Archives de Tag: travail des enfants

Au moins 92.000 enfants exploités au Maroc

Aujourd’Hui le Maroc, 13 juin 2014 :

C’est la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Chaque 12 juin, le monde réagit, avec force slogans, faisant des effets de manche, mais le constat est le même. Toujours plus d’enfants qui triment.

C’est la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Chaque 12 juin, le monde réagit, avec force slogans, faisant des effets de manche, mais le constat est le même. Toujours plus d’enfants qui triment.

Toujours davantage de galère pour les plus petits. Au Maroc, c’est l’Arlésienne. On reprend les comptes, on publie des statistiques, alors que les réalités du terrain sont de plus en plus criardes. Des enfants entre 6 et 15 ans qui ploient sous le poids du travail ingrat journalier, cela se compte par dizaines de milliers. Selon les statistiques du HCP, 92.000 enfants âgés de 7 à moins de 15 ans travaillaient en 2012, soit 1,9% de l’ensemble des enfants de cette tranche d’âge.

Lire la suite

Mine de Soma : Un garçon de 15 ans parmi les victimes

Selon les rapports officiels, plus de 200 mineurs sont morts dans une explosion survenue à la mine de Soma en Turquie. Parmi les victimes, Kemal Yıldız, un garçon âgé de 15 ans.

TurkieAvec les récentes attaques contre l’éducation, le gouvernement AKP a favorisé le travail des enfants. L’âge minimum pour travailler a ainsi été baissé à 14 ans. Selon le Conseil d’Istanbul pour la Santé des Travailleurs et la Sécurité au Travail, en un an, au moins 1.203 travailleurs sont mort dans des accidents de travail en Turquie dont 55 enfants.

Albanie : 54.000 enfants contraints de travailler

Le Courrier des Balkans, 15 mai 2013 :

Selon une étude récente, 54.000 enfants seraient contraints de travailler en Albanie et 65,8% de ces mineurs travaillent dans des secteurs à risque, susceptibles de mettre leur santé en danger. Les jeunes garçons seraient plus touchés que les jeunes filles.

L’Albanie fait travailler 54.000 de ses plus jeunes citoyens, et 35.500 d’entre eux effectuent des travaux dangereux. Ce sont les dernières données d’une étude nationale « Les enfants qui travaillent dans la République d’Albanie », réalisée par l’Institut des statistiques (Instat) et l’Organisation internationale du travail (OIT).

Lire la suite

Un rapport accablant accuse Samsung de faire travailler des enfants

Numerama, 8 août 2012 :

Selon un rapport de China Labor Watch, le sous-traitant de Samsung chargé de fabriquer notamment les téléphones mobiles de la marque emploierait des enfants de moins de 16 ans, et de très nombreux jeunes étudiants qui travaillent durement pour un maigre salaire.

L’organisation China Labor Watch, qui avait déjà épinglé Apple pour les conditions de travail dans les usines qu’il exploite, a publié mardi un rapport accablant (voir le rapport : pdf en anglais) sur le sous-traitant choisi par Samsung pour fabriquer ses téléphones mobiles, lecteurs DVD, baladeurs MP3 et autres équipements audio.

Selon les enquêteurs de l’organisation, qui se sont infiltrés dans les usines de HEG Electronics en se faisant recruter comme ouvriers, entre 50 et 100 enfants de moins de 16 ans seraient employés par l’assembleur de Samsung. Pendant les périodes de vacances scolaires, 80 % des 2000 ouvriers seraient des écoliers, contre 60 % le reste de l’année. La plupart auraient moins de 18 ans, et seraient « fournis » par plus d’une dizaine d’écoles partenaires, avec la complicité des enseignants.

Lire la suite

Travail des enfants dans l’agriculture aux Etats-Unis

Le blog Socialism Art Natur rapporte qu’aux Etats-Unis 500.000 enfants travaillent comme ouvriers agricoles saisonniers dans l’agriculture, soit 25% du nombre d’ouvriers agricoles saisonniers. On les trouve tant dans la production d’oignons au Texas, de poivre au Tennessee, de concombres dans l’Ohio ou le Michigan, dans les vignes en Californie, ect. Les plus jeunes de ces enfants ont à peine 6 ans.

Jeune ouvrière agricole aux Etats-Unis

Comme le dit l’article, cette question des enfants ouvriers agricoles est une question de la misère. En travaillant une moyenne de 30 heures par semaine pendant la période des récoltes, ces enfants gagnent environ 1.000 $ par an. Pour des familles d’ouvriers agricoles immigrées dont le revenu annuel moyen est entre 12.500 $ et 14.500 $, ces 1.000 $ ne sont pas négligeables et les parents, pour survivre, n’ont guère d’autres choix que d’emmener leurs enfants avec eux travailler dans les champs.