Archives de Tag: Sanaa

Manifestation à Sanaa

Le Matin, 19 mars 2014 :

Des centaines de jeunes yéménites ont manifesté mardi à Sanaa, réclamant le jugement de l’ex-président Ali Abdallah Saleh pour le meurtre il y a trois ans de 45 protestataires.

Amnesty International a, également, demandé l’annulation de l’immunité de Saleh -dont il jouit en vertu d’un accord de transition politique qui l’a conduit à quitter le pouvoir sous la pression de la rue en 2012- et appelé à la création d’une commission d’enquête indépendante sur les violations des droits de l’Homme en 2011.

Portant des cercueils symboliques, les protestataires ont scandé notamment: «Pas d’immunité. Saleh et ses assistants doivent être jugés», en référence aux proche de M. Saleh qui bénéficient eux aussi de l’immunité.

Lire la suite

Publicités

Photos de manifestations du 8 mars à travers le monde

A l’occasion du 8 mars, Journée Internationale des Femmes, des femmes sont descendues dans les rues aux quatre coins du monde pour revendiquer la liberté et l’égalité.

Quelques images de manifestations à travers le monde :

Afrique du Sud :

Protestation à Johannesburg contre les violences faites aux femmes

Inde :

Manifestation à New Delhi contre les violences faites aux femmes

Lire la suite

Yémen : Grève contre les directeurs liés au régime de Saleh

Quotidien du Peuple, 29 décembre 2011 :

Les employés de plusieurs départements ministériels yéménites étaient en grève mardi pour réclamer le limogeage de leurs directeurs, qui avaient été nommés par le président sortant Ali Abdallah Saleh, ont indiqué des sources gouvernementales et de l’opposition.

Dans un communiqué publié mardi sur son site web, le journal du ministère de la Défense, « 26 Septembre », a accusé de corruption et demandé la démission de son rédacteur en chef, le général Ali al-Shatir, qui est également l’attaché de presse du président Saleh.

Les grévistes ont déclaré que leur mouvement de grève se poursuivrait jusqu’à ce que le président par intérim Abd-Rabbu Mansour Hadi satisfasse à leur demande.

Lire la suite

Mobilisation monstre à Sanaa

Extraits d’un article du Figaro, 23 mai 2011 :

Les partisans du président yéménite ont encerclé quelques heures l’ambassade des Emirats arabes unis, tandis que l’opposition a organisé une manifestation monstre. Les monarchies du Golfe ont suspendu leur médiation.

La tension est montée d’un cran, dimanche, au Yémen, après le refus du président Ali Abdallah Saleh de signer l’accord de transition qui prévoyait son départ du pouvoir. Des militaires et des hommes armés, qui lui sont favorables, ont bloqué et installé dans la soirée des barrages policiers dans les principales rues de la capitale yémenite, Sanaa. Les pro-régime ont même encerclé quelques heures plusieurs ambassades dont celles des Emirats Arabes Unis où étaient réunis des ambassadeurs occidentaux et un médiateur du Golfe dépêchés pour tenter de dénouer la crise.Un manifestant a été tué et un autre blessé sur la route de l’aéroport par des tirs des pro-Saleh. La démonstration de force fait craindre le pire aux habitants de Sanaa alors qu’un million et demi de partisans de l’opposition ont manifesté puis organisé un sit-in sur la place centrale du «Changement».

Malgré la répression, la lutte continue au Yémen contre la dictature

Nouvel Observateur, 11 mai 2011 :

Deux manifestants ont été tués par balles mercredi à Taëz, au sud de Sanaa, alors que des milliers de protestataires ont tenté de marcher sur des bâtiments publics à Sanaa et dans d’autres villes, selon des témoins et une source médicale.

Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles pour déloger des manifestants qui observent depuis dimanche soir un sit-in sur la principale avenue de Taëz, la deuxième plus grande ville du Yémen, à quelque 250 km au sud de Sanaa.

Deux manifestants ont été tués et cinq autres blessés par balles, selon une source médicale à l’hôpital de campagne installé par les protestataires qui campent sur une place de Taëz depuis février pour réclamer le départ du président contesté Ali Abdallah Saleh. Un premier bilan faisait état d’un seul tué.

Lire la suite

Trois morts dans la répression au Yémen

Reuters, 19 avril 2011 :

La police yéménite a ouvert le feu mardi sur des manifestants à Sanaa et dans la ville industrielle de Taëz, au sud de Sanaa, tuant trois personnes.

Taëz, 18 avril

Ces nouveaux affrontements sont intervenus alors que des médiateurs s’efforçaient de convaincre le gouvernement et les dirigeants de l’opposition d’ouvrir des discussions sur un transfert des pouvoirs présidentiels.

Deux personnes ont été tuées et une centaine d’autres ont été blessées par balle lorsque la police a empêché des manifestants de se rendre rue Zubeïri, principale artère de Sanaa, proche de la résidence du vice-président Abd-Rabbou Mansour Hadi, a rapporté un médecin, Mohammed Qobati.

Lire la suite

Répression à Sanaa

Reuters, 18 avril 2011 :

Les forces yéménites fidèles au président Ali Abdallah Saleh ont ouvert le feu dimanche à Sanaa sur des manifestants, blessant au moins 22 personnes, ont rapporté des médecins (…).

Les médecins ont précisé que 200 manifestants environ avaient fait des malaises à la suite de l’inhalation de gaz lacrymogènes alors qu’ils défilaient en dehors de la zone où ils manifestent habituellement, dans des rues proches de l’université de Sanaa, point de ralliement des manifestations pour la démocratie qui durent depuis trois mois.

Lire la suite