Archives de Tag: Sécofab

La lutte continue dans les usines Sécofab et Sotralentz

Le Républicain Lorrain, 24 mai 2012 :

Sécofab (Sarralbe) : A Sarralbe, les employés de Sécofab étaient toujours en grève hier. Ils réclament 3 % d’augmentation générale de leurs salaires. Mais la direction de Sotralentz, l’actionnaire à Drulingen campe sur sa position.

Ouvriers de Sécofab en grève

Sotralentz (Drunlingen) : Alors que des négociations se sont engagées entre la direction de Sotralentz et les représentants syndicaux FO et CFDT, la CGT poursuit son mouvement de grève. Hier, elle bloquait l’entrée principale de l’usine.

Lire la suite

Les ouvriers de Sécofab et Sotralentz en grève pour les salaires

Le Républicain Lorrain, 23 mai 2012 :

Démarré lundi, le conflit social se poursuit chez Sotralentz, à Drulingen. La société, plus gros employeur d’Alsace bossue avec 800 salariés, est spécialisée dans la construction de pièces métalliques de gros gabarits. L’échec des négociations annuelles obligatoires (NAO) est à l’origine de la grève : le personnel réclame 7 % d’augmentation de salaire, arguant des profits de l’entreprise, quand la direction propose 1 % de hausse générale et 0,5 % en individuel. Cette dernière refuse toute nouvelle discussion tant que le piquet de grève n’est pas levé. Hier, c’était toujours le statu quo.

Mêmes causes et même effets chez Sécofab à Sarralbe, une filiale de Sotralentz. Hier matin, les NAO ont également échoué et le personnel, réuni en assemblée générale, a voté une grève illimitée en début d’après-midi. « On demande 3 % d’augmentation au minimum, et 0,5 % en individuel », précise le délégué syndical CFDT Frédéric Schlesser. La CFE-CGC prend également part au mouvement sur le site qui emploie plus de 200 personnes. A Sarralbe, la direction du groupe Sotralentz est toutefois prête à reprendre les discussions si les syndicats reviennent à la table des négociations.