Archives de Tag: Seine Saint-Denis

Appel intersyndical à la grève du 9 avril

Appel intersyndical de Seine Saint-Denis à la grève et à la manifestation du 9 avril contre l’austérité et la loi Macron.

Gr93

Voir en PDF : Contre l’ Austérité!.pdf

Profs et parents du 93 défilent jusqu’au ministère

Le Parisien, 24 mars 2015 :

Malgré les gouttes de pluie, ils ont défilé ce mardi jusqu’au ministère de l’Education nationale. Parents d’élèves et enseignants sont venus réclamer à Paris des moyens supplémentaires pour les établissements de Seine-Saint-Denis.

Un appel à la grève avait été lancé par une intersyndicale, touchant particulièrement des collèges et lycées d’Aubervilliers, Bobigny et Dugny.

Lire la suite

Débordé et impuissant, le 115 du 93 engage une grève historique

Le Figaro, 12 février 2015 :

Le centre d’appels pour l’hébergement d’urgence des sans-abri de la Seine-Saint-Denis connaît le premier mouvement social de son histoire ce jeudi. Le Samu social veut ainsi alerter sur le manque de moyens.

Au cœur de l’hiver, le 115 du 93 a décidé de se mettre en grève ce jeudi toute la journée jusqu’à 17 heures. Une action coup de poing qui vise à alerter les pouvoirs publics sur sa situation alarmante. Les 15 membres du centre d’appels de la Seine-Saint-Denis, ouvert sept jours sur sept et 24 heures sur 24, reçoivent en effet plus de 16.000 appels en moyenne par jour et ne peuvent en satisfaire moins de 500 au quotidien.

Lire la suite

Le 115 de Seine-Saint-Denis en grève jeudi

Le Parisien, 9 février 2015 :

C’est une grève historique. Pour la première fois les travailleurs sociaux du numéro d’urgence 115 qui répondent aux appels des sans-abri en Seine-Saint-Denis seront en grève jeudi, dans le cadre de la « Nuit solidaire pour le logement » qui donnera lieu à un rassemblement place de la République (Xe).

Démoralisés, ils dénoncent le manque de moyens et de chambres face à l’ampleur des demandes. Par exemple, le 2 février, le standard a reçu… 18 933 appels émanant de 760 numéros différents. La petite équipe n’a réussi qu’à prendre 485 appels. Pour ne pas pénaliser les sans-abri, la grève s’achèvera à 17 heures, au moment le plus critique. Objectif du mouvement : « Obtenir plus de moyens, pour pouvoir enfin répondre aux gens qui appellent que nous pouvons leur offrir un toit, pour un jour, deux jours, une semaine… » explique Philippe Martel, président de l’association Interlogement 93 qui gère le 115.

Les Lilas : Grève à la blanchisserie RLD

Le Parisien, 26 décembre 2014 :

Les salariés de RLD poursuivent le mouvement entamé à la veille de Noël. Avec la fermeture annoncée, 62 postes doivent être délocalisés à l’autre bout de l’Ile-de-France.

Les Lilas, mercredi. Les employés de la blanchisserie industrielle ont cessé le travail depuis deux jours, pour protester contre le plan de fermeture de leur usine, mais les négociations semblent être au point mort.

Grève et manifestation pour plus de moyens dans les écoles de Seine-Saint-Denis

Libération, 20 novembre 2014 :

Parents d’élèves et profs en grève de Seine-Saint-Denis ont défilé jeudi à Paris en dépit du plan exceptionnel annoncé la veille par la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem.

Des centaines de parents d’élèves et de profs de Seine-Saint-Denis en grève ont défilé jeudi à Paris pour obtenir plus de moyens pour l’Éducation nationale dans ce département défavorisé, pas convaincus par les promesses annoncées la veille par le gouvernement. Parmi les manifestants réunis près du ministère de l’Economie, de nombreux syndicalistes mais également des parents d’élèves coiffés d’un bonnet d’âne, signe de ralliement des parents en colère de ce département de la banlieue nord de Paris.

Lire la suite

Forte mobilisation attendue pour la grève des profs en Seine-Saint-Denis

Le Figaro, 20 novembre 2014 :

Les enseignants sont en grève ce jeudi dans les écoles, collèges et lycées de toute la Seine-Saint Denis. À la rentrée, 450 postes étaient vacants dans les écoles primaires du département. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, a annoncé neuf mesures spécifiques de recrutement pour le 93.

Les rentrées scolaires se suivent et se ressemblent désespérément en Seine-Saint-Denis. Il manquait encore cette année 450 enseignants dans les écoles primaires du département. «Résultat, la Seine-Saint-Denis a un nombre d’élèves par classe au-dessus de la moyenne nationale (24,11 élèves contre 23,69). Seulement 1 % des élèves de moins de trois ans ont accès à l’école. Aucun poste RASED – dispositif d’aides spécialisées aux élèves en difficulté, NDLR – n’ a été rétabli depuis la suppression de 190 d’entre eux entre 2007 et 2012 (soit la moitié du contingent départemental)», déplorent conjointement les syndicats d’enseignants SNUipp et FSU du 93, qui ont appelé à une journée de grève ce jeudi 20 novembre.

Lire la suite