Archives de Tag: rroms

Manifestation devant la mairie de Montreuil pour des familles de Rroms expulsées

Le Monde, 3 août 2016 :

Quand les Roms de Montreuil collaient les affiches du candidat Patrice Bessac (PCF), au second tour des élections municipales de mars 2014, ils ne se doutaient pas que, deux ans plus tard, ils seraient expulsés sans solution de relogement. Jeudi 28 juillet, 40 personnes, dont 19 enfants, ont été expulsées d’un hangar insalubre. Les Montreuillois se sont mobilisés, mardi 2 août, et se sont rassemblés avec les 13 familles, devant la mairie, soutenus par l’ancienne maire Dominique Voynet (EELV) et l’association Rom Réussite.

Ce campement bénéficiait d’un bail précaire depuis 2010 renouvelé tous les ans sous la mandature de Dominique Voynet. Ce bail n’avait pas vocation à être une solution pérenne, puisque le terrain dont la mairie est propriétaire doit être transformé en écoquartier. Au printemps 2015, le nouveau conseil municipal s’est inquiété de « la dégradation des conditions de vie des familles ». Les états des lieux ont abouti à la conclusion que les bâtiments étaient impropres à l’habitation et dangereux pour les habitants et le voisinage. Un incendie s’est déclenché le 30 septembre 2015 à la suite duquel la mairie a publié un arrêté demandant aux familles de quitter les lieux. La décision a été contesté en justice puis confirmée en appel début 2016. Le recours à la force publique n’est intervenu que le 28 juillet, pendant les vacances, pour ne pas gêner la scolarisation des enfants, assure la mairie.

Lire la suite

En mémoire du génocide des Rroms et Sintis face aux menaces racistes d’aujourd’hui

Ce 2 août 2016, en mémoire de la « Zigeuner Nacht » du 2 au 3 août 1944 où près de 3000 personnes, hommes, femmes et enfants ont été massacrés, simplement parce qu’elles étaient nées Rroms ou Sintis, dans les chambres à gaz lors de la liquidation du « camp tzigane » d’Auschwitz, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Auschwitz en mémoire des victimes du génocide des Rroms et des Sintis par le régime nazi. Des commémorations ont également eu lieu à Berlin, Würtzbourg, Vienne, Lodz et ailleurs. A Würtzbourg, la cérémonie s’est tenue, en présence notamment de représentants des communautés musulmane et juive de la ville, pour rappeler que « si nous ne sommes pas responsables de ce qui a été commis à l’époque, nous sommes responsables de faire en sorte que cela ne se reproduisent pas ».

mahnmal_sinti_und_roma

Würtzbourg

Ce mercredi, une stèle doit être inaugurée à  Chełmno en mémoire des 4.300 Rroms et Sintis d’Autriche qui ont été assassinés dans ce camp d’extermination en janvier 1942. A Berlin, il a été rappelé, alors que s’ouvrent les jeux de 2016, qu’avant ceux de 1936 la ville de Berlin a été « aryanisée » et qu’ainsi 900 Rroms, Sintis et Yéniches berlinois envoyés en camps de concentration… et que le passé ramène au présent. « La haine contre ceux qui sont considérés être différents de ceux sensés être Allemands augmente rapidement, de même que la violence contre les migrants, les réfugiés, les demandeurs d’asile et celles et ceux qui vivent autrement » et les mots prononcés en 1958 par l’écrivain Erich Kästner ont été rappelés : « Les événements qui se sont déroulés de 1933 à 1945 auraient dû être combattus au plus tard en 1928. Après, il était trop tard. On ne peut pas attendre que la lutte pour la liberté soit appelée trahison de la patrie. On ne peut pas attendre que la boule de neige devienne une avalanche. On doit écraser la boule de neige. Personne ne peut retenir l’avalanche ».

Lire la suite

Lutte contre les expulsions à Ratisbonne

Le 5 juillet, 45 réfugiés, essentiellement des Rroms originaires des Balkans, menacés d’expulsion ont demandé asile à la cathédrale de la ville. Ils y sont restés jusqu’à ce lundi 11 juillet où un hébergement leur a été proposés dans une salle paroissiale.

Les réfugiés revendiquent un titre de séjour et dénoncent le fait que des pays comme la Serbie, l’Albanie, la Macédoine ou la Bosnie-Herzégovine, où les Rroms subissent des discriminations et violences racistes, soient considérés comme des « pays sûrs ».

Lire la suite

Attaque raciste à Zagreb – la bombe contre une crèche accueillant les enfants rroms

Une crèche accueillant les enfants rroms, partageant un immeuble avec les bureaux de l’association des rroms de Croatie, a été la cible d’une attaque à la bombe cette nuit à Zagreb.

Aucune victime n’est heureusement à signaler. L’engin explosif a fait d’énormes dégâts dans le bâtiment partiellement detruit ainsi que plusieurs vehicules stationnés devant la crèches, selon les collectifs antifascistes de Zagreb et les médias.

image

Lire la suite

Déchainement policier contre un village rrom en Russie

Ce 17 mars, pas moins de 500 flics de l’OMON (équivalent des CRS) se sont déployés et ont réprimé les habitantes et habitants du village rrom Plekhanovo (oblast de Tula) qui protestaient contre la coupure de l’alimentation en gaz du village.

Lire la suite

Paris: manifestation contre l’expulsion de Rroms

Le Figaro, 1 février 2016 :

Une centaine de personnes, pour la plupart des Roms installés dans un bidonville du nord de Paris, ont manifesté aujourd’hui devant la mairie du 18e arrondissement pour protester contre leur expulsion prévue cette semaine. «On reste ici», «on veut des papiers», ont-ils scandé. Sur le parvis de la mairie, une fillette tenait une pancarte disant «Des enfants sans toits = plus d’école». Des adolescents avaient accroché un panneau sur une grille de la mairie, sur lequel on pouvait lire: «Non aux expulsions coûteuses, inutiles, depuis 25 ans».

Mais une longue réunion à la mairie a permis de confirmer la décision: l’expulsion est prévue cette semaine, ont indiqué des représentants d’associations. Le campement sera démonté «dès que possible» et ses habitants relogés pendant deux semaines dans des hôtels, a déclaré Gérald Briant, l’adjoint au maire du 18e chargé des affaires sociales. Le campement est «dangereux. En cas de feu, il n’y a pas de possibilité de sortie rapide», a justifié cet élu PCF Front de gauche, s’engageant toutefois à tout faire pour que les 200 habitants du bidonville (ils étaient 400 auparavant) soient relogés à terme sur différents terrains de plus petite taille.

Lire la suite

Nouvelle série de brochures

L’Initiative Communiste-Ouvrière vient de publier une nouvelle série de brochures.

brochures Lire la suite