Archives de Tag: Saint-Fons

Les salariés de Kem One en grève

Lyon Mag, 10 décembre 2013 :

Les salariés de l’usine Kem One de St Fons sont en grève. Le mouvement a été voté mardi matin lors d’une assemblée générale. Les grévistes vont occuper l’usine, continuer à produire, mais vont stopper les expéditions.

Les syndicats comptent ainsi mettre la pression alors qu’une audience doit avoir lieu jeudi devant le tribunal de commerce de Lyon pour désigner un éventuel repreneur. Deux offres de reprises ont été déposées. Kem One est placé en redressement judiciaire depuis mars dernier.

Publicités

Saint-Fons : première grève chez Kem One

Le Parisien, 28 novembre 2013 :

La fabrication est à l’ arrêt sur le site Kem One de Saint Fons. A l’ appel de la CGT, les salariés observent ce jeudi, une première grève depuis la mise en redressement judiciaire de la société en mars dernier.

C’est l’annonce des mesures du PSE qui a conduit au mouvement débuté mercredi soir à 20 h, pour 24 heures. Un PSE qui comporte la suppression de 97 postes sur 1300.

Lire la suite

Une classe réservée aux enfants Roms… dans un poste de police

Mediapart, 26 janvier 2013 :

Ils sont une vingtaine, ils ont entre 6 et 12 ans et se rendent au poste de police. C’est un policier en uniforme qui leur ouvre la porte. Il s’agit d’une convocation ? Non. Ils vont en classe. Ce sont tous des enfants Roms.

La ville de Saint-Fons s’est fait connaître pour le traitement policier qu’on inflige aux Roms qui jettent des cailloux: saccage des baraques, casse des voitures et gaz lacrymogène (1). Aujourd’hui, c’est au tour de la municipalité de se distinguer particulièrement pour le traitement qu’elle réserve aux enfants Roms.

Après avoir refusé catégoriquement de scolariser les enfants du bidonville sous prétexte de classes saturées, la sénatrice-maire socialiste, a trouvé une idée extraordinaire pour appliquer la politique d’exclusion prônée par Hollande et Valls: la classe réservée exclusivement aux Roms dans le bâtiment de la police municipale.

Lire la suite

Grève à Arkéma

AFP, 2 février 2012 :

Tous les sites d’Arkema concernés par la cession des activités vinyliques du premier chimiste français au financier américain Gary Klesch étaient touchés jeudi par un mouvement de grève alors que se tient un comité central d’entreprise près de Paris, a indiqué la direction.

Les 1.780 salariés concernés en France par la cession (850 à l’étranger) ont été appelés à la grève dès mercredi, et tous ceux du groupe jeudi, par la CGT ainsi que FO et la CFDT selon les sites.

Jeudi, les sites en région lyonnaise de Balan, Saint-Fons et Jarrie, ainsi que ceux, dans le Sud-Est, de Fos-sur-Mer, Lavera, Saint-Auban étaient en grève, et certaines de leurs unités à l’arrêt, a indiqué la direction sans préciser toutefois le nombre de grévistes.

Lire la suite

Appel à la grève à Arkema de St Fons

Lyon Mag, 14 décembre 2011 :

Les salariés d’Arkema de St Fons de nouveau en grève mercredi. Une seconde Négociation Annuelle Obligatoire va se tenir portant sur les salaires. La CGT appelle donc les salariés à cesser le travail.

Ils protestent toujours contre la cessation du pôle vinylique au groupe suisse Klesch, craignant un plan social déguisé.

Pause dans la grève chez Arkema à Saint-Fons

Lyon Mag, 8 décembre 2011 :

Les salariés ont voté la reprise du travail mardi, mais se remettront en grève le 14 décembre.

Mercredi aura lieu la seconde Négociation Annuelle Obligatoire, elle portera sur les salaires. Ce jour là la CGT appel donc à l grève, et d’ici là le syndicat demande aux salariés de se contenter de respecter à la minute les horaires de travail. Les employés d’Arkema à Saint-Fons protestent toujours contre la cessation du pôle vinylique au groupe suisse Klesch, cession dans laquelle ils voient un plan social déguisé.

Arkema : Piquet de grève à Saint-Fons

Lyon Capitale, 28 novembre 2011 :

Cinq jours après l’annonce officielle de la cession des activités vinyliques du groupe Arkéma au fond de pension suisse Klesch, annoncée mercredi dernier, le syndicat CGT d’Arkéma et l’Union des syndicats des travailleurs des industries chimiques du Rhône (USTIC) organisent un piquet de grève ce matin à partir de 11h30 devant l’usine (11 quai Aulagne) à Saint-Fons.

280 salariés sont concernés par cette cession à Saint Fons, 2 000 en France qui redoutent un plan social négocié en sous main entre leur ex et leur nouvel employeur. André Gerin et Michèle PIcard, député et maire communiste de Vénissieux seront à leur côté ce matin alors que le futur patron du pôle vinylique de Klesch est attendu au siège de l’entreprise à 11h30 ce matin.