Archives de Tag: Seclin

Des salariés de la SOCOTEC ont sorti le piquet de grève, hier matin

« L’augmentation de la charge de travail et la dégradation des conditions de l’exercice d’un métier pour lesquelles les prestations sont vendues à la baisse. »

Voilà une des raisons du mouvement de grève qui avait lieu ce matin devant l’entreprise SOCOTEC, de Seclin. Spécialisée dans les procédures de contrôle et de sécurité, elle compte près de 200 salariés à Seclin et 5000 en France.

Les salariés de Bénédicta inquiets de l’avenir du site de Seclin

Hier midi, une centaine de salariés de Bénédicta, à Seclin, a cessé le travail pour protester contre la politique sociale du groupe. Selon les représentants CGT, le climat se détériore depuis le rachat de leur entreprise par le groupe Heinz, en 2008. D’autre part, les salariés s’inquiètent de l’avenir de leur usine, dont l’outil de production serait vieillissant.

Sur les 160 salariés que compte l’usine, ils sont une bonne centaine à se retrouver devant les grilles. Drapeaux en main, ils ont choisi de débrayer, durant deux heures, pour se faire entendre. La production de l’usine est donc arrêtée. « Elle est de toute façon arrêtée depuis cette nuit, raconte un salarié. Une ligne est tombée en panne. » C’est une des raisons du courroux des salariés : l’outil de production est selon eux vieillissant. Les pannes s’accumulent. « Beaucoup de machines sont obsolètes et dangereuses. Récemment, on a eu un accident de travail qui aurait pu avoir des conséquences mortelles. »

Seclin (59) : Gatômania licencie ses 25 salariés

La friche Danone, située à quelques encablures du centre ville de Seclin, vient de perdre son dernier acteur économique. Gatômania a en effet été placée en liquidation judiciaire avec effet immédiat. Ce site, qui aura marqué l’histoire de la ville, entre ainsi définitivement dans une nouvelle ère.

Les Seclinois se souviennent tous de l’usine Danone, dont le combat contre la fermeture et la suppression de 169 postes avait fait grand bruit au cours des premières semaines de l’année 1996. En 2007, c’est Delistar, pizzas fraîches, entrées chaudes et 75 salariés, qui abandonnait un site se transformant peu à peu en verrue urbaine. Le dernier acte s’est joué le 14 mars mais nous ne l’avons appris qu’hier : « Le tribunal de commerce de Lille a prononcé la liquidation judiciaire avec effet immédiat de la société Gatômania, spécialisée dans les pâtisseries fraîches à destination de la grande distribution. La société emploie à ce jour 25 personnes sur son site de Seclin », détaille sobrement un communiqué. La société suivait un plan de sauvegarde depuis le 30 janvier 2011. En fin d’année dernière, des offres ont été déposées en vue d’une reprise (certaines avec maintien de la totalité des salariés) mais un nouvel élément est venu sceller le sort du pâtissier industriel : « Un de nos clients majeurs a confirmé ne pas reconduire son contrat pour l’année 2012 et suspendre tous ses approvisionnements au 1er février 2012. »

Lire la suite