Archives de Tag: Ronde des fraîcheurs

Estillac (47) : Fin du conflit à la Ronde des fraîcheurs

Sud-Ouest, 12 juin 2013 :

Après 35 jours d’un mouvement soutenu par la CGT, les 35 grévistes reprennent le travail ce matin.

C’est hier après-midi qu’un accord de fin de conflit a été signé à la pâtisserie industrielle de la Ronde des fraîcheurs à Estillac.

Autour de la table où a été actée la sortie de la grève et paraphé l’armistice, six salariés dont les représentants de la CGT, Adnane Dkhir et Abib Gargat ; la directrice du site Sandrine Delsol, son directeur des ressources humaines ; ainsi que celui du pôle agroalimentaire du groupe Les Mousquetaires, descendu expressément en Lot-et-Garonne.

Lire la suite

Estillac : les grévistes de La Ronde des fraîcheurs au tribunal

Sud Ouest, 29 mai 2013 :

La direction a demandé au juge la levée du blocus. Le délibéré sera rendu demain.

La tension sociale entre direction et salariés grévistes de la Ronde des fraîcheurs, à Estillac, s’est transportée dans la salle d’audience du tribunal de grande instance, hier. La direction y a assigné, pour un examen en référé, les 35 grévistes et le syndicat CGT, sous la bannière duquel s’est constitué le mouvement de grève, avec blocus de l’entreprise, depuis le 8 mai.

Lire la suite

Attaque contre le droit de grève à La Ronde des fraîcheurs

La Dépêche, 28 mai 2013 :

Estillac : Les 35 salariés grévistes de «La Ronde des fraîcheurs» et les responsables du syndicat CGT sont assignés pour «grève illicite et blocage d’entreprise». Audience ce matin, au tribunal.

Le conflit social en cours à «La Ronde des fraîcheurs» va-t-il connaître un tournant décisif aujourd’hui ? Suite à la requête formulée par la direction, les 35 personnels grévistes, ainsi que les représentants de l’union départementale comme de l’union locale CGT comparaissent ce matin devant le tribunal de grande instance d’Agen. Après les avoir écoutés (l’audience est programmée à 9 heures), le juge devra statuer sur la requête formulée par cette direction (une direction que nous n’avons pu joindre hier), concernant une «grève illicite avec blocage de l’entreprise». Si la requête est jugée fondée, elle réclame «une astreinte de 1 000 € par infraction constatée».

Lire la suite

La solidarité s’organise avec les travailleurs de la Ronde des Fraicheurs

Sud-Ouest, 24 mai 2013 :

Estillac (47) : Les salariés, en grève depuis le 9 mai, ont reçu l’appui des Cheminots, territoriaux, de la Mutalité sociale agricole (MSA), de la Caisse d’allocations familiales (CAF), des unions locale et départementale.

C’est le genre d’opération à vous oindre le cœur d’un réconfortant baume. Jeudi midi, les 36 grévistes de la Ronde des fraîcheurs d’Estillac ont reçu le soutien moral et surtout financier d’autres sections cégétistes. Cheminots, territoriaux, de la Mutalité sociale agricole (MSA), de la Caisse d’allocations familiales (CAF), des unions locale et départementale. Au plus fort de la mobilisation, ils étaient presque 80 à se laisser porter par la musique jaillissant des gamelles. Un renfort bienvenu au quatorzième jour d’une grève interminable. « L’argent récolté va nous permettre de limiter les pertes. C’est comme si on repartait de zéro », savourait-on du côté des meneurs.

Lire la suite

Estillac (47) : nouveau blocus à la Ronde des fraîcheurs

Sud Ouest, 22 mai 2013 :

Les salariés bloquent l’accès à l’usine depuis 3 heures ce mercredi matin.

La grève entamée le 9 mai se poursuit et le blocus a repris ce mercredi à 3 heures à la Ronde des fraîcheurs d’Estillac où une trentaine de salariés empêchent l’entrée et la sortie du site. Un site où sont fabriquées les pâtisseries vendues dans les enseignes Intermarché.

Lire la suite

Estillac (47) : la grève à la Ronde des fraîcheurs se poursuit

Sud-Ouest, 22 mai 2013 :

La grève se poursuit encore à la Ronde des fraîcheurs, site de production de pâtisseries fraîches pour les supermarchés Intermarché, à Estillac. Une nouvelle réunion s’est tenue mardi après-midi à la préfecture, avec la directrice de l’entreprise, Sandrine Delsol, et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

La directrice de la Ronde des fraîcheurs a opposé une fin de non-recevoir à la médiation de la préfecture. Les salariés grévistes espéraient cependant encore quelques avancées mardi soir, puisque Sandrine Delsol a par ailleurs ouvert une table de négociations à 18 heures. Les grévistes n’avaient pas réinstallé le blocus des livraisons mardi.

Une semaine de grève à la Ronde des fraîcheurs

Sud Ouest, 17 mai 2013 :

La Ronde des fraîcheurs (Estillac) les grévistes en sont à sept jours de mobilisation.

Hier, ils décomptaient leur septième jour de grève. Les 35 salariés grévistes de la Ronde des fraîcheurs, à Estillac, n’ont pourtant pas l’intention de baisser les bras. Ils poursuivent le mouvement.

La direction, elle non plus, ne semble pas bouger sa position. La première rencontre autour d’une table de négociations, mercredi soir, n’a pas apporté d’avancées. La directrice, Sandrine Delsol, a proposé aux grévistes de reprendre le travail, dans les conditions actuelles et opposé aux revendications salariales le fait que la situation financière de l’entreprise ne permettait pas d’y accéder.

Lire la suite