Archives de Tag: Senlis

Après quatre jours de conflit, fin de la grève chez Keolis Oise

Le Parisien, 17 avril 2015 :

Après quatre jours de grève, un compromis a été trouvé ce vendredi entre la direction du groupe Keolis Oise et les salariés en grève. Une issue favorisée par l’intervention de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) et du sous-préfet de Senlis, Francis Cloris.

Les salariés ont obtenu une revalorisation du taux horaire de 8 centimes, l’augmentation d’une prime de vacances et le lissage des jours de grève. Les conditions de travail seront aussi observées par la Direccte. Le travail reprendra ce samedi pour une partie des conducteurs et l’ensemble du réseau et des transports scolaires seront opérationnels dès lundi matin.

Publicités

Senlis : La grève se poursuit chez Keolis

Le Parisien, 15 avril 2015 :

Plus de 120 conducteurs de bus se sont rassemblés, hier, devant le siège senlisien de Keolis Oise, dans le cadre d’un mouvement de grève lancé à l’appel des organisations syndicales CGT, CFDT et FNCR. Face à eux, des vigiles et des maîtres-chiens leur interdisent l’entrée du site.

Ambiance. « Nous n’avons même pas le droit de nous rendre aux toilettes. Ils ont accepté que les femmes y aillent mais à chaque fois en compagnie d’un maître-chien ! », s’offusquent les grévistes.

Lire la suite

Nouvelles de la lutte à Office dépôt

Midi Libre, 18 janvier 2015 :

Suite à l’annonce de fermeture du site nîmois avec 77 suppressions d’emplois, les salariés demandent des mesures d’accompagnement et un montant d’indemnités de départ acceptable. La grève menée du lundi 12 au vendredi 16 janvier a été levée sur le site de Senlis mais la vigilance est de mise.

Manifestation des salariés vendredi 16 janvier à Nîmes.

La plateforme d’appel nîmoise d’Office dépôt, spécialisée dans la fourniture de papeterie et de bureau, qui doit être transférée au Maroc d’ici juin prochain avec 77 suppressions d’emplois, a été touchée du lundi 12 au vendredi 16 janvier par une grève d’ampleur.

Lire la suite

Office Depot France : la grève continue

Le Parisien, 15 janvier 2015 :

Environ 400 salariés du spécialiste des fournitures de bureau Office Depot France étaient en grève jeudi, en pleine négociations sur un projet de plan social qui concernerait plus de 500 personnes, a indiqué le syndicat Force ouvrière (FO) à l’AFP.

« La grève se durcit: il y a à présent 300 personnes en grève à Senlis (Oise) avec l’entrepôt fermé », a affirmé Mireille Mihoub, déléguée syndicale centrale Force ouvrière, à propos du mouvement entamé lundi.

Lire la suite

Grève à Office Depot

societe.com, 13 janvier 2015 :

En pleine négociation du plan social qui touche 35% d’entre eux, les salariés d’Office Depot France sont en grève.

En complet décalage

Le groupe Office Depot supprime plus de 1100 emplois en Europe, dont plus d’un tiers dans sa filiale française, la plus touchée en Europe. Annoncée le 16 octobre 2014, la nouvelle avait suscité inquiétudes et colère chez les salariés français, et en particulier ceux du site logistique de Senlis, dans l’Oise. Cette semaine, alors que les négociations autour du plan de sauvegarde de l’emploi battent leur plein, les salariés ont décidé d’une grève qui a été très suivie.
En effet, selon les représentants des salariés, il existe un trop grand décalage entre les attentes des salariés et les propositions de la direction dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) : « Entre ce qu’on a demandé et ce qu’ils nous proposent, on est à des années-lumière », a déclaré à l’AFP le délégué UNSA, Philippe Moussaud.

Lire la suite

Nîmes : grève très suivie parmi le personnel d’Office dépôt

Midi Libre, 12 janvier 2015 :

Le site nîmois des 7 Collines va fermer d’ici cet été avec 77 suppressions d’emplois.

La quasi totalité de l’effectif du site nîmois d’Office dépôt des 7 collines s’est mis en grève ce lundi 12 janvier avec deux manifestations organisées sur le site de l’entreprise. Ce mouvement social d’ampleur national a touché également Office dépôt à Senlis, Villepinte et au centre d’appel de Saint-Priest (Rhône). Lire la suite

PSA-Aulnay : opération coup de poing sur l’autoroute A1

Le Nouvel Observateur, 14 septembre 2012 :

Les militants CGT ont décidé de rendre gratuit le péage de Senlis sur l’autoroute gérée par une société dont la famille Peugeot est actionnaire.

Entre 200 et 300 salariés de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois se sont rendus peu après 7h ce vendredi 14 septembre à la barrière de Senlis sur l’autoroute A1. A l’appel de la CGT, ils entendent ainsi rendre le péage gratuit pendant quelques heures dans le sens province-Paris. La première action « surprise » des ouvriers d’Aulnay est une véritable opération « coup de poing ». Ils protestent ainsi contre le plan de fermeture de leur usine.

Lire la suite