Archives de Tag: Renault Trucks

Renault Trucks : En lutte face aux licenciements

Lyon Mag, 25 août 2015 :

Les salariés de Renault Trucks, qui protestent contre un plan social prévoyant la suppression de 512 postes, dont près de 200 licenciements secs, doivent de nouveau rencontrer leur direction ce mercredi au siège du groupe à Vénissieux.

Et le syndicat CFE-CGC compte s’appuyer sur les chiffres de rentabilité du groupe AB Volvo, propriétaire de Renault Trucks, pour négocier les modalités du plan social. Selon le syndicat, « la rentabilité a été de 9,5% au 2e trimestre et encore meilleure en juillet. L’écart de rentabilité avec les concurrents se réduit. Dans ce contexte, il n’est pas tolérable que le groupe Volvo mette en œuvre des licenciements contraints ».

Lire la suite

Bourg-en-Bresse : grève à Renault Trucks

Le Progrès, 28 janvier 2015 :

Quelque 300 salariés de Renault Trucks ont cessé le travail durant deux heures, ce mardi après-midi sur le site de Bourg. Une grève lancée par l’intersyndicale CFDT, CGT, FO, Sud à la suite d’une assemblée générale.

Au cœur du conflit, les négociations annuelles obligatoires (NAO). « La direction a proposé 0,9 % de hausse générale des salaires. Soit 15 € d’augmentation brute pour un ouvrier », note l’intersyndicale qui juge le geste très insuffisant. Entre chômage partiel et suppression de primes, la perte pourrait aller jusqu’à 340 € sur la fiche de paye de février ! « Pour un salaire de 1 600 €, c’est énorme », constate un ouvrier. Ce jeudi, une nouvelle assemblée générale décidera de la suite à donner au mouvement.

Grève mercredi sur le site Renault Trucks de Bourg-en-Bresse

La Voix de l’Ain, 19 novembre 2014 :

L’usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse a connu mercredi 19 novembre un mouvement de grève de plus d’une heure qui, selon des témoins et de source syndicale, aurait été suivi par environ 560 métallos.

A l’origine de la crise, selon la CFDT, syndicat majoritaire sur le site, « la décision de la direction de mettre fin unilatéralement à la négociation d’un nouvel accord sur l’organisation du temps de travail et les RTT, et cela avant même que l’ensemble des points de la négociation n’aient pu être abordés. C’est un rendez-vous manqué, poursuivent les syndicalistes. La CFDT avait la volonté d’aboutir à un accord gagnant-gagnant pour l’entreprise et les salariés toutes catégories confondues du monde industriel et tertiaire. Renault Trucks SAS peut désormais se vanter d’être la première entreprise de cette taille dans le secteur de la métallurgie à avoir recours à l’accord de branche UIMM de 1998. Quelle régression sociale ! » conclut le syndicat.

Lire la suite

Vénissieux : Lutte pour les salaires à l’usine Renault Trucks

Expressions Vénissieux, 6 février 2012 :

Alors que les négociations salariales annuelles sont engagées depuis une semaine, quatre syndicats de Renault Trucks (CGT, CFDT, FO et CFE-CFG) ont appelé à la grève ce lundi 6 février.

Selon les responsables syndicaux, qui tenaient un point presse à la mi-journée devant l’établissement de Vénissieux, le mouvement prend de l’ampleur au fil des jours dans toutes les usines du groupe. “La grève a été bien suivie, assurait Hervé Dalphin de la CFDT. Surtout, on remarque qu’il y a plein de nouveaux dans la bagarre. Cela prouve le niveau de mécontentement dans l’entreprise.”

Lire la suite