Archives de Tag: Tchernivtsi

Contre la guerre, les manifestations de femmes continuent en Ukraine

Les manifestations contre la guerre, essentiellement des femmes qui s’opposent à ce que leurs fils ou maris soient envoyés au front, continuent à travers l’Ukraine. Ainsi, le 9 août, 70 personnes ont manifesté à Belï Kolodetsk, petite ville de 5.000 habitants dans l’oblast de Kharkov. Les mères en particulier ont affirmé qu’elles refuseraient que leurs fils soient envoyés à la guerre.

UkrainaLes manifestations se poursuivent aussi dans l’oblast de Tchernivtsi, au sud-ouest du pays. Ainsi à Krasnoïlsk, les manifestations et les protestations ont obligé les autorités à promettre que les jeunes mobilisés ne seraient pas envoyés au front. Cette déclaration ne convainc que peu les mères et épouses qui ont du mal à croire aux promesses des politiciens.

Lire la suite

Nouvelles manifestations contre la guerre en Ukraine

Le site des anarchosyndicalistes russes rapporte de nouvelles informations sur les manifestations et protestations contre la guerre en Ukraine. Ainsi, le 7 août, dans le Sud du pays, femmes et mères de soldats venant des villages de Constantinovka, Voznesenka et Mordvinovka ont bloqué la route Odessa – Novoazovsk au niveau de la ville de Melitopol (Oblast de Zaporijia). Elles ont provoqué ainsi un bouchon de plusieurs kilomètres et ne sont parties qu’après l’intervention des forces de répression.

Ukr1

Lire la suite

Les habitants de l’oblast de Tchernivtsi refusent d’aller faire la guerre dans le Donbass

Le Courrier des Balkans, 1 août 2014 :

« Nous ne voulons pas de la guerre ! », « Laissez-nous nos enfants ! » : durant cinq jours les membres de la minorité roumaine ont bloqué les routes de la région de Tchernivtsi, refusant l’ordre de mobilisation. Le gouverneur de la région a finement suggéré aux Roumains d’Ukraine « de partir en Russie »… Bucarest s’inquiète, même si Kiev a finalement fait machine arrière.

Jeudi 24 juillet, les autorités de Kiev ont annoncé un ordre de mobilisation partielle concernant des milliers de citoyens ukrainiens, notamment ceux issus de la minorité roumaine, qui devraient être envoyés dans les régions de Donetsk et de Lougansk, où le conflit contre les séparatistes pro-russes fait rage.

Dans la région de Tchernivtsi (Cernăuţi), la grande ville de l’ouest de l’Ukraine, à 40 kilomètres de la frontière roumaine, de nombreux roumanophones ont aussitôt réagi. Ils ont dressé des barricades pour bloquer l’autoroute reliant cette ville à la capitale ukrainienne, ainsi que les routes rejoignant la Roumanie et la République de Moldavie. Des familles accompagnées d’enfants, mais aussi des jeunes se sont réunis autour de ces principales artères pour protester contre l’ordre de mobilisation. « Nous ne voulons pas de la guerre », « Laissez-nous nos enfants », proclamaient leurs pancartes.

Lire la suite

Révoltes contre la guerre en Ukraine Occidentale

En Bucovine et Transcarpatie, à l’Ouest de l’Ukraine, des manifestations et des émeutes ont éclatés contre la guerre et le militarisme. Les manifestants indiquent qu’ils ne veulent pas mourir ni voir mourir leurs enfants pour les intérêts des oligarques de Kiev.

Blocage de route contre la mobilisation à Marchyntsi (oblast de Tchernivsti) le 26 juillet 2014 :

La révolte a explosé après le décret présidentiel du 24 juillet visant à lancer une troisième vague de mobilisation pour intégrer l’armée et le front en Ukraine orientale. A Voloka, village de l’oblast de Tchernivtsi, ce sont ainsi 50 jeunes gens qui ont été appelés à rejoindre les forces armées. Mères, épouses, soeurs et filles des appelés ont commencé à manifester pour que leurs proches de partent pas au front. Un commissaire militaire est venu tenter de calmer la population. En réponse, la quasi-totalité des habitantes et habitants du village ont signé une lettre ouverte aux autorités dans laquelle il est indiqué qu’ils refusent le départ de villageois pour le front.

Lire la suite