Archives de Tag: Roumanie

Un 1er mai aux couleurs du printemps et du réveil ouvrier dans les Balkans

Article publié dans « Communisme-Ouvrier » n°20, numéro spécial 1er Mai :

Des manifestations et des affrontements au mois de janvier en Roumanie qui sont allés jusqu’à renverser le pouvoir en place, des milliers de travailleurs protestant contre le gouvernement à Zagreb et à Split (Croatie) au mois de février, 15000 personnes dans les rues de Podgorica (Monténégro) contre l’austérité le 18 mars, plusieurs milliers de personnes devant les bureaux de gouvernement serbe à Belgrade (Serbie) malgré une forte répression policière le 17 avril, 120 000 personnes battant le pavé à Ljubljana (Slovénie) le 18 avril contre les nouvelles mesures d’austérité, la Grèce où une quantité innombrable de manifestations et d’actions sont constatées chaque jour depuis plusieurs mois…

Une grande victoire pour les mineurs bulgares cette année après une grève générale de deux semaines, les grèves dans l’éducation du mois de mars et celles annoncées pour les semaines à venir dans le reste de la fonction publique en Bosnie et Herzégovine, la grève générale des employés de l’éducation et ensuite de la santé et du social en Serbie alors que la Croatie et la Macédoine sont secouées par des ouvriers mécontents allant, pour certains, jusqu’à la grève de la faim, des services et des entreprises occupés par des travailleurs en Grèce…

Lire la suite

Publicités

La vague de froid a fait au moins 220 morts en Europe

Le capitalisme dans toute son horreur : dans le continent le plus riche du monde on meurt de ne pas avoir de logement ou de chauffage.

Extraits de dépêche AFP, 3 février 2012 :

La vague de froid sévissant depuis une semaine en Europe a déjà fait au moins 220 morts, bilan qui risque de s’aggraver, particulièrement dans l’est du continent où l’Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 138 décès à elles seules.

Sans-abri à Lvov (Ukraine)

« Durant la période de très fort gel », entre le 27 janvier et le 3 février « 101 personnes sont mortes, 11 d’entre elles à l’hôpital, 64 ont été retrouvées dans la rue et 26 à leur domicile », a indiqué le ministère ukrainien des Situation d’urgence. Le précédent bilan, jeudi, était de 63 morts.

Les températures ne devraient pas s’adoucir dans l’immédiat, avec des minimales nocturnes entre -25 et -30°Celsius (C), et -16°C à -21°C la journée.

Lire la suite

Roumanie: La population manifeste contre l’austérité

AFP, 17 janvier 2012 :

Lundi encore, des centaines de manifestants se sont mobilisés à Bucarest pour protester contre le plan d’austérité mis en place par le gouvernement depuis 2010. Un plan d’austérité qui confronte la population à un trop faible niveau de vie selon elle.

Depuis cinq jours, des milliers de Roumains manifestent leur mécontentement dans la rue face à la dégradation de leur niveau de vie et à un pouvoir accusé d’arrogance. Lundi, ils étaient plusieurs centaines à Bucarest tandis que des rassemblements avaient lieu dans d’autres villes (NdR : 10.000 personnes en tout selon la RTBF du 17.01.2012).

Lire la suite

Bucarest : Colère contre l’austérité et les privatisations

Le Courrier des Balkans, 16 janvier 2012 :

Le centre-ville de Bucarest est dévasté après les violents heurts qui ont opposé hooligans et forces de l’ordre ce week-end. Ces débordements faisaient suite à deux journées de mobilisation pacifique dans tout le pays. Des milliers de personnes ont défilé pour réclamer la démission du Président Băsescu. Sa réforme de santé ultra-libérale a mis le feu aux poudres dans une Roumanie soumise à l’austérité drastique depuis 2009. Reportage.

Samedi puis dimanche soir, la situation a dégénéré violemment à Bucarest après deux jours de manifestations pacifiques contre l’austérité, quand des supporteurs du Dynamo et du Steaua Bucarest ont commencé à s’en prendre aux forces de l’ordre. Certains arboraient fièrement une banderole : « Fier d’être un hooligan – Liberté pour les supporteurs ». Les gendarmes ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser les fauteurs de troubles.

Bilan : 33 blessés, dont une quinzaine ont été hospitalisés. Des heurts qui n’ont pas dissuadé les milliers de manifestants, retraités, étudiants, actifs, rassemblés depuis le milieu de l’après-midi, de rester sur la place de l’université et de continuer à scander : « Băsescu démission ». Des incidents similaires avaient déjà éclaté dans la soirée de samedi.

Lire la suite

Colère contre l’austérité en Roumanie

My Europe, 16 janvier 2012 :

Des affrontement ont eu lieu entre policiers et manifestants dimanche soir à Bucarest, au terme de quatre jours de protestations. Les contestataires demandent la démission du président Traian Basescu.

Reportage de Russian TV, 14 janvier :

La contestation monte en Roumanie depuis la démission le 12 janvier du ministre de la Santé Raed Arafat, opposé à une réforme ouvrant le secteur public aux investissements privés. La loi a été retirée dès le lendemain, mais les Roumains expriment un ras-le-bol profond contre les mesures d’austérité du gouvernement depuis l’été 2010 (gel des retraites et baisse des salaires de 25% dans la fonction publique, notamment).

Lire la suite

Roumanie : Nouvelle manifestation de ras-le-bol à Bucarest

AFP, 15 janvier 2012 :

Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche à Bucarest pour protester contre l’austérité et le président roumain Traian Basescu dont ils ont réclamé la démission, au lendemain d’une manifestation marquée par des violences, a constaté une journaliste de l’AFP.

Nous en avons marre de tout avaler, des baisses de salaires de 2010 à la corruption, disent à l’AFP trois quadragénaires qui préfèrent taire leur nom de famille. (…)

Lire la suite

Histoire des Roms de Roumanie : Sept siècles d’oppression

Article qui avait été publié sur le site de l’Initiative Communiste-Ouvrière le 11 août 2010 alors que le gouvernement se lançait dans une campagne raciste contre les Roms.

Les fichages de Roms en France comme en Italie rappellent des périodes les plus sombres de l’histoire en particulier de ce peuple, victime, en Roumanie comme dans de nombreux autres pays d’Europe (comme les stérilisations forcées), d’oppression, de discriminations et même de génocide. Ce texte, écrit fin 2002, permet de revenir sur l’histoire des Roms en Roumanie.

L’esclavage en Valachie et Moldavie [1]

Partis d’Inde entre l’an 800 et 950, on estime que les Roms [2] arrivent dans le sud-est de l’Europe dans le dernier quart du 13ème siècle. Arrivés comme des hommes libres dans la principauté de Valachie, ils apportent avec eux des savoirs-faire artisanaux (en particulier dans le travail du fer) d’Inde et de l’Europe byzantine. Cette venue de travailleurs qualifiés est alors une bénédiction pour les seigneurs valaches et moldaves qui ont besoin d’une force de travail. Les seigneurs féodaux, tout d’abord en dehors de toute base légale, commencent à réduire en esclavage ce peuple. Des mesures de plus en plus sévères sont alors prises par les propriétaires terriens, les seigneurs et les monastères pour obliger cette force de travail à rester sur place. Il est à noter que face à l’esclavage, des Roms ont tenté de fuir vers l’Allemagne ou la Pologne, mais, à cause de leur teint mat, on les considérait comme des « musulmans » et, face aux cruautés qu’on leur infligeait, ils sont repartis se cacher vers les montagnes des Carpates, où ils sont retombés entre les mains des esclavagistes. Les premières traces écrites de cet esclavage date du règne de Rudolf IV en 1331-1355, où les Roms sont décrits comme étant la propriété de monastères et de propriétaires terriens. Mais ce n’est que sous le règne de Basile le Loup de Moldavie (1634-1654) qu’est instituée une loi en quarante points concernant les esclaves Roms. A partir de 1500 d’ailleurs, le terme roumain tsigan devient synonyme d’esclave.

Lire la suite