Archives de Tag: RTE

Saint-Etienne : le plus important poste électrique de la ville bloqué

Zoom d’Ici, 24 mai 2016 :

Le personnel a voté la mise à l’arrêt d’une des deux lignes du poste. Plusieurs dizaines de salariés de RTE, ERDF et Gaz de France participent au blocage du site situé sur les hauteurs de Jacquard à l’appel de la CGT.

La ligne coupée est une ligne à très haute tension de 220 000 volts. Pour l’instant, il n’y a pas de répercussion sur les 55 000 foyers alimentés par ce poste (à Saint-Etienne, Roche-la-Molière, Saint-Genest-Lerpt notamment). En effet, une seconde ligne -non coupée par les salariés- existe et évite les coupures.

Lire la suite

Publicités

Saumur. Une nouvelle journée de grève chez les électriciens de RTE

1

Six mois après une journée d’action, un nouvel appel à la grève a été lancé auprès des agents du réseau de transport d’électricité (RTE).

En provenance de tout l’Ouest de la France, ils ont été 150 à se réunir mardi à Distré, au sud de Saumur.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/saumur-une-nouvelle-journee-de-greve-chez-les-electriciens-de-rte-18-03-2014-154873

Distré. 150 agents du réseau de transport d’électricité en grève

À l’appel de la CGT, 150 électriciens en grève du service maintenance du réseau de transport d’électricité (RTE) se sont rassemblés au poste de Distré au sud de Saumur ce mardi 18 mars.

3

Ce dernier alimente la Bretagne et la possibilité pour ces salariés venus de tout l’ouest de la France de le mettre à l’arrêt leur permet d’appuyer plus fermement leurs revendications.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/distre-150-agents-du-reseau-de-transport-delectricite-en-greve-18-03-2014-154894

Toulouse : Le site de RTE, filiale d’EDF, en grève

La Dépêche, 29 mars 2013 :

Le site de RTE (Réseau de transport d’électricité), filiale d’EDF chargée des lignes à haute tension, était en grève hier. À l’appel d’une intersyndicale CGT, CFDT, CGC et FO, le personnel des industries électriques et gazières s’est mobilisé dans toute la France pour exiger la réouverture des négociations salariales pour l’année 2013.

Cette action a fait suite à la décision unilatérale des employeurs de limiter l’augmentation du salaire national de base à 0,8 %, pour une inflation prévue à 1,8 %. «Cette perte nette de pouvoir d’achat s’ajouterait aux mesures d’austérité imposées par le gouvernement, alors que les principales entreprises de la branche des IEG affichent des résultats financiers record», détaille Bernard Toucouère, délégué CGT du site de Toulouse, en charge de l’entretien des lignes à haute tension de cinq départements du Grand Sud.

«Le personnel de RTE st aussi confronté à une politique de remise en cause de l’emploi et à une restructuration de l’organisation de l’entreprise, qui prévoit notamment la suppression de toutes les directions régionales».