Archives de Tag: Tavaux

Les gens du voyage privés d’eau à Dole

Le Progrès, 14 novembre 2014 :

Des représentants de la communauté des gens du voyage ont tenté de rencontrer le maire de Dole, jeudi après-midi, en mairie. Il se plaignent de ne plus avoir l’eau courante depuis 2 mois sur l’aire de grand passage de Choisey.

Les gens du voyage s’invitent à la mairie du Grand Dole

Ce jeudi 13 novembre, une quinzaine de gens du voyage, résident sur l’aire de grand passage de Choisey (à Tavaux, à côté de l’usine Solvay), se sont rendus à la mairie de Dole pour réclamer l’accès à l’eau. Cela fait en effet deux mois qu’il n’y a plus accès à l’eau sur ce terrain, deux mois que l’agglomération et la mairie promettent que ce sera vite réglé, deux mois que la dizaine de familles vivant sur ce terrain, dont de nombreux enfants, sont privées d’accès à l’eau.

Aire de Tavaux (39)

Aire de Tavaux (39)

Ni le maire de Dole, ni aucun responsable de l’agglomération du Grand Dole n’ont cru bon de recevoir la délégation… si ce n’est le gestionnaire des aires d’accueil pour gens du voyage de l’agglomération est venu à la rencontre des gens du voyage mais uniquement pour tenter de les intimider et de discréditer l’association Espoir et Fraternité Tsiganes de Franche-Comté.

Lire la suite

Solvay Tavaux : débrayage pour les 150 ans

France 3 Franche-Comté, 25 octobre 2013 :

Le groupe Solvay fête ses 150 ans. Le site de Tavaux est inquiet : avec les nouvelles orientations prises par la direction, les salariés ne savent pas quel sera leur avenir, suite à l’entrée dans le capital de la société Inéos.

Ce matin, devant les grilles du site de Tavaux, les salariés se sont mobilisés pour montrer leur inquiétude. Ils ont organisé un débrayage de 11 à 16 heures aujourd’hui. Ils sont inquiets suite à l’entrée d’Inéos dans leur capital et les nouvelles orientations prises par le groupe. En abandonnant les activités PVC à leur ancien concurrent et maintenant allié, la moitié des salariés, soit 700 personnes, vont passer sous la bannière Inéos..

Actuellement, une délégation est reçue par la direction. Les salariés demandent des garanties quant à leur avenir, qu’ils soient salariés Inéos ou encore Solvay.