Archives de Tag: Rio Tinto Alcan

Nouvelle grève illimitée à Carbone Savoie

France Bleue, 1 mars 2016 :

Les salariés de Carbone Savoie à Notre-Dame-de-Briançon, recommencent un mouvement de grève. Ils estiment que la direction ne respecte pas ses engagements.

Le répit aura été de courte durée à Carbone Savoie.

Alors que l’entreprise de Notre-Dame-de-Briançon en Tarentaise, sort de 12 jours de grève, les syndicats relancent le mouvement.

Lire la suite

Fin de la grève sur le site Carbone Savoie à Vénissieux

Lyon Mag, 11 février 2016 :

Après 15 jours de grève sur les différents sites du groupe dont celui de Vénissieux, les salariés de Carbone Savoie ont décidé de reprendre le travail.

Selon les syndicats, la direction de Rio Tinto a rajouté une enveloppe de 60 millions d’euros dans le cadre de la cession de l’usine. Dans un communiqué, ils expliquent que la direction du groupe « ne met aucune condition, ni sur son assignation au TGI dans le cadre de la cession, ni sur le retrait de l’expertise du CHSCT ».

Lire la suite

Les salariés de Carbone Savoie manifestent au Pic du Midi

Midi Libre, 14 juin 2014 :

Des salariés de la société Carbone Savoie de Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, filiale du groupe Rio Tinto Alcan, ont manifesté samedi au Pic du Midi de Bigorre contre la fermeture programmée de leur usine.

Une quarantaine de salariés sur les 60 que compte l’usine de Lannemezan sont montés samedi matin au Pic du Midi de Bigorre, qui culmine à 2 876 mètres dans les Hautes-Pyrénées, pour demander un moratoire d’un an sur la fermeture du site, explique Paul Rousse, élu CGT au comité d’entreprise du site et au comité central d’entreprise de Carbone Savoie.

Lire la suite

Aluminium Dunkerque: le vent de colère pourrait finir en tempête

La Voix du Nord, 7 mai 2014 :

Une centaine de salariés de l’usine Aluminium Dunkerque ont fait grève, ce mercredi, à l’appel de la CGT. Ils réclament le retrait du plan de restructuration prévoyant la suppression de 65 postes sur le site. Si aucun accord n’est trouvé avec la direction d’ici à la semaine prochaine, le mouvement pourrait se durcir.

Ce mercredi, sous les rafales de vent, l’action était guillerette, mais l’heure n’était pas à la fête : les salariés mobilisés se sont rassemblés devant l’usine pour peindre 65 silhouettes sur le sol. Un clin d’œil aux 65 postes qui disparaîtront d’ici à un an, comme l’a décidé le groupe Rio Tinto, détenteur de l’usine située à Loon-Plage.

Lire la suite

Infraction classique de Rio Tinto: Des milliers de licenciements en Mongolie

IndustriALL, 20 août 2013 :

Depuis la signature de l’accord d’investissement avec le gouvernement de Mongolie en 2009, IndustriALL Global Union et ses affiliés suivent de près l’investissement minier Oyu Tolgoi de 6,6 milliards d’USD de Rio Tinto.

Selon les renseignements recueillis, Rio Tinto enfreindrait les droits de la personne et les droits syndicaux, et causerait des dégâts à l’environnement en Mongolie. Les rapports d’inspection du ministère du Travail confirment que Rio Tinto contrevient aux lois nationales et internationales concernant les droits fondamentaux de ses salariés. Plusieurs verdicts prononcés par des tribunaux de district et municipaux ont confirmé que Rio Tinto enfreint les droits des travailleurs et travailleuses, contrairement aux dispositions de la législation nationale du travail.

Lire la suite

Les lockoutés d’Alma se joignent à la grève étudiante

24 Heures, 27 mai 2012 :

ALMA (Canada) – Les lockoutés de Rio Tinto Alcan (RTA) à Alma ont décidé de se joindre samedi soir à la grève étudiante.

Sur leurs deux lignes de piquetage, une trentaine d’entre eux ont sorti leurs chaudrons et casseroles. Ils ont voulu à leur manière durant 20 minutes manifester leur mécontentement face au gouvernement Charest.

Sylvain et Martin Poudrier, deux frères lockoutés de l’Usine Alma de RTA, se sont mis d’accord pour sortir leurs chaudrons et casseroles.

«Nous manifestons contre l’œuvre de Charest, a témoigné Martin Poudrier, samedi soir. Il est temps que la voix du peuple s’exprime. Nous souhaitons aussi dénoncer la vente de l’électricité à Hydro-Québec, mais aussi être solidaires des étudiants. Ce conflit est un conflit de société envers un gouvernement.»

Lire la suite

Rio Tinto Alcan a eu recours à des briseurs de grève

24 heures Montréal, 8 avril 2012 :

Briseurs de grève à RTA Alma : Un rapport donne raison au syndicat

ALMA –Rio Tinto Alcan (RTA) a contrevenu à certaines dispositions du Code du travail en faisant effectuer des tâches illégalement par des travailleurs de remplacement, selon un enquêteur du ministère du Travail.

Dans son rapport d’enquête récemment transmis au ministère et qui sera par la suite évalué par la Commission des relations du travail (CRT), l’enquêteur Robert Rhéaume a statué que dans deux cas précis, RTA n’a pas respecté le Code du travail, notamment en ce qui a trait aux dispositions contre les briseurs de grève.

Précisément, « en faisant effectuer le transport du courrier par un sous-traitant » et « en faisant effectuer les changements de filtres et les prélèvements d’air » par une employée qui « n’exerce pas une autorité administrative », autrement dit, qui n’est pas une cadre.

Lire la suite

Alma : solide appui aux syndiqués en lock-out de Rio Tinto Alcan.

Radio Canada.ca, 1 avril 2012 :

Près de 7000 personnes ont répondu à l’invitation des syndiqués en lock-out de Rio Tinto Alcan et se sont rassemblées à Alma, samedi, pour une grande marche de solidarité visant à souligner les trois mois du conflit de travail à l’aluminerie Alma.

Les 780 travailleurs de l’aluminerie Alma de Rio Tinto Alcan sont en lock-out depuis le 1er janvier dernier. La production d’aluminium a été réduite des deux tiers dès le début du conflit de travail. Les syndiqués veulent mettre un frein à la sous-traitance et réclament la mise en place d’un plancher d’emploi.

Le départ a été donné avec près d’une heure de retard, vers 14 h 30, aux Galeries Lac-Saint-Jean. Les manifestants ont marché jusqu’à Place Festivalma, où des discours ont été prononcés.

Les travailleurs en lock-out se sont dits touchés par le nombre et la provenance des participants et qualifient l’événement d’historique. « Ça dépasse mes prévisions les plus optimistes », a mentionné l’un d’eux.

Des syndiqués de partout au Québec, du Canada et d’une dizaine de pays où se trouvent des usines de Rio Tinto se sont présentés à Alma.

Lire la suite

Canada : Etudiants solidaires des travailleurs de Rio Tinto Alcan

Radio Canada, 26 mars 2012 :

Des étudiants en grève de partout au Québec convergeront à Alma en fin de semaine pour participer à la grande manifestation organisée par les employés de Rio Tinto Alcan en lock-out.

La Coalition des associations pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a d’ailleurs choisi de tenir son congrès à Alma, samedi.

Le porte-parole de l’organisation, Gabriel Nadeau-Dubois, affirme qu’il s’agit d’une association logique pour les représentants des deux groupes.

Lire la suite