Archives de Tag: SFR

Grève à SFR dans la Drôme

Le Dauphiné Libéré, 7 septembre 2016 :

Plusieurs magasins SFR étaient fermés dans la Drôme, dont ceux de Bourg-lès-Valence et de Valence 2.

Deux rideaux baissés après un appel national à la grève de la CGT et de la CFE-CGC de SFR. La direction du géant de la téléphonie mobile et des réseaux a récemment annoncé la suppression de 5 000 postes. Un plan de départs volontaires que dénonce Frédéric Retourney, secrétaire fédéral de la CGT : « Tout le monde va être concerné. Et cela va commencer par les boutiques. »

Lire la suite

Publicités

Mouvement de grève chez SFR

Le Monde, 6 septembre 2016 :

Branle-bas de combat chez SFR. Mardi 6 septembre, une partie des salariés de l’opérateur télécom français ont prévu de faire grève. Des rassemblements ont été programmés devant le siège du groupe, en Seine-Saint-Denis, et dans des boutiques à Marseille, Lyon, Lens, Nantes, Rennes ou Nice. Motif de la protestation : l’annonce en juillet d’un plan de réduction des effectifs, qui prévoit en 2017 la suppression d’un tiers des effectifs du groupe, soit 5 000 des 15 000 postes de l’entreprise.

Double grève en vue chez SFR

Silicon, 29 août 2016 :

La grève du 6 septembre à l’appel de la CGT et la CFE-CGC devrait être suivie d’un arrêt de travail au sein du service de supervision du réseau de Numericable-Completel.

Une double grève se profile la semaine prochaine chez SFR. A l’arrêt de travail du 6 septembre, à l’appel de la CGT et de la CFE-CGC, devrait venir s’ajouter un autre mouvement social. Du côté de Champs-sur-Marne où l’opérateur y gère encore les activités réseau de Numericable/Completel. Ce mouvement parallèle qui, selon nos informations, devrait avoir lieu dans les jours qui suivront (la date restait à confirmer à l’heure de l’écriture de ces lignes), touchera le NOC, le service de supervision du réseau, de Numericable et Completel. Et plus particulièrement l’ensemble des superviseurs du réseau. Soit 22 personnes sur la cinquantaine qui compose le NOC.

Suppressions d’emplois chez SFR : quelles conséquences à Toulouse ?

La Dépêche, 16 août 2016 :

Les choses se sont emballées cet été chez l’opérateur de téléphonie mobile SFR qui, outre son réseau de boutiques, dispose à Toulouse d’une implantation dans le quartier Basso Cambo forte d’environ 160 personnes, toutes entités confondues. Aussitôt divulguée dans les médias fin juillet la volonté de supprimer un tiers des 14 300 contrats à durée indéterminée de l’Hexagone, un accord a été conclu, le 4 août, entre les deux syndicats majoritaires, la CFDT et l’Unsa, pour un plan de départs volontaires de 5 000 personnes, d’abord dans les boutiques, puis dans le groupe.

Quelle sera la traduction toulousaine de cette coupe claire ? Difficile encore à dire pour les représentants locaux des organisations syndicales joints en ce mois d’août. Mille postes visés concernent le réseau de boutiques dès à présent et les 4 000 autres le groupe à partir du 1er juillet 2017. A Basso Cambo, sous la bannière SFR sont employés des commerciaux, des ingénieurs, des techniciens chargés de la surveillance du réseau, de l’audit des infrastructures… Soit 80 personnes auxquelles il faut ajouter 80 autres salariés venus du regroupement sur ce site, après 2014, de Telindus, Completel…

Lire la suite

SFR en grève le 6 septembre

Actu Neuf, 11 août 2016 :

Les syndicats CGT et CFE-CFC appellent les salariés de SFR à la grève le 6 septembre prochain.

Alors que les syndicats majoritaires UNSA et CFDT ont signé l’accord avec la direction, les syndicats CGT et CFE-CGC ont appelé les salariés à la grève pour le 6 septembre.

Lire la suite

Grève : la filiale de SFR ne répond plus

Le Parisien, 16 juin 2016 :

Qui vote pour poursuivre la grève ? » Dans un amphithéâtre plein à craquer, les mains se lèvent une à une, déterminées. Depuis hier matin, près de 300 salariés sur les 450 que compte l’entreprise SFR Business Solutions sont en grève. Implantée aux Ulis, la société gère le réseau de 800 employés de grandes entreprises. Mais depuis leur rachat par le groupe SFR-Numéricable en octobre 2014, « les conditions de travail ne cessent de se dégrader », avance Arnaud Waterkeyn, délégué syndicat CFDT.

Opposés à la baisse annoncée de leurs revenus

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase : « L’annonce de la baisse de la prime d’intéressement de 9 à moins de 3 %, dans le cadre d’un accord groupe. » « Ils veulent harmoniser les coûts. Mais en fait, ils souhaitent surtout les réduire en s’attaquant aux salaires, dénonce le délégué. Cela équivaut à une perte de 1 850 € par an pour un salarié moyen. Certains ont déjà des difficultés à boucler les fins de mois, ce n’est pas possible. »

Lire la suite

SFR : appel à la grève dans les centres d’appel des prestataires de service

France Info, 9 avril 2016 :

Les abonnés de SFR auront peut-être du mal à joindre le service client ce samedi. La fédération CGT des télécommunications (CGT-FAPT) appelle les salariés qui travaillent dans les centres d’appels externalisés à faire grève : l’opérateur est en train de résilier des contrats avec plusieurs grosses sociétés prestataires de services. 3000 emplois seraient menacés, selon le syndicat.

« La CGT, dès le début juin 2015, avait alerté sur les conséquences sociales des décisions prises par la nouvelle direction du groupe SFR suite au rachat de celui-ci par Numéricable, tant sur les effectifs internes que sur ceux de ses prestataires de services en matière de relation client plus communément appelé « Centres d’appels ». Les premières lettres de résiliation de contrat viennent d’être envoyées au groupe Arvato (Aquitel, Comex, Duacom, etc.) et à Sitel, mais d’autres devraient suivre » s’inquiète la CGT dans un communiqué.

Lire la suite