Archives de Tag: Tabligbo

Grève à Wacem : Après 70 jours, les travailleurs décidés à aller jusqu’au bout !

Ici Lomé, 31 décembre 2015 :

Soixante-dix jours de grève, salaires impayés, employeur en voyage, 1148 travailleurs à la maison, blocage des négociations, voilà la situation qui prévaut à ce jour, au sein Wacem, Fortia et Paper Bags, des usines spécialisées dans l’exploitation du klinker, la production de ciment, et la fabrication des sachets, situées à Tabligbo (85km au nord-est de Lomé).

Cela fait plus de deux mois donc que ces travailleurs observent une grève pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, lesquelles s’apparentent depuis une vingtaine d’années, à une forme d’esclavage, du néocolonialisme si l’on peut se permettre de le dire ainsi.

Lire la suite

Publicités

Togo : Plus de deux mois de grève dans les cimenteries de Tabligbo

RFI, 28 décembre 2015 :

Les travailleurs de la société de production du ciment sont en grève depuis plus de deux mois. Les employés réclament une amélioration de leurs conditions de travail. Depuis le début de ce mouvement d’humeur, il n’y a aucune négociation, les travailleurs ont le sentiment d’être abandonnés.

A Tabligbo, à 85 km à l’est de la capitale togolaise, les trois usines, propriété du groupe indien Wacem, sont fermées à cause de la grève. Ces trois usines exploitent le clinker, un constituant du ciment artificiel, produisent ce ciment et le mettent en sachet pour la commercialisation. Après 19 ans d’exploitation, les employés sont déçus et déboussolés surtout après ces 65 jours de grève ; ils ont l’air d’être abandonnés.

Lire la suite

Togo : Les travailleurs de WACEM, FORTIA et Paper BAG crient leur ras-le-bol

Togo Site, 19 janvier 2015 :

‘’18 ans c’est trop, 18 ans ça suffit’’, ont scandé ce samedi les employés des sociétés WACEM, FORTIA, et Paper BAG, trois (03) sociétés de fabrication de ciments. C’était à travers une marche de protestation organisée à Tabligbo (80 km à l’Est de Lomé) pour réclamer de meilleures conditions de travail et de vie.

Marquant leur 6ème jour de grève ce samedi, les manifestants ont dénoncé les mauvaises conditions de travail qui leur sont imposées depuis 6 ans par WACEM, 13 ans par FORTIA et 3 ans par Paper Bag et ont réclamé des employeurs indiens, des primes de nuit et de poussière. Ils ont également exigé des promotions dans le travail, une assurance maladie et une déclaration à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Lire la suite

Le personnel de Wacem et Fortia en grève illimitée depuis hier

Ici Lomé, 16 janvier 2015 :

Togo – Vivre de son travail quand on est employé à Wacem et à Fortia, est un luxe que, seulement, s’offrent les responsables de ces deux entreprises, spécialisées dans la fabrication et la commercialisation du ciment. Les travailleurs, après trois jours de grève qui n’ont rien donné, optent pour une cessation de travail à durée indéterminée.

Ce n’est plus un secret pour personne. Wacem et Fortia génèrent d’énormes chiffres d’affaires annuelles que les employeurs (des Indiens) prennent le soin de rapatrier. Pendant ce temps, ceux qui y travaillent vivent mal, très mal au point de crier leur ras-le-bol à travers ce mouvement de débrayage.

Lire la suite

Togo : Grève des ouvriers de Wacem, Fortia et Paper Bags

Lomé Infos, 15 janvier 2015 :

Après avoir observé un mouvement de grève de 72 heures du 12 au 14 janvier 2015, les employés des sociétés de production Wacem, Fortia et Paper Bags de Tabligbo dans la préfecture de Vo, n’ont toujours pas été écoutés. Ils ont donc décidé ce jeudi 15 janvier 2015 de reconduire leur mot d’ordre de grève sur une durée indéterminée.

Les employés des sociétés Wacem, Fortia et Paper Bags de Tabligbo ont abandonné les lieux de travail et manifestent depuis le lundi dernier, pour réclamer une meilleure condition de vie et de travail.

Lire la suite