

Lire la suite

En Arabie saoudite, une domestique indienne se fait couper la main en tentant de fuir

Le Monde, 10 octobre 2015 :

Kashturi Munirathinam, une Indienne qui travaillait en tant que domestique en Arabie saoudite, s’est fait couper la main par son employeur alors qu’elle tentait de s’enfuir de la maison où elle subissait de mauvais traitements. L’affaire a provoqué un début de crise diplomatique entre les deux pays, d’autant que les incidents de ce type sont loin d’être inhabituels en Arabie saoudite.

L’Inde, par le biais de sa ministre des affaires étrangères Sushma Swaraj, s’en est formellement plaint auprès des autorités saoudiennes, rapporte The Telegraph. Sur Twitter, la ministre a dénoncé un acte « inacceptable ».

Lire la suite

Liban : Mobilisation des employées de maison face à l’exploitation et au mépris

Orient XXI, 13 mai 2015 :

Elles sont des dizaines, voire des centaines de milliers à travailler au Liban comme domestiques. On peut les voir quelquefois accompagner des enfants à l’école, porter les courses de leurs employeurs. Soumises la plupart du temps à l’exploitation, en butte au mépris, elles ont commencé à s’organiser envers et contre tous, notamment contre le gouvernement qui refuse de reconnaître le syndicat qu’elles ont créé.

Des femmes privées de protection sociale se réveillent dans nos maisons, sans qu’on sache comment elles vont. Silencieuses et travailleuses, à longueur de journée elles lavent, sèchent, repassent, cuisinent, pressent, cisèlent, hachent, épongent, gardent nos enfants et répondent « ça va » parce qu’elles n’ont pas d’autre réponse à donner, qu’on ignore tout de leur passé et de leur histoire, de leurs enfants qu’elles ont abandonnés au pays pour venir travailler au Liban. Elles sont un peu plus de deux cent mille, d’origine diverse : Philippines, Sri Lanka, Cameroun, Éthiopie, Népal…

Lire la suite

Le dur combat des travailleuses domestiques du Liban

Le Point, 8 mars 2015 :

Salaires ridicules, conditions de travail déplorables… Au Liban, des femmes ont constitué un syndicat pour tenter de défendre leurs droits.

« Les lois de ce pays sont obsolètes, ça suffit ! » Dans la grande salle où se mêlent une assemblée colorée de Népalaises, Sri-Lankaises ou encore Malgaches, les paroles de Gemma Justo sont accueillies par un tonnerre d’applaudissements. Originaire des Philippines, la petite femme au regard déterminé est membre du conseil exécutif du syndicat des employées de maison. Créée le 25 janvier dernier au Liban, la formation est une première dans le monde arabe, où travaillent trente millions de migrants. Son but est de défendre les droits des 200 000 travailleurs domestiques qui vivent au pays du Cèdre.

Lire la suite

Liban : les petites bonnes créent leur syndicat

La Parisienne, 19 février 2015 :

Elles relèvent la tête. Les bonnes à tout faire du Liban se sont syndiquées le 25 janvier selon une information du Monde.fr. Issues des communautés sri-lankaise, philippine, bangladeshis ou encore sénégalaise, elles sont employées dans des conditions proches de l’esclavage.

Confiscation de passeport, non-paiement de salaire, travail jour et nuit, violences… Face à l’échec du système juridique libanais à les protéger, les petites bonnes aux uniformes pastels veulent obtenir une réforme de la loi du travail dont elles sont exclues.

Lire la suite

« Vous les domestiques, vous êtes comme des ordures pour nous »

L’Orient le Jour, 26 juillet 2014 :

Devant un hangar de l’aéroport d’Antananarivo, Herinirina attend le corps de sa femme qui arrive d’Arabie saoudite. Elle faisait partie des nombreuses domestiques malgaches qui disent avoir été réduites en esclavage dans le Golfe.

Manifestation de travailleuses domestiques au Liban

En effet, comme des dizaines de milliers de Malgaches depuis une quinzaine d’années, Solange, 34 ans, avait quitté Madagascar pour travailler dans une famille. Elle est morte le 26 janvier, moins d’un an après son arrivée, d’un arrêt cardiaque sans cause apparente selon le rapport médical saoudien qui cite « la volonté de Dieu ». Pourtant, elle avait lancé un appel de détresse un mois avant sa mort. « Lors du dernier contact téléphonique, elle a dit : Je ne sais pas où je suis, ni quelle est mon adresse. Je ne serai bientôt plus parmi vous, prenez soin de nos deux enfants », explique Herinirina, qui a porté plainte.

Lire la suite