Archives de Tag: Sisteron

Sisteron : la grève de Sanofi s’achève

Haute-Provence Infos, 7 mars 2015 :

La grève sur le site de Sisteron s’est achevée. Un protocole d’accord a été signé vendredi 6 mars.

Un mouvement de grève des unités de production de Sanofi durait depuis pratiquement un mois sur le site de Sisteron. Il vient de s’achever après que les antagonistes aient fini par trouver un accord. Vendredi, un protocole d’accord a été signé. Les salariés postés recevront une prime complémentaire de 80 € par mois, compensant ainsi la perte des tickets restaurant qui n’avaient plus lieu d’être avec la création du restaurant d’entreprise.

Publicités

Sanofi Sisteron : les salaires des grands patrons de Sanofi rendus publics

Alpes 1, 22 février 2015 :

La CGT durcit le ton, avec la direction de Sanofi Sisteron. Depuis trois semaines, près de 80% (selon le syndicat) des salariés sont en grève pour réclamer une augmentation générale des primes de postes de 120 euros. L’argument principal étant les résultats financiers de 2014 : plus de 6,7 milliards d’euros.

La semaine dernière, les négociations ont échoué avec la direction de l’usine pharmaceutique. Selon la CGT, « elle répond par la provocation en leur proposant des tickets restaurant et ose écrire qu’ils mettent en péril le site. »

Lire la suite

Grève nationale chez Sanofi

Le Figaro, 14 janvier 2014 :

Les salariés de Sanofi ont observé mardi un mouvement de grève nationale sur 25 sites à l’appel des syndicats CGT, CFDT et FO pour protester contre la politique du groupe en matière de salaires et d’emplois, a-t-on appris auprès des syndicats et de la direction.

Entre 1.500 et 2.000 salariés ont observé cette grève, selon les syndicats. La direction a indiqué que 6% des effectifs France avaient fait grève « sans conséquence sur la production ni sur la mise à disposition des médicaments aux personnels de santé ». Sanofi compte en France 28.000 salariés.

Lire la suite

Les lycéens ont raison de descendre dans la rue !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, les protestations et manifestations de lycéens ont repris dans plusieurs régions, y compris dans des petites villes, contre les expulsions de jeunes sans-papiers. Pour la semaine du 4 au 8 novembre, on a pu voir notamment des manifestations à Albi, Besançon, Laval, Saint-Etienne, Alès, La Rochelle, Rouen, Douai, Lille, Rennes, Nancy, Niort, Sisteron… sans oublier la région parisienne.

A Saint-Ouen (93), c’est par la violence policière que le gouvernement a répondu à la mobilisation des lycéens. Alors que le 7 novembre, les élèves du lycée Auguste Blanqui commençaient à installer des banderoles dénonçant les expulsions de leurs copines et copains étrangers, les forces de répression sont violemment intervenues pour disperser les lycéens à coup de matraques et de gaz lacrymogènes. Un jeune a même dû être hospitalisé. Les enseignants du lycée ont immédiatement marqué leur solidarité avec les élèves en se mettant en grève.

Lire la suite

Echos de mobilisations lycéennes en province

Echos de quelques mobilisations lycéennes contre les expulsions de jeunes sans-papiers en province le 5 novembre :

Douai : Une centaine de lycéens a manifesté ce mardi matin. L’affaire Leonarda a donné lieu ce mardi à plusieurs manifestations de lycéens à travers tout le pays, dont une à Douai, à l’appel du syndicat général des lycéens (SGL).

Réunie dès 9 heures derrière la bannière « Même études-mêmes droits », une centaine d’ados, encadrée par la police, a défilé en ville sous un ciel tourmenté pour réclamer la régularisation des élèves sans papiers qui suivent un cursus scolaire. Une manière de dénoncer « une pratique devenue monnaie courante », selon Antoine Marle, jeune représentant SGL. (La Voix du Nord).

Lire la suite