Archives de Tag: Tarsus

Vague d’indignation en Turquie après le viol et le meurtre d’une étudiante

Le Monde, 16 février 2015 :

Son nom est devenu le symbole de la colère qui monte en Turquie. Ozgecan Aslan, étudiante de 20 ans a été retrouvée morte vendredi 13 février, dans une rivière de sa ville natale de Tarsus, dans le Sud du pays.

Selon le récit de la presse locale, la jeune femme a été violée puis tuée à coups de barre de fer par le chauffeur du minibus qui la ramenait de l’université à son domicile. Aidé de deux complices, dont son propre père, le violeur présumé, Ahmet Suphi Altindoken, a ensuite coupé les mains de sa victime et mis le feu à son corps pour faire disparaître toute trace d’ADN. Rapidement identifiés, les trois suspects ont été interpellés par la police et sont passés aux aveux. Ils ont été inculpés et écroués dimanche.

Lire la suite

Nouvelle nuit de résistance face à la répression en Turquie

Après la violente répression de la nuit du 15 au 16 juin Place Taksim à Istanbul, la nuit du 16 au 17 juin a été une nouvelle nuit de lutte à travers la Turquie.

A Istanbul, malgré la répression (on a même vu des hélicoptères être utilisés par la police pour lancer des lacrymogènes à Halaskargazi vers 20 h 30), les manifestations ont duré jusque tard dans la nuit. Ainsi, vers 22 h, une foule manifestait dans les rues İkitelli-Atakent, protégée par un convoi d’automobilistes.  A Karaköy, où des barricades ont été érigées, on comptait 5.000 manifestants. A Okmeydan, des affrontements intensifs ont opposés manifestants et forces de répression, les habitants du quartier ont apporté de la nourriture aux manifestants et ont aidé à soigner les blessés. Vers 22 h 30, à Alibeyköy, environ 1.000 personnes ont manifesté devant la mosquée Veysel Karani en scandant  » gouvernement démission ». Des milliers de manifestants venant de Akaretler se dirigeaient vers Taksim en scandant « Taksim sera à nous ».

akaretler1

Istanbul : Manifestants de Akaretler en direction de Taksim

Vers 23 heures, une foule de manifestants partis de Ikitelli a fait fermer les cabine de péage de Mahmutbey. Dans le district de Beylikdüzü, des milliers de personnes ont bloqué le trafic de l’autoroute E5 puis sont partis en marche vers le siège local de l’AKP. Toujours vers 23 h, on comptait toujours 5.000 manifestants à Karaköy scandant « l’AKP va partir, la justice va revenir ».

Lire la suite